Gilles Schneider

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schneider.
Gilles Schneider
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Gilles PigeonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Gilles Schneider, de son vrai nom Gilles Pigeon, est un journaliste français, né à Paris en 1943. Il est connu du grand public pour avoir présenté le journal sur Europe 1, puis sur La Cinq (en solo puis en duo avec Béatrice Schönberg).

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a eu des responsabilités dans la presse écrite et à la télévision. De 1980 à 1982, il avait présenté l'émission Les dossiers de l'écran sur Antenne 2. Il présente à partir du [1] le jeu "Énigmes au bout du monde", produit Jacques Antoine et Claude Savarit sur TF1. Puis sur La Cinq de 1987[2] à avril 1992. Tout d'abord en "joker" de Guillaume Durand et Marie-France Cubadda. Puis, de 1990 à juin 1991 il anima l'émission Histoires vraies avec Béatrice Schönberg avec qui il coprésenta le Journal de 20 heures de la chaîne de septembre 1991 à avril 1992.

Il réapparaît le temps d'un été sur TF1 en duo avec Marine Jacquemin, dans l'émission "Rumeurs" produite par Christophe Dechavanne et Stéphane Courbit, à partir du [3]. Il présente un numéro de l'émission sur France 2 "État des lieux" le [4].

À partir du [5]il présente "Contact 6 manager" sur M6. (Court magazine d'information économique, diffusé selon un rythme variable, alternant l'interview d'une personnalité du monde économique en plateau et un sujet illustrant ses propos. L'émission peut être incluse dans "Matin express"ou dans "Boulevard des clips".) inateque.fr

Il présente en duo avec Yamina Benguigui, l'émission "Place de la République" produite par Hervé Chabalier, du [6] au [7] sur France 2. ("Place de la République" est un magazine de société bimensuel, à la structure composite, réalisé en studio et en direct, coprésenté par Gilles Schneider et Yamina Benguigui. L'émission, réalisé en public, veut donner la parole à des Français, connus ou inconnus, dont les actions et les initiatives, individuelles ou collectives, rejaillissent positivement sur la collectivité, dans le quotidien des autres. L'émission veut prolongé l'état d'esprit qui régnait en France après la victoire de l'équipe de France lors de la coupe du monde de football 1998.) inateque.fr

Il présenta la dernière émission de la chaîne, Vive la Cinq, le 12 avril 1992, en compagnie de Jean-Claude Bourret (présentateur des journaux du week-end et actuel président de l'association Vive La Cinq!) et Marie-Laure Augry (présentatrice du Journal du midi et actuelle médiatrice des rédactions de France 3).

Mais Gilles Schneider est surtout un homme de radio. Il y fait ses débuts sur Europe 1 dans les années 1960. Il fait un passage à France Inter comme présentateur de la matinale et directeur de la rédaction jusqu'en 1995. De 1995 à 1997, il exerce des fonctions analogues à nouveau avec Europe 1.

De 1997 à 2004, à Radio France Internationale (RFI), il a été notamment directeur général adjoint, chargé des Antennes et de l'Information du groupe. Il exerce la fonction de directeur de France Inter de juin 2004 au 4 septembre 2006, Frédéric Schlesinger lui succède. Ensuite, il exerce la fonction de Secrétaire général à l'Information du groupe Radio France, avant son départ en retraite à compter du 1er juillet 2008.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raymond Marcillac, Chronique de la Télévision, Éditions Chronique, (ISBN 2-905969-76-8) p.232
  2. [1] Journal télévisé du 11/09/1988 En plateau, Luc PLAMONDON présente le nouveau spectacle de "Starmania" au théâtre de Paris dont il a retravaillé la mise en scène. Il cite les nouveaux artistes qui participent à ce spectacle.
  3. [2] sur humanite.fr,
  4. [3] sur telesatellite.com,
  5. [4] sur inatheque.fr,
  6. [5] sur inatheque.fr,
  7. [6] sur inatheque.fr,