Arrondissement administratif d'Ath

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arrondissement d'Ath
Arrondissement administratif d'Ath
Localisation de l'arrondissement au sein de sa province
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Démographie
Population 127 915 hab. (01/01/2019)
Densité 192 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 36′ nord, 3° 45′ est
Superficie 667,94 km2
Autres informations
Communes 11
Sections 82
Code INS 51000

L'arrondissement administratif d'Ath est un des sept arrondissements administratifs de la province de Hainaut en Région wallonne (Belgique). Sa superficie est de 667,94 km2 et sa population au s’élevait à 127 915 habitants.

Cet arrondissement administratif fait partie de l'arrondissement judiciaire du Hainaut.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1818, il fait partie de la France. Le chef-lieu et Ath furent regroupés avec la commune de Chièvres qui venait de l'arrondissement de Mons.

En 1952, la commune d’Œudeghien fut prise à l'arrondissement de Soignies.

En 1971, Wattripont fut pris à l'arrondissement de Tournai.

En 1977, la commune de Cambron-Casteau fut prise à l'arrondissement de Mons et les communes de Blaton, Ligne et Montrœul-au-Bois furent prises à l'arrondissement de Tournai. Fouleng, Gondregnies et Hellebecq allèrent à l'arrondissement de Soignies. Par contre, les communes de Blicquy et Tourpes furent ajoutées à l'arrondissement de Tournai.

Les trois communes de l'arrondissement de Soignies (Enghien, Lessines et Silly) sont intégrées le dans l'arrondissement par décret du modifiant des articles relatifs au code de la démocratie locale et de la décentralisation de la région wallonne[1],[2].

Communes et leurs sections[modifier | modifier le code]

Communes[modifier | modifier le code]

Sections[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Chiffres au 1er janvier de chaque année[3]. La forte augmentation au s'explique par une redéfinition des limites de l'arrondissement.

Notes et références[modifier | modifier le code]