Le Thil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thil.

Le Thil
Le Thil
Blason de Le Thil
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Eure
Arrondissement Andelys
Canton Gisors
Intercommunalité Communauté de communes du Vexin Normand
Maire
Mandat
Frédéric Muller
2014-2020
Code postal 27150
Code commune 27632
Démographie
Gentilé Thillois
Population
municipale
493 hab. (2015 en augmentation de 17,1 % par rapport à 2010)
Densité 116 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 18′ 43″ nord, 1° 33′ 25″ est
Altitude Min. 94 m
Max. 122 m
Superficie 4,24 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte administrative de l'Eure
City locator 14.svg
Le Thil

Géolocalisation sur la carte : Eure

Voir sur la carte topographique de l'Eure
City locator 14.svg
Le Thil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Le Thil

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Le Thil

Le Thil est une commune française située dans le département de l'Eure, en région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

De l'oïl teil / til (« tileul »)[1]. Le toponyme est abondamment répandu en France. En Normandie, il est usuel sous les formes le T[h]eil ou le Thil[2].

Il est vraisemblable que des tilleuls ornaient souvent le centre des villages[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

La seigneurie du Thil [4] est acquise le 8 avril 1526 par le sieur Guillaume Jubert seigneur de Vesly en Vexin conseiller au parlement de Rouen, fils de Guillaume Jubert, lieutenant général au bailliage de Gisors et de Catherine Daniel [5] La terre est érigée en marquisat en mars 1655 au profit du descendant Jacques Jubert III. Par la suite, Élisabeth Olympe Jubert du Thil se marie à un membre de la famille de Chastellux, César-François.

En septembre 1914, un commando allemand chargé de faire sauter le pont d'Oissel, traversa le village, à bord de véhicules à moteur.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes du Thil

Ces armes peuvent se blasonner ainsi aujourd’hui :

d'argent à la croix fleurdelysée d'azur, chargée d'un fer de lance d'or, au chef aussi d'azur chargé d'un fer à cheval du champ clouté de sable, accompagné de deux merlettes affrontées aussi d'or.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? en cours Frédéric Muller SE Cadre
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[7].

En 2015, la commune comptait 493 habitants[Note 1], en augmentation de 17,1 % par rapport à 2010 (Eure : +2,63 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
344338321362376342336341309
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
300307302298284271253243250
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
241237251247256256255284258
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
274294246215199308382394406
2013 2015 - - - - - - -
480493-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Notre-Dame[11]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Ernest Nègre - 1998 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1266.
  2. Annales de Normandie, 1967, Volume 17, Page 108.
  3. Cahiers Léopold Delisle - Volumes 28 à 30 - Chapitre VI - L'arbre dans la toponymie de la Normandie - Page 199.
  4. Tableau généalogique, historique, chronologique, héraldique et géographique de la noblesse, enrichi de gravures (etc.) par Louis Charles comte de Waroquier, sieur de Méricourt, de la Motte et de Combles - éditeur Nyon l'ainé, 1788 - En ligne sur BnF [1].
  5. Daniel est un nom de famille réputé par Authevernes.
  6. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  10. Notice no IA00017096, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  11. Notice no IA00017094, base Mérimée, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :