Palais des congrès de Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Palais des congrès de Paris
Présentation
Style
Architecte
Géographie
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Accès et transport
Autobus
Localisation
Coordonnées
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

Le palais des congrès de Paris, dans le 17e arrondissement, est un lieu d'affaires, de congrès et de spectacles de la capitale, installé à la Porte Maillot, en bordure de Paris, du bois de Boulogne et de Neuilly-sur-Seine. Le palais des congrès fait partie du même ensemble qu'un hôtel gratte-ciel, le Concorde La Fayette, (aujourd'hui nommé Hyatt Regency Paris Étoile).

Le palais des congrès est d'abord, comme son nom l'indique, un important centre d'affaires avec salons, boutiques, restaurants, salles de réunions et surfaces d'exposition. Il a pour adresse : 2, place de la Porte-Maillot, Paris17e.

Emplacement du palais des congrès en 1900
le palais des congrès et la Porte Maillot en 2010


Historique[modifier | modifier le code]

Le terrain sur lequel le palais des congrès est situé est en limite de la Plaine des Sablons et de Sablonville, il a été occupé par le bastion no 51 des fortifications de Thiers, le Luna-Park et la chapelle N.D. de Compassion.

Après la destruction des fortifications vers 1920, ce terrain en friche servait à l’installation de parc d’attraction estivaux temporaires. Il abrita même après la guerre quelques bâtiments d’hébergement de ministères.

La construction du boulevard périphérique, provoqua un réaménagement complet de la zone parisienne qui lui était parallèle[1].

À partir de 1970 furent construits, sur l’emplacement de l’ancien Luna Park, le palais des congrès et l’hôtel Concorde Lafayette situé juste à côté.

La petite église Notre-Dame-de-Compassion, construite par Louis-Philippe en mémoire de son fils décédé à cet endroit, fut démontée puis reconstruite pierre par pierre, une centaine de mètres plus loin.

Œuvres des architectes Guillaume Gillet, Serge Maloletenkov, Yves Betin et Henri Guibout, les bâtiments sont inaugurés le [2],[3].

Une extension est réalisée entre 1997 et 1999. L'imposante façade en plan incliné qui date de cette réhabilitation est l'œuvre de l'architecte Christian de Portzamparc.

Description[modifier | modifier le code]

Avec ses 32 000 m2, le palais des congrès comporte depuis 1999 quatre amphithéâtres répartis sur quatre étages :

  • le grand amphithéâtre (3 723 places) rénové en 1991. La surface de la scène, 26 m sur 22 et les installations techniques permettent aussi bien de programmer des conventions d'entreprise dans la journée que des spectacles d'opéra ou de ballets le soir.
  • les amphithéâtres Bordeaux, Bleu et Havane qui sont plus petits.

Le palais possède également de nombreuses salles de conférences et une galerie marchande sur deux niveaux.

l'entrée du palais des congrès
côté Porte Maillot

Lors de l'extension de 1999, les surfaces d’exposition ont été doublées avec trois plateaux supplémentaires et deux nouvelles salles à plat. Le nouvel amphithéâtre Bordeaux est construit dans un cône inversé, visible sur la façade. Sa nouvelle forme architecturale en plan incliné en fait aujourd’hui sa singularité et sa renommée internationale.

Le palais des congrès est géré par la société Viparis.

L’hôtel Concorde, situé juste à côté, avec ses 33 étages, ses 950 chambres et suites et ses 137 m de hauteur (190 m avec l'antenne située sur son toit ) est l’un des bâtiments les plus haut sur le territoire de la ville de Paris après la tour Eiffel et la tour Montparnasse, (mais plus petit que certains des immeubles du quartier de la Défense situés à proximité). Il fut inauguré en avril 1974, dans le cadre de la création du Centre international de Paris.



Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Programmation[modifier | modifier le code]

Événements passés[modifier | modifier le code]

Spectacles créés au palais des congrès[modifier | modifier le code]

Ainsi que les principales comédies musicales de Chantal Goya et Jean-Jacques Debout :

Des chanteurs qui se sont produits dans cette salle[modifier | modifier le code]

Des spectacle comiques qui se sont produits dans cette salle[modifier | modifier le code]

Des spectacle de magie qui se sont produits dans cette salle[modifier | modifier le code]

  • Dani Lary : 2014 (premier illusionniste à s'y produire)

Autres événements organisées dans la salle[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Outre Guillaume Gillet, Serge Maloletenkov, fut le principal architecte du palais, Henri Guibout s'étant essentiellement occupé de l'hôtel Lafayette[7]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « la construction du palais des congrès », sur paris-unplugged.fr
  2. Simon Agbe-Capko, Anne-Marie Gourdon, Les Publics des grandes salles polyvalentes : palais des sports, palais des congrès, Bercy, zénith, Éditions du Centre national de la recherche scientifique,‎ (ISBN 9782222044246, présentation en ligne)
  3. Archives Larousse
  4. http://www.rdl.com.lb/1996/1915/roumi.htm
  5. LNB.fr - Le résumé du Match des Champions 2012
  6. http://www.ironsquid.tv/
  7. http://dx.doi.org/10.5169/seals-47776

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]