Jardin de Reuilly-Paul-Pernin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Jardin de Reuilly)
Aller à : navigation, rechercher
jardin de Reuilly-Paul-Pernin
(précédemment jardin de Reuilly)
Image illustrative de l'article Jardin de Reuilly-Paul-Pernin
Vue de la pelouse un 1er mai ensoleillé.
Géographie
Pays France
Commune Paris
Quartier 12e arrondissement
Superficie 1,5200 ha
Caractéristiques
Création 1992-1998
Localisation
Coordonnées 48° 50′ 32″ N 2° 23′ 17″ E / 48.84222, 2.3880648° 50′ 32″ Nord 2° 23′ 17″ Est / 48.84222, 2.38806

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
jardin de Reuilly-Paul-Pernin  (précédemment jardin de Reuilly)

Géolocalisation sur la carte : 12e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 12e arrondissement de Paris)
jardin de Reuilly-Paul-Pernin  (précédemment jardin de Reuilly)

Le jardin de Reuilly devenu le jardin de Reuilly-Paul-Pernin est un espace vert du 12e arrondissement de Paris, en France, dont la conception est l'oeuvre des concepteurs Pierre Colboc, architecte et Thierry Louf paysagiste (agence Paysages)

Localisation[modifier | modifier le code]

Le jardin est situé à l'intersection de l'avenue Daumesnil et de la rue de Charenton, juste en face de la mairie du 12e arrondissement de Paris, au débouché de la rue Montgallet. L'avenue Daumesnil le borde au sud et la rue de Charenton au sud-ouest. À l’ouest et au nord, le jardin est longé par la rue Jacques-Hillairet, à l'est par la rue Albinoni. Le jardin a officiellemnt pour adresse le 15, rue Albinoni[1].

Le jardin de Reuilly est l'un des quatre espaces verts qui sont reliés par la promenade plantée (avec le jardin Hector-Malot, le jardin de la gare de Reuilly et le square Charles-Péguy). Il se situe à peu près au milieu de la promenade, entre la partie aérienne conçue au-dessus du viaduc des Arts, à l'ouest, et la partie en tranchée, à l'est.

Le jardin de Reuilly a donné son nom à l’un des conseils de quartier du 12e arrondissement.

Article connexe : Conseils de quartier de Paris.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vue depuis l'avenue Daumesnil

Avec 15 200 m², le jardin de Reuilly est le plus grand espace vert du 12e arrondissement de Paris, après le bois de Vincennes et le parc de Bercy. La majeure partie du jardin est constituée d'une large pelouse semi-circulaire en pente douce de 4 200 m², autour de laquelle sont disposés de petits jardins à thème. La pelouse est surplombée par la passerelle de Reuilly, conçue par l'architecte Pierre Colboc et l'ingénieur Ghassan Tayoun, qui permet à la promenade plantée de la franchir. L'architecte dessine les abords du jardin, en pied d'immeuble et également l'escalier qui relie le quartier bas, depuis la rue de Charenton au jardin de Reuilly et au quartier haut sur l'esplanade Montgallet. Dans le projet d'origine, un mur d'eau devait couler devant le grand mur de soutènement en meulière de la rue de Charenton. Ce sont également des pierres de meulière récupérées sur le chantier de démolition qui ont été réemployées dans la partie "grotte" du jardin, avec un dessin qui rappelle le Parc Güell de Gaudi à Barcelone. Juste au-dessus de le grotte, sur la place de la rue Jacques Hillairet, l'architecte propose d'installer un cadran solaire, et la création est confiée à Régine et Jean-Loup Doucet.

Les statues : Amazone de Georges Chauvel[2], La Danse de Charles Malfray[2], un nu féminin de Naoum Aronson[2] et un deuxième nu féminin de Raymond Delamarre également nommé Aux peuples opprimés[2],[3], disposées en cercle autour de la pelouse, ont été soigneusement choisies par l'architecte après une visite dans les réserves de la Direction des Parcs et Jardins de la Ville de Paris, la DPJEV.

Depuis septembre 2010, le jardin de Reuilly abrite également une fontaine distribuant à la fois de l'eau plate et de l'eau pétillante[4].

Historique[modifier | modifier le code]

En 1988 un concours est lancé par la SEMAEST pour aménager un jardin sur les anciens terrains de la gare de Reuilly. A l'issue de cette consultation l'architecte Pierre Colboc est désigné pour concevoir le jardin et ses abors immédiats du quartier de Reuilly, alors en pleine restructuration. Le chantier commence en 1989. La réhabilitation du viaduc des Arts et l'aménagement de la coulée verte suivre quelques années plus tard la création de la passerelle et du jardin de Reuilly.

Le jardin de Reuilly a été renommé jardin de Reully-Paul-Pernin[5] en l’honneur de Paul Pernin (1914-2006) qui fut le maire du 12e arrondissement (1983-1995). L’« inauguration » de la nouvelle appellation a eu lieu le 13 février 2014 en présence du maire de Paris Bertrand Delanoë[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://equipement.paris.fr/jardin-de-reuilly-paul-pernin-2573 : Site de la mairie de Paris. Consulté le 3 mars 2014.
  2. a, b, c et d « Statues, reliefs et décors - Les années 30 », Mairie de Paris (consulté le 25 octobre 2010)
  3. « Lieux, sites, musées... en France et à l'Étranger, où voir les œuvres de Raymond Delamarre. », sur telier-raymond-delamarre.fr, Association des Amis de Raymond Delamarre sculpteur (consulté le 25 octobre 2010)
  4. « La 1ere fontaine d'eau gazeuse (12e) », paris.fr (consulté le 25 octobre 2010)
  5. http://equipement.paris.fr/jardin-de-reuilly-paul-pernin-2573 : Site de la mairie de Paris. Consulté le 3 mars 2014.
  6. http://www.leparisien.fr/espace-premium/paris-75/nouvel-hommage-de-delanoe-a-une-figure-centriste-13-02-2014-3585589.php : « Nouvel hommage de Delanoë à une figure centriste : Un jardin prend le nom d’un ancien élu UDF », publié le 13 février 2014. Consulté le 4 mars 2013.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]