Rue des Grands-Augustins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

6e arrt
Rue des Grands-Augustins
image illustrative de l’article Rue des Grands-Augustins
Rue des Grands-Augustins vue en direction de la rue Saint-André-des-Arts.
Situation
Arrondissement 6e
Quartier Monnaie
Début 51, quai des Grands-Augustins
Fin 52, rue Saint-André-des-Arts
Morphologie
Longueur 213 m
Largeur 10 m
Historique
Ancien nom Rue de l'Abbé-de-Saint-Denis
rue a l'Abbé de Saint-Denis
rue des Écoles
rue des Écoliers-Saint-Denis (1269)
Géocodification
Ville de Paris 4246
DGI 4285

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue des Grands-Augustins
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue des Grands-Augustins est située dans le 6e arrondissement de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

D’une largeur de 10 mètres, elle mesure 213 mètres du 51, quai des Grands-Augustins au 52, rue Saint-André-des-Arts.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

La voie doit son nom au couvent des Grands-Augustins qui occupait — côté pair — toute sa longueur, du quai des Grands-Augustins jusqu’à la rue Christine et s'étendait jusqu'à la rue Dauphine.

Historique[modifier | modifier le code]

La rue et le couvent des Augustins (haut de l'image) sur le plan de Truschet et Hoyau (1550).

Cette voie portait en 1269 le nom de « rue de l'Abbé-de-Saint-Denis[1] ».

Vers 1280-1300, elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous la forme « rue a l'Abé Saint-Denis ».

C’est dans cette rue qu’habita, lors de son arrivée à Paris, en juin 1791, avec le cortège qui ramenait la famille royale à Paris, Jean-Baptiste Drouet, le maître de poste de Sainte-Ménehould qui avait arrêté Louis XVI à Varennes et qui devint député à la Convention.

Une décision ministérielle du 13 fructidor an VII, signée Quinette, avait fixé à 8 mètres la moindre largeur de la rue des Grands-Augustins. Cette largeur a été portée à 10 mètres en vertu d'une ordonnance royale du 22 août 1840.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Plaque commémorative du 25, rue des Grands-Augustins : « Jean de La Bruyère a vécu dans cette maison de 1676 à 1691 ; il y a écrit les Caractères ».
Inscription commémorative au 8, rue des Grands-Augustins.
  • No 8 : sur la façade de l'immeuble, on peut voir une des plaques de nivellement de la Ville de Paris les mieux conservées. Elle indique 66,50 m au-dessus du niveau de la mer.
Immeuble du no 7.
Plaque commémorative du 7, rue des Grands-Augustins, où Honoré de Balzac a situé Le Chef-d’œuvre inconnu et où Picasso installe plus tard son atelier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Hillairet, Dictionnaire historique des rues de Paris, Éditions de Minuit, p. 599.
  2. Barrault, « Le Grenier des Grands-Augustins », in Souvenirs pour demain, Seuil, 1972, p. 92, 98 ff.
  3. « Coups de théâtre au Grenier des Grands-Augustins, ancien atelier de Picasso », www.la-croix.com, 12 juillet 2013.
  4. « Histoire du restaurant », www.laperouse.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]