Remenoville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Remenauville.

Remenoville
Remenoville
L'église Saint-Epvre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Arrondissement de Lunéville
Canton Lunéville-2
Intercommunalité Communauté de communes Meurthe, Mortagne, Moselle
Maire
Mandat
Alain Bally
2014-2020
Code postal 54830
Code commune 54455
Démographie
Gentilé Remenovillois
Population
municipale
164 hab. (2016 en augmentation de 0,61 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 27′ 50″ nord, 6° 28′ 29″ est
Altitude Min. 249 m
Max. 363 m
Superficie 8,46 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte administrative de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Remenoville

Géolocalisation sur la carte : Meurthe-et-Moselle

Voir sur la carte topographique de Meurthe-et-Moselle
City locator 14.svg
Remenoville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Remenoville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Remenoville

Remenoville est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Anciennes mentions : Romonoldi villa (1114), Remenovilla (1164), Romenovilla (1182), Romonovilla (1186), Remoldi villa (xive siècle), Removille (1287), Remenonvilla (1402), Remenonville (1719), Réménauville-lès-Gerbéviller (1782)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

  • Village de l'ancien duché de Lorraine. Le seigneur de Gerbéviller et l'abbé de Moyenmoutier y étaient hauts, moyens et bas justiciers. Les plaids annaux étaient tenus alternativement par chacun d'eux. Le village était obligé de fournir deux hommes pour la garde de la porte Saint-Pierre à Gerbéviller, lors des exécutions[2].
  • Présence franque : tombeaux "barbares" découverts au début du 20e siècle sur le territoire communal.
  • le village est mentionné en 1114 dans une charte de l'Empereur Henri V.
  • 1287, Bouchard évêque de Metz, reconnaît pour son homme-lige, Pierre, chevalier et Seigneur de Removille.
  • 1324, Philipins de Remenoville et son frère Gervais écuyers, se reconnaissent hommes-liges du Duc de Lorraine.
  • Le 21 novembre 1505, Olry Wiss Seigneur de Gerbéviller, acense deux contrées de bois aux habitants de Remenoville et de Moranviller.[3] Il s'agit des forêts du rouar des pairs et de la petite fillière[4].
  • Village totalement détruit le 25 août 1914[5], durant la guerre 1914-1918[6][réf. à confirmer]. Il semble qu'il y ait ici une confusion avec Remenauville. Dans les jours suivants la bataille, la Préfecture de Meurthe-et-Moselle annonçait 27 maisons totalement incendiées à Remenoville. C'est très important mais ce n'est pas la totalité du village. Références
  • MORANVILLER : les documents anciens mentionnent le village de Moranviller en même temps que Remenoville. Moranviller se situait à environ 1 km de Remenoville, au bord de la route communale qui mène à Giriviller. Moranviller aurait été détruit par les Suédois lors de la guerre de trente ans, après 1630, puisque le village compte encore "40 feux" à cette date. Moranviller n'a pas été reconstruit[2]. On cite Gerardus De Murinvilla en 1179 (Abbaye de Beaupré), Moranville en 1324 et Morainviller en 1621.[7] Son territoire communal a été réuni à celui de Remenoville[2].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 En cours
(au 16 avril 2014)
Alain Bally    

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[8]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[9].

En 2016, la commune comptait 164 habitants[Note 1], en augmentation de 0,61 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
240250241293298315317329324
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
306325343329301296300280268
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
240227199192175177153148122
1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014 2016
103109121163154138151171164
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006[11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Henri Lepage, Dictionnaire topographique du département de la Meurthe, Paris, Imprimerie impériale, 1862
  2. a b et c Henri Lepage, Le département de la Meurthe : statistique historique et administrative, deuxième partie, Nancy, 1843 (lire en ligne)
  3. Henri Lepage, « Archives communales et hospitalières de la Meurthe », sur gallica.bnf.fr (consulté le 4 juin 2019)
  4. Henri Lepage, « les communes de la Meurthe », sur gallica.bnf.fr (consulté le 4 juin 2019)
  5. Les batailles de Lorraine
  6. Remenoville bombardé (ruines), [photographie de presse] / Agence Rol
  7. Henri Lepage, « Dictionnaire géographique de la Meurthe », sur gallica.bnf.fr, (consulté le 4 juin 2019)
  8. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  9. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  11. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  12. Notice no PM54001839, base Palissy, ministère français de la Culture2 autels latéraux et leur retable
  13. Notice no PM54000785, base Palissy, ministère français de la Cultureautel, gradin d'autel, tabernacle (maître-autel)
  14. Monument aux Morts dans le cimetière communal
  15. 299e rzgiment d'infanterie, 74e division d'infanterie, 14e corps d'armée