Un temps de Pauchon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un temps de Pauchon
Présentation Hervé Pauchon
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Diffusion
Station France inter 2005 logo.svg France Inter
Création 2007
Horaires du lundi au vendredi de 10 h 50 à 11 h
Rediffusion pas de rediffusion
Podcasting  Oui
Site web site de l'émission

Un temps de Pauchon est une émission de radio française produite et animée par Hervé Pauchon depuis 2007 et diffusée du lundi au vendredi à 10 h 50 sur France Inter[1].

Concept[modifier | modifier le code]

Le titre de l'émission fait référence à l'expression un temps de cochon et joue sur les sonorités proches des mots cochon et Pauchon. La référence à la météo est également induite par le générique dit par Joël Collado, présentateur météo sur France inter : « Allez, cinq, quatre, trois, deux, un et zéro. Et maintenant sur France inter, il va y avoir un temps de Pauchon mais... ça ne va pas durer. »

L'interview dure un peu moins de dix minutes et a pour devise : « L’air du temps en quelques minutes, décalées, mais pas trop. Un reportage qui s’intéresse à tout et ne s’interdit rien. Toujours avec du son et sans obligation. »[2]

Dans le cadre de cette émission, Hervé Pauchon va à la rencontre d'anonymes, dans des espaces publics, lors de manifestations, de salons... et leur tend son micro[3]. La formule finale de prise de congé avec les auditeurs est prononcée par la personne interviewée, et non le journaliste : « Un temps de Pauchon, c'est terminé pour aujourd'hui mais on se retrouve demain. »

Historique[modifier | modifier le code]

L'émission a été créée en 2007, suite à la participation de Hervé Pauchon à l'émission La bande à Bonnaud. Ses horaires de programmation fluctuent chaque année car ce court reportage est souvent intégré à une émission plus longue : ainsi en 2007, elle était diffusée à 17H50, après Nonobstant, l'émission d'Yves Calvi ; en 2010-2011, elle était proposée de 21 h 50 à 22 h ; en 2014-2015, à 16 h 50.

En 2013, Nicolas Phillibert a filmé le tournage d’un épisode de Un Temps de Pauchon, pour son film La Maison de la Radio[4],[5].

Équipe[modifier | modifier le code]

Producteur : Hervé Pauchon

Réalisatrice : Véronique Barnet

Attachée de production : Zohra Bensmaili

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 2012, Hervé Pauchon reçoit le Grand prix des Radios Francophones Publiques dans la catégorie Format court pour son reportage Le micro court les rues qui relate sa rencontre avec l'Alliance noire citoyenne (ANC) dans le cadre de son émission[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hélène Delye, « Hervé Pauchon, l'esprit libre », Le Monde,‎
  2. « Un temps de Pauchon », sur France inter (consulté le 17 mars 2016)
  3. Joséphine Lebard, « Sur France Inter, il fait vraiment “Un temps de Pauchon” », Télérama,‎ (lire en ligne)
  4. « Depuis 2007 Produit et présente « Un temps de Pauchon » », sur Hervé Pauchon (consulté le 16 mars 2016)
  5. « Ciel menaçant... Guetter l'éclair », (consulté le 16 mars 2016)
  6. « Grand prix des Radios Francophones Publiques : France Inter et France Culture récompensées », Télérama,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]