Arrondissement administratif de Soignies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement de Soignies
Arrondissement administratif de Soignies
Localisation de l'arrondissement au sein de sa province
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Démographie
Population 104 533 hab. (01/01/2019)
Densité 295 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 36′ nord, 4° 06′ est
Superficie 354,92 km2
Autres informations
Communes 6
Sections 31
Code INS 55000

L'arrondissement administratif de Soignies est un des sept arrondissements administratifs de la Province de Hainaut en Région wallonne (Belgique). Sa superficie est de 354,92 km2 et sa population au s’élevait à 104 533 habitants.

Cet arrondissement administratif fait partie de l'arrondissement judiciaire du Hainaut.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’arrondissement date de 1818 lors de la fusion des cantons d’Enghien, du Rœulx et de Soignies lorsque ceux-ci furent sortis de l’arrondissement de Mons. Le canton de Lessines les a rejoint en même temps en sortant de l’arrondissement de Tournai.

En 1952, la commune d’Œudeghien fut incorporée par l’arrondissement d’Ath.

Lors de la délimitation des arrondissements de 1963, la commune de Saint-Pierre-Capelle (actuellement dans la commune de Hérinnes) et la commune de Biévène furent ajoutées à l’arrondissement de Halle-Vilvoorde alors que Deux-Acren fut ajouté en provenance de l’arrondissement d’Alost.

En 1963, la commune de Saint-Denis fut incorporée à l’arrondissement de Mons.

En 1977, les communes de Bray, Péronnes, Vellereille-le-Sec et Estinnes-au-Val furent données à l’arrondissement de Thuin. Villers-Saint-Ghislain fut donnée à l’arrondissement de Mons alors que Chaussée-Notre-Dame-Louvignies et Neufvilles furent ajoutées à l’arrondissement de Soignies. Les communes de Fouleng, Gondregnies et Hellebecq furent détachées de l'arrondissement d'Ath.

Les communes de Enghien, de Lessines et de Silly sont transférées le dans l'arrondissement administratif d'Ath tandis que les communes de Manage et de Seneffe sont intégrées à la même date dans l'arrondissement par décret du modifiant des articles relatifs au code de la démocratie locale et de la décentralisation de la région wallonne[1],[2]. La commune de La Louvière est aussi détachées de l'arrondissement au afin de créer un nouvel arrondissement administratif, celui de La Louvière[1].

Communes et leurs sections[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Sections[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]