Nojeon-en-Vexin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nojeon-en-Vexin
Nojeon-en-Vexin
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Les Andelys
Canton Gisors
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin Normand
Maire
Mandat
Patrice Chaperon
2014-2020
Code postal 27150
Code commune 27437
Démographie
Gentilé Nojeonnais
Population
municipale
337 hab. (2015 en augmentation de 7,67 % par rapport à 2010)
Densité 26 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 19′ 49″ nord, 1° 33′ 55″ est
Altitude Min. 88 m
Max. 144 m
Superficie 13,02 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Normandie

Voir sur la carte administrative de Normandie
City locator 14.svg
Nojeon-en-Vexin

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Nojeon-en-Vexin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nojeon-en-Vexin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nojeon-en-Vexin

Nojeon-en-Vexin est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé dans le Vexin normand, à 5,5 km d’Étrépagny, à 14 km de Lyons-la-Forêt, à 17 km des Andelys, à 18 km de Gisors et à 25 km de Gournay-en-Bray.

Communes limitrophes de Nojeon-en-Vexin[1]
Puchay La Neuve-Grange, Morgny Longchamps
Saussay-la-Campagne Nojeon-en-Vexin[1] Doudeauville-en-Vexin
Le Thil Doudeauville-en-Vexin

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Deux cours d'eau arrosent la commune : le Sec et la Bonde. Le premier est aujourd’hui asséché ; le second prend sa source à Nojeon et se jette dans la Levrière.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Nogio siccus au XIe siècle, Noio siccus en 1243, Nojeon-le-sec au XIXe siècle[2].

Du mot gaulois novio « nouveau », accompagné du mot gaulois magos. Le mot gaulois magos a d'abord désigné un simple champ, puis un champ de foire, un marché et enfin le village ou la ville qui se développe autour de ce marché.
Les Gaulois mettaient l'accent tonique sur la dernière voyelle -o- du premier élément : les finales en -ômagos se sont donc transformées en -ômos pour finalement être réduites au simple son -on, -an ou -en.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 5 mai 1976, Nojeon-le-Sec est devenu Nojeon-en-Vexin.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Laurent Vermersch   Agriculteur
mars 2008 en cours Patrice Chaperon SE Technicien industrialisation
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[3]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[4].

En 2015, la commune comptait 337 habitants[Note 1], en augmentation de 7,67 % par rapport à 2010 (Eure : +2,63 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
498415367416406416397386385
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
386384364323363340310303297
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
261296294284276279246244270
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
295250232225205240300314336
2015 - - - - - - - -
337--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis Insee à partir de 2006[6].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Sigismond.
  • Église Saint-Sigismond[7], classée au titre des monuments historiques le 15 décembre 1915.

Une série de photographies de l'église est consultable en ligne[8].

Patrimoine naturel[modifier | modifier le code]

Site inscrit[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Géoportail (IGN), couche « Communes 2016 » activée ».
  2. Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 191.
  3. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  4. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  7. Notice no PA00099501, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  8. Église Saint-Sigismond sur le site Europeana : [1].
  9. « L'église, le cimetière et la place » (consulté le 7 août 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :