Jacques Sallebert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Jacques Sallebert est un journaliste français, né le à Paris 16e et mort le à Mougins. Il officia notamment à la télévision.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jacques Sallebert est ancien élève de l'Institut des hautes études cinématographiques.

Il commenta le premier reportage sportif en direct diffusé sur la télévision : l'arrivée du Tour de France 1948 au Parc des Princes (). Avec Pierre Sabbagh, Pierre Dumayet, Pierre Tchernia et Georges de Caunes, il fait partie des pionniers du journal télé à partir de 1949.

Envoyé spécial à Londres, il commente la cérémonie du couronnement d'Élisabeth II, Reine d'Angleterre, qui a lieu le 2 juin 1953. Il reste correspondant de la télévision française dans la capitale britannique de nombreuses années (pendant lesquelles il va animer sa chronique régulière « À vous Londres »), poste qu'il occupera jusqu'au retour du Général de Gaulle aux affaires en 1958.

Il devient correspondant de guerre pour Combat, Le Monde et Le Figaro en couvrant les conflits en Israël, Indochine, Indonésie, Chine, Yougoslavie et Corée.

Nommé directeur des bureaux de l'ORTF à New York, il inaugura en 1962 la liaison transatlantique via le satellite Telstar 1 INA.

Il commenta en direct la retransmission des premiers pas de l'Homme sur la Lune, Apollo 11, dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969 sur l'ORTF.

Il présente Le club de la presse sur Antenne 2 dans les années 1970 et en devient directeur de l'information de 1975 à 1976. Élu conseiller municipal de Cannes dans les années 1960[1], il est en 1976 élu conseiller général du canton de Cannes-Est sous l'étiquette Républicains indépendants. Il sera battu six ans plus tard.

Parmi les ouvrages qu'il publia, citons ses mémoires intitulées Entre l'arbre et l'écorce (1975).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié avec Monique, Jacques Sallebert a une fille : Brigitte (1947)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Télé 7 Jours no 72, semaine du 5 au 11 août 1961, page 52 : A Cannes, Sallebert et l'incorrigible Brigitte
  2. Télé 7 Jours no 72, semaine du 5 au 11 août 1961, page 50 : A Cannes, Sallebert et l'incorrigible Brigitte.

Liens externes[modifier | modifier le code]