Guerny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Guerny
Guerny
L'église Notre-Dame de Guerny
Logo monument historique Inscrit MH (1927).
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin Normand
Maire
Mandat
Catherine Lepiller
2020-2026
Code postal 27720
Code commune 27304
Démographie
Gentilé Guernysien
Population
municipale
169 hab. (2018 en augmentation de 0,6 % par rapport à 2013)
Densité 28 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 13′ 21″ nord, 1° 40′ 48″ est
Altitude Min. 34 m
Max. 135 m
Superficie 6,03 km2
Unité urbaine Commune rurale
Aire d'attraction Paris
(commune de la couronne)
Élections
Départementales Canton de Gisors
Législatives Cinquième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Normandie
Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Guerny
Géolocalisation sur la carte : Eure
Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Guerny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Guerny
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Guerny

Guerny est une commune française située dans le département de l'Eure en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Guerny est une commune rurale, car elle n'appartient à aucune unité urbaine[Note 1],[2],[3].

Par ailleurs la commune fait partie de l'aire d'attraction de Paris, dont elle est une commune de la couronne[Note 2]. Cette aire regroupe 1 929 communes[4],[5].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Warnacum au VIIIe siècle, Warnei en 1051 et 1066, Guarniacum en 1055 [6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1842   Constant Prieur    
avant 1995 2001 Marie-Thérèse Matecki SE  
mars 2001 2008 Gisèle Lepiller    
2010 2011 Alain Gomichon    
2011 En cours Marie Thérèse Matecki SE Retraitée

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2018, la commune comptait 169 habitants[Note 3], en augmentation de 0,6 % par rapport à 2013 (Eure : +0,83 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
135132116229237231217221205
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
210209191168170168157162154
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
129151157171157151172149142
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
12712196171127185177172174
2018 - - - - - - - -
169--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église de Guerny est dédiée à Notre-Dame, Logo monument historique Inscrit MH (1927) [11].

Elle remonte aux Mérovingiens (fondations mérovingiennes). Remaniée à différentes reprises, elle date en partie du XVe siècle.

L'église de Guerny est un petit édifice rectangulaire construit en blocage avec baies de pierre. La nef est éclairée par six baies en plein cintre aux moulurations extérieures et intérieures du XVe siècle. Le chevet à trois pans est une reconstruction pour cause d'alignement effectué en 1876. Le clocher est carré en charpente à flèche octogonale à l'est de la nef.

Elle est surtout intéressante par sa statuaire [12].

On y remarque, entre autres :

  • Un christ du XVe siècle, surmontant le banc d'œuvre ;
  • Une vierge en bois du XIVe siècle ;
  • Une statue polychrome de saint Nicolas, du XVe siècle ;
  • Un saint Côme du XVIe siècle, tenant d'une main un pot d'onguent et, de l'autre, touchant légèrement la langue d'un enfant, du bout de sa spatule ;
  • Une sainte Catherine, statue en pierre dont la polychromie est presque disparue.

Le chêne de Notre-Dame [13], lieu de pèlerinage le jour de l'Ascension, se trouve sur la commune de Guerny.

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

ZNIEFF de type 1[modifier | modifier le code]

Au même titre que la commune de Château-sur-Epte, Guerny est classée en zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) [14] pour le marais qui porte son nom.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. La notion d'aire d'attraction des villes a remplacé en octobre 2020 l'ancienne notion d'aire urbaine, pour permettre des comparaisons cohérentes avec les autres pays de l'Union européenne.
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 3 décembre 2020)
  6. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Droz - Page 749
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  11. Notice no PA00099440, base Mérimée, ministère français de la Culture
  12. Notice no IM27002808, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. Notice no IA00017834, base Mérimée, ministère français de la Culture
  14. ZNIEFF 230031142 - Les marais de Guerny sur le site de l’INPN..

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Artciles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]