Rue Louis-Blanc (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir rue Louis-Blanc.
image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Rue Louis-Blanc
Axe de la rue Louis-Blanc, vers le nord-ouest, depuis la place T/10.
Axe de la rue Louis-Blanc, vers le nord-ouest, depuis la place T/10.
Situation
Arrondissement 10e
Quartier Hôpital-Saint-Louis
Saint-Vincent-de-Paul
Début 11 place du Colonel-Fabien
Fin 35 boulevard de la Chapelle
Voies desservies Rue Francis-Jammes
quai de Jemmapes
pont de la rue Louis-Blanc
quai de Valmy
rue du Faubourg-Saint-Martin
rue La Fayette
rue de l'Aqueduc
rue du Château-Landon
place T/10
rue Philippe-de-Girard
rue Perdonnet
Morphologie
Longueur 970 m
Largeur 20 m
Historique
Dénomination Arrêté du 10 novembre 1885
Ancien nom Rue de la Butte-Chaumont (1821-1885)
Géocodification
Ville de Paris 5705
DGI 5764

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue Louis-Blanc
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue Louis-Blanc est une voie du 10e arrondissement de Paris, en France.

Description[modifier | modifier le code]

La rue Louis-Blanc est une voie publique située dans le 10e arrondissement de Paris. Elle débute au 11 place du Colonel-Fabien et se termine au 35 boulevard de la Chapelle. Elle franchit ainsi le canal Saint-Martin par le pont de la rue Louis-Blanc.

Odonymie[modifier | modifier le code]

La rue a portée plusieurs noms au fil de siècles :

  • rue de la Voirie sur le plan de Verniquet (1783)[1] ;
  • rue de la Bouyauterie ou Bouyauderie du fait de la présence de fabrique de cordes en boyaux[1] ;
  • de façon non officielle, rue Dubois en l'honneur de Louis Nicolas Dubois, préfet de police de Paris qui interdit le travail des boyaux dans Paris[1] ;
  • rue de la Butte-Chaumont à partir de 1821[1] ;
  • rue Louis-Blanc depuis l'arrêté du 10 novembre 1885, du nom de l’historien et homme politique français Louis Blanc (1811-1882).

Histoire[modifier | modifier le code]

"MDCCCLXXVI, achèvement de la rue Louis Blanc".

La rue a été achevée en 1876, comme en témoigne le monument commémoratif à l'angle avec la rue de l'Aqueduc.

Sites remarquables[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]