Giriviller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Giriviller
Giriviller
La mairie.
Blason de Giriviller
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Lunéville
Canton Lunéville-2
Intercommunalité Communauté de communes Meurthe, Mortagne, Moselle
Maire
Mandat
Francis Roch
2014-2020
Code postal 54830
Code commune 54228
Démographie
Population
municipale
71 hab. (2016 en diminution de 10,13 % par rapport à 2011)
Densité 9,2 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 26′ 40″ nord, 6° 29′ 20″ est
Altitude Min. 274 m
Max. 347 m
Superficie 7,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Giriviller

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Giriviller

Giriviller est une commune française située en Lorraine, dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

A son extrémité Sud, enclavée dans la forêt communale, le territoire comprend une ancienne ferme aujourd'hui en ruines nommée Purimont. A son origine, ll s'agissait probablement d'une maladrerie d'où son nom. C'est un peu en amont de ce lieu que le ruisseau du Pas-le-Bœuf prend sa source. Il traverse le territoire du Sud au Nord-Ouest pour se jeter dans l'Euron à Rozelieures.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Guerrici Villare (sans date), Jurivilleirs (1324), Gerivilleirs (1350), Geriviller (1394), Girriviller (1523), Girivillers (1535)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Si l'on tient compte des voies antiques recensées sur le territoire communal et des découvertes archéologiques faites en 1840, Giriviller était un site notoire à l'époque romaine et pré-romaine.

Présence gallo-romaine : découverte en 1840 de deux stèles sculptées dans un caveau funéraire (au Musée lorrain).

La Commune a reçu des indemnités au titre des dommages de guerre en 1874. Source : Rapports et délibérations du Conseil Général de la Meurthe-et-Moselle.

Citation issue de la Liste des personnes désignées par les puissances alliées pour être livrées par l' Allemagne en exécution des article 228 à 230 du traité de Versailles dans l'affaire appelé "les crimes de Remenoville, Seranville, Vennezey, Giriviller et l'exécution de civils à Crévic et à Fraimbois":

"Les 24 et 25 août 1914, la 6e brigade d'infanterie bavaroise commandée par le général Clausz comprenant le 17e régiment commandé par le colonel Meyer et le 8e régiment commandé par le colonel Weiss-Jonack occupèrent les villages de Remenoville, Vennezey et Giriviller et s'y livrèrent à un pillage général. ... la responsabilité personnelle des commandants de ces unités se trouvent engagées pour les faits qu'ils ont forcément connus, tolérés et ordonnés ".

En 1944, des maquisards du groupe "Lorraine 42" s'étaient installés dans la ferme de Purimont. Ils furent attaqués en juin par l'armée allemande. Le propriétaire de la ferme et son fils aîné, MM Bastien de Mattexey, furent arrêtés et déportés en Allemagne. source : livre de Charles DANIEL, "du crépuscule à l’aube".

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Yannick Tramontin    
2014 En cours Francis Roch    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[3].

En 2016, la commune comptait 71 habitants[Note 1], en diminution de 10,13 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
250276288317320315302318317
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
284283251256239208205195184
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
170156134136115101929881
1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015 2016
655345403969757171
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Pierre.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Giriviller Blason Blasonnement : d'or à la bande de gueules chargée d'une chaîne brisée d'argent et accompagnée de deux caducées de gueules.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Lepage, Dictionnaire topographique du département de la Meurthe, Imprimerie impériale, Paris, 1862
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.