Lac Guinas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lac Guinas
Lac Guinas en 2015
Lac Guinas en 2015
Administration
Pays Drapeau de la Namibie Namibie
Région Oshikoto
Géographie
Coordonnées 19° 13′ 59″ sud, 17° 21′ 10″ est
Origine karstique
Superficie 0,66 ha
Longueur 140 m
Largeur 70 m
Altitude 1 250 m[1]
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne
 
132 m
105 m
Volume 693 000 m3
Hydrographie
Alimentation résurgence aquifère
Divers
Peuplement piscicole Tilapia guinasana

Géolocalisation sur la carte : Afrique

(Voir situation sur carte : Afrique)
Lac Guinas

Géolocalisation sur la carte : Namibie

(Voir situation sur carte : Namibie)
Lac Guinas

Le lac Guinas (nom en anglais Lake Guinas) est un lac namibien situé à proximité du parc national d'Etosha dans la région d'Oshikoto. C'est le plus grand des deux lacs karstiques de la zone.

Géographie et géologie[modifier | modifier le code]

Le lac Guinas est situé à 1 250 mètres d'altitude sur le plateau de Waterberg[1], à 38 km à l'ouest de la ville de Tsumeb. C'est un lac ovale, de 140 m de longueur et 70 m de largeur avec des parois abruptes d'environ 20 m de hauteur, qui est le résultat de l'effondrement du toit rocheux de la doline, sous l'effet de la pression de l'eau du réseau aquifère de la région et du processus de karstification des roches calcaires[2]. Sa profondeur maximale mesurée, à ce jour, est de - 132 mètres constituant ainsi le 23e plus profond siphon naturel.

Le lac est potentiellement connecté au lac Otjikoto, distant d'environ 30 km au nord-est, sans que cela soit actuellement démontré[2].

Faune et flore[modifier | modifier le code]

Les eaux du lac possèdent une population endémique de poissons cichlidés, Tilapia guinasana – découverte en 1936 dans les profondeurs du lac (jusqu'à - 67 m) –, espèce en danger critique d'extinction, initialement uniquement présente à Guinas puis introduite volontairement par l'UICN dans le lac voisin de Otjikoto ainsi que dans quelques retenues d'eau de fermes voisines[3].

Les parois du lac hébergent des colonies de rapaces nocturnes et de chauve-souris[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) A Directory of African Wetlands, R. H. Hughes, éd. UICN, 1992, (ISBN 9782880329495), p. 701.
  2. a et b (en) Lake Otjikoto and Lake Guinas sur www.namibia-1on1.com, consulté le 27 juin 2017.
  3. (en) Tilapia guinasana sur le site de l'UICN.


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]