Stefano Domenicali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stefano Domenicali
Domenicali.jpg

Stefano Domenicali en 2007

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
ImolaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité

Stefano Domenicali (né le 11 mai 1965 à Imola en Italie - ) est l'un des dirigeants de la Scuderia Ferrari. De janvier 2008 lorsqu'il succède à Jean Todt à avril 2014, il est à la tête de la « gestion sportive », c'est-à-dire le patron de la compétition en Formule 1 de l'entreprise de Maranello.

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir travaillé en Italie dans les affaires et dans le commerce, Stefano Domenicali a rejoint Ferrari en 1991, où il a travaillé dans le secteur administratif. Il est ensuite passé à l'administration de l'équipe de course et au développement de l'équipe, au circuit d'essai du Mugello.

En 1995, il a été nommé chef du personnel du département sportif de Ferrari et a également participé à la liaison entre les partenaires de l'équipe, avant d'être promu directeur de l'équipe en décembre 1996. Après un bref passage en tant que Directeur de la logistique, il est devenu le Directeur sportif de l'équipe en 2002.

En janvier 2008, Stefano Domenicali assume le rôle de directeur de la Scuderia Ferrari en Formule 1, un poste précédemment détenu par Jean Todt. En avril 2014, après trois premiers Grands Prix décevants pour la Scuderia, Domenicali donne sa démission et est remplacé par Marco Mattiacci, jusque-là responsable de la direction de Ferrari en Amérique du Nord[1].

Le 15 mars 2016, juste après la fermeture du Salon de Genève, Stefano Domenicali est nommé à la tête du plus important et historique concurrent de Ferrari, Lamborghini. Il succédera alors à Stephan Winkelmann au poste de CEO après onze années passées à Sant’Agata Bolognese.[2]

Notes et références[modifier | modifier le code]