Roseraie de Bagatelle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Roseraie de Bagatelle
Image illustrative de l'article Roseraie de Bagatelle
Roseraie de Bagatelle, vue générale
Situation
Coordonnées 48° 52′ 02″ nord, 2° 14′ 39″ est
Pays France
Région Île-de-France
Ville Paris
Morphologie
Type jardin public

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Roseraie de Bagatelle

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Roseraie de Bagatelle
La roseraie classique avec, au premier plan, un rosier-liane American Pillar et à l'arrière-plan, l'orangerie
La roseraie classique et le kiosque
La roseraie de paysage

La roseraie de Bagatelle, située dans le parc de Bagatelle au Bois de Boulogne (Paris) est l'une des roseraies les plus importantes et les plus anciennes de France. Initiée et gérée par la Ville de Paris, elle a été créée en 1905 par l'architecte-paysagiste Jean Claude Nicolas Forestier (1861-1930). Chaque année, en juin, s'y déroule un concours international de roses nouvelles.

Cette roseraie est l'une des cinq collections françaises de rosiers labellisée « collection nationale » par le Conservatoire des collections végétales spécialisées[1].

Description[modifier | modifier le code]

La roseraie de Bagatelle compte environ 9 500 plants de rosiers représentant environ 1 100 variétés. Elle présente également des espèces et des cultivars de nombreux hybrides de Rosa wichuraiana et de Rosa luciae[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le parc de Bagatelle est racheté par la Ville de Paris en 1905. Le conservateur des jardins de Paris, Jean Claude Nicolas Forestier, est alors chargé de sa réhabilitation. Il s'attache à en faire un jardin de collections botaniques sans détruire l'harmonie des aménagements précédents et transforme les zones vivrières du parc en jardins de présentation afin d'y exposer des collections florales, notamment la célèbre roseraie de Bagatelle.

Activité[modifier | modifier le code]

Depuis 1907 a lieu chaque année le concours international de roses nouvelles de Bagatelle.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Dans le roman "Les Raisins verts" (1950) de Pierre-Henri Simon, Denis Van Smeevorde emmène Irène Aupetit visiter les "roses de Bagatelle".

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « La roseraie de Bagatelle, son histoire et son activité », Bernard Mandô, in Jardins de France, SNHF, mai 2003.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ça se passe au jardin, Paris.fr
  2. Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 228.