Saint-Rémy-aux-Bois

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec Saint-Rémy-au-Bois.

Saint-Rémy-aux-Bois
Saint-Rémy-aux-Bois
La mairie.
Blason de Saint-Rémy-aux-Bois
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Lunéville
Canton Lunéville-2
Intercommunalité Communauté de communes Meurthe, Mortagne, Moselle
Maire
Mandat
André Vigneron
2014-2020
Code postal 54290
Code commune 54487
Démographie
Population
municipale
76 hab. (2015 en augmentation de 5,56 % par rapport à 2010)
Densité 7,8 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 00″ nord, 6° 23′ 37″ est
Altitude Min. 263 m
Max. 341 m
Superficie 9,76 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Rémy-aux-Bois

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Rémy-aux-Bois

Saint-Rémy-aux-Bois est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

D'une superficie de 127 hectares, Saint-Rémy-aux-Bois est intégré dans le vaste massif forestier de Charmes. Elle est traversée par une route forestière dite de la Verrerie, laquelle comme son nom l'indique relie le village à la verrerie de Portieux dans les Vosges. Le village est entouré comme son nom l'indique par la forêt. Pour y accéder il faut longer ou traverser le bois. Il est situé à 12 km de Bayon, 27 km de Lunéville et 9 km de Charmes. Saint-Rémy-aux-Bois fait partie du canton de Bayon et à l'arrondissement de Lunéville.

Dans les environs[modifier | modifier le code]

La ferme de Mattecourt se trouve à 2,5 kilomètres à l'est de Saint-Rémy.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Le village est incendié par les SS en septembre 1944, puis bombardé et complètement rasé. Le village sera totalement reconstruit. Le 11 novembre 1948, le secrétaire d'État aux Forces armées, Max Lejeune a souligné le rôle important joué par le village dans la bataille pour la libération de la France. Le village a été cité à l'ordre de la division avec citation et attribution de la Croix de guerre 1939-1945 avec étoile d'argent.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours
(au 16 avril 2014)
André Vigneron    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[1]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[2].

En 2015, la commune comptait 76 habitants[Note 1], en augmentation de 5,56 % par rapport à 2010 (Meurthe-et-Moselle : +0,3 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
293360352362374463474505483
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
426451404408366346313293276
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
26425822921215916672125132
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012 2015
10796110786669697776
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

L'église.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Rémy (XVIIIe siècle)
Restaurée après 1944. La tour latérale à étages possède un clocher court. Sa nef et son abside sont ogivales. Le maître-autel est remarquable et possède un retable à étages. Son tabernacle est richement doté. Des statuettes en bois sculptés ornent les côtés du retable et semblent s'en détacher. Cet ensemble est complétée par une statue représentant le Christ, dont les bras sont allongés. L'église de Saint-Rémy forme avec celle de Saint-Boingt et Saint-Germain, une trilogie artistique qui surprend et émerveille.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Blason de Saint-Rémy-aux-Bois Blason
Détails
Écartelé de sable et d'or, à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent brochant sur le tout, accompagnée au troisième d'un chat assis de sable.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]