Gouffre des Hirondelles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la spéléologie image illustrant le Mexique
Cet article est une ébauche concernant la spéléologie et le Mexique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Descente d'un spéléologue dans le puits d'entrée.

Le gouffre des Hirondelles (en espagnol : Sótano de las Golondrinas) est l'un des plus grands gouffres au monde s'ouvrant à la surface du sol.

Il s'appelle ainsi car c'est un abri naturel pour de nombreuses espèces d'oiseaux et à l'aube, une foule impressionnante de martinets noir et d'apodidés y plonge.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le gouffre des Hirondelles est situé sur le territoire de la commune d'Aquismón, dans l'État de San Luis Potosí au Mexique.

Découverte[modifier | modifier le code]

Le gouffre était connu depuis toujours par les Huaxtèques.

La première exploration documentée date du . Elle fut réalisée par T.R. Evans, Charles Borland et Randy Sterns[réf. nécessaire].

Topographie[modifier | modifier le code]

Coupe schématique du « gouffre des hirondelles ».

Le gouffre mesure 333 mètres de hauteur, depuis le point le plus bas de l'entrée jusqu'au fond. Depuis le point le plus élevé de l'entrée, il mesure jusqu'à 370 mètres.

La bouche du gouffre, large de 40 à 60 m, s'évase au fur et à mesure pour atteindre 135 mètres de largeur au fond.

Ce gouffre karstique s'est formé le long d'une faille calcaire, lentement érodée par l'infiltration de l'eau.

Ce n'est pas un cénote dans la mesure où aucune nappe d'eau n'occupe le fond de sa méga-doline d'entrée.

Notoriété[modifier | modifier le code]

Pour le tournage du film Sanctum d'Alister Grierson sorti en 2011, l'équipe de la production s'est servi du gouffre des Hirondelles pour les décors de la grotte d'Esa'ala dans laquelle se déroule l'intrigue du film.

Quelques scènes de Point Break (2015) y ont été tournées, reprenant un saut réalisé en 1993 par Patrick de Gayardon[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Patrick De Gayardon Hommage 1re Partie - voir à partir de la dix-neuvième minute http://www.dailymotion.com/video/xgqi7_patrick-de-gayardon-hommage-1ere-pa_sport

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]