Coupe du monde de ski alpin 2018-2019

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Coupe du monde de
ski alpin 2018-2019
Description de l'image Alpine skiing world cup.png.
Généralités
Sport Ski alpin
Organisateur(s) FIS
Éditions 53e édition
Lieu(x) Amérique du Nord et Europe
Date du au
Épreuves 80
Site web officiel www.fis-ski.com

Palmarès
Vainqueur masculin Drapeau : Autriche Marcel Hirscher
féminin Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin

Navigation

La coupe du monde de ski alpin 2018-2019 est la 53e édition de la coupe du monde de ski alpin, compétition de ski alpin organisée annuellement. Elle se déroule du au , entrecoupée par les championnats du monde 2019 en février à Åre. Les premiers globes de cristal de la saison sont remportés par Marcel Hirscher et Mikaela Shiffrin en slalom, qui ne peuvent plus être rejoint après le City Event de Stockholm disputé le 19 février et gagnent tous deux leurs 6e trophées dans la discipline. Alexis Pinturault remporte pour sa part le petit globe du combiné alpin après les deux courses disputées dans la discipline avant que Marcel Hirscher s'adjuge son 6e petit globe du slalom géant, le 24 février à Bansko.

La saison est celle des records pour Mikaela Shiffrin, tout d'abord en remportant ses premières victoires en Super G, pour devenir la septième femme à s'être imposée dans toutes les disciplines du ski alpin, mais elle est la seule à avoir également gagné dans des épreuves en parallèle. Records en slalom (40 succès en carrière, comme Ingemar Stenmark mais plus que tout autre femme), en nombre de victoires sur une saison (dix-sept, trois de mieux que Vreni Schneider en 1988-1989), au total de globes de cristal sur un hiver (quatre, son troisième consécutif au classement général, son sixième en slalom, ses premiers en Super G et en slalom géant) comme Lindsey Vonn en 2010 et 2012, à la moyenne de points sur un exercice (85), voire même au niveau des sommes sonnantes et trébuchantes (le prize money) attribuées. Elle n'est par ailleurs que la troisième en ski alpin à dépasser la barre des 2 000 points, pour le deuxième meilleur total de l'histoire avec 2204 points, derrière Tina Maze (2414 points en 2013) et devant Hermann Maier (2000 points en 2000). La principale rivale de Shiffrin a été cette année Petra Vlhová qui a rivalisé avec elle en slalom et en géant et termine au 2e rang des trois classements (général, slalom, géant).

Marcel Hirscher s'assure définitivement son huitième gros globe consécutif, améliorant ainsi son record de victoires au classement général, le 10 mars après le slalom de Kranjska Gora. Il détient dès lors le record de globes de cristal chez les hommes, 20 en tout, autant que Lindsey Vonn. Sur le podium cette année, figure en deuxième position Alexis Pinturault qui atteint le plus haut rang de sa carrière au classement général et qui devance Henrik Kristoffersen. Beat Feuz avec six podiums dont une victoire en descente, remporte pour la deuxième fois consécutive le petit globe de la discipline, Nicole Schmidhofer se l'adjuge pour la première fois coté féminin puis termine 2e du classement du Super G remporté par Mikaela Shiffrin; Dominik Paris effectue sa meilleure saison dans les épreuves de vitesse, réalisant notamment trois doublés descente + Super G (à Bormio, à Kvitfjell et lors des finales de Soldeu) et remporte le petit globe du Super G, le premier trophée de cristal de sa carrière. Auteur de trois victoires en slalom et deuxième du classement de la spécialité derrière Hirscher, Clément Noël est à 21 ans le meilleur jeune de la saison.

Il s'agit également d'une saison qui marque les retraites sportives de plusieurs grands champions des années 2000 et 2010, à commencer par Lindsey Vonn et Aksel Lund Svindal qui s'arrêtent en février lors des Mondiaux d'Åre en terminant tous deux médaillés en descente, mais aussi notamment de Frida Hansdotter et de Felix Neureuther. Quant à Marcel Hirscher, il laisse planer le doute après son huitième gros globe sur la poursuite ou non de sa carrière, avant d'annoncer le 4 septembre 2019 qu'il a décidé de retirer du circuit à 30 ans.

Programme de la saison[modifier | modifier le code]

La saison commence par l'habituelle étape d'ouverture fin octobre à Sölden. Les épreuves de slalom de Levi, au programme depuis 2008, suivent avant la tournée nord-américaine. La compétition revient en Europe puis est ponctuée par les championnats du monde 2019 à Åre en février avant de finir à Soldeu (Andorre) pour les Finales, lors de la dernière semaine où chaque discipline est au programme y compris la seule épreuve par équipe de la saison (excepté le combiné)[1].

Saison des messieurs[modifier | modifier le code]

41 épreuves sont prévues au départ pour les messieurs cette saison et se composent de :

Ces épreuves se déroulent sur 21 sites, 19 en Europe et 2 en Amérique du Nord[2], de 14 pays différents.
Un site est ajouté, celui de Saalbach-Hinterglemm qui reprend deux épreuves reportées[3].

  • Compte tenu des annulations et des épreuves non-reprogrammées, le nombre total de courses masculines disputées dans la saison est de 38.
North America laea relief location map.jpg
Lake Louise
Lake Louise
Beaver Creek (Colorado)
Beaver Creek (Colorado)
Voir l’image vierge
Sites des compétitions en Amérique du Nord
Alps location map.png
Sölden
Sölden
Val d'Isère
Val d'Isère
Val Gardena
Val Gardena
Alta Badia
Alta Badia
Saalbach
Saalbach
Madonna
Madonna
Bormio
Bormio
Zagreb
Zagreb
Adelboden
Adelboden
Wengen
Wengen
Kitzbuhel
Kitzbuhel
Schladming
Schladming
Garmisch
Garmisch
Kransjka Gora
Kransjka Gora
Voir l’image vierge
Sites des compétitions dans les Alpes
Europe relief laea location map.jpg
Levi
Levi
Oslo
Oslo
Stockholm
Stockholm
Kvitfjell
Kvitfjell
Åre
Åre
Bansko
Bansko
Soldeu
Soldeu
Voir l’image vierge
Sites des compétitions en Europe (hors des Alpes)

Saison des dames[modifier | modifier le code]

39 épreuves sont prévues au départ pour les dames cette saison et se composent de :

Ces épreuves se déroulent sur 21 sites, 15 en Europe et 2 en Amérique du Nord[4], de 15 pays différents.
Un site est ajouté, celui de Val Gardena qui reprend deux épreuves reportées prévues à Val d'Isère[5].

  • Compte tenu des annulations et des épreuves non-reprogrammées, le nombre total de courses féminines disputées dans la saison est de 35
North America laea relief location map.jpg
Lake Louise
Lake Louise
Killington
Killington
Voir l’image vierge
Sites des compétitions en Amérique du Nord
Alps location map.png
Sölden
Sölden
Saint-Moritz
Saint-Moritz
Val d'Isère
Val d'Isère
Val Gardena
Val Gardena
Courchevel
Courchevel
Semmering
Semmering
Zagreb
Zagreb
Maribor
Maribor
Flachau
Flachau
Cortina d'Ampezzo
Cortina d'Ampezzo
Sankt Anton
Sankt Anton
Kronplatz
Kronplatz
Garmisch
Garmisch
Crans-Montana
Crans-Montana
Voir l’image vierge
Sites des compétitions dans les Alpes
Europe relief laea location map.jpg
Levi
Levi
Oslo
Oslo
Stockholm
Stockholm
Åre
Åre
Soldeu
Soldeu
Spindleruv Mlyn
Spindleruv Mlyn
Rosa Khutor
Rosa Khutor
Voir l’image vierge
Sites des compétitions en Europe (hors des Alpes)

Tableau d'honneur[modifier | modifier le code]

Tableau d’honneur
Discipline Homme Femme
Général Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
Descente Drapeau : Suisse Beat Feuz Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer
Slalom Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
Géant Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
Super G Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
Combiné Drapeau : France Alexis Pinturault non décerné

Déroulement de la saison[modifier | modifier le code]

Début décembre, Mikaela Shiffrin remporte le Super G de Lake Louise et devient la septième skieuse de l'histoire après Petra Kronberger, Pernilla Wiberg, Anja Pärson, Janica Kostelic, Lindsey Vonn et Tina Maze à s'être imposée dans chacune des cinq disciplines du ski alpin, mais la Coupe du monde en compte désormais six avec les épreuves en parallèle (City Event ou en montagne), et l'Américaine est la seule tous sexes confondus à s'être aussi imposée dans ces épreuves[6]. Déjà détentrice du record du plus grand nombre de victoires à l'âge de 23 ans (au-delà des cinquante premières places), la skieuse américaine en bat deux autres en s'imposant en slalom le 29 décembre à Semmering : elle est désormais la skieuse comptant le plus de victoires dans la discipline, avec 37 succès en carrière, et remporte une quinzième victoire sur une année civile (2018, à cheval sur deux saisons), un record partagé avec Marcel Hirscher la même année (15), mieux qu'Ingemar Stenmark (13) en 1977 et en 1979[7]. La saison voit également Marco Schwarz, Žan Kranjec, Daniel Yule et Clément Noël chez les hommes, Nicole Schmidhofer, Ramona Siebenhofer et Stephanie Venier chez les dames, remporter leurs premières victoires en Coupe du monde, tandis que Marcel Hirscher dépasse les soixante victoires en carrière et établit le 13 janvier le record de victoires masculines sur un même site : neuf succès en slalom et en géant depuis 2012 (dont trois doublés) sur la Chuenisbärgli d'Adelboden[8].

Il s'agit aussi d'une saison que deux vedettes du circuit mondial au cours des années 2000 et 2010 ne finissent pas. Lindsey Vonn et Aksel Lund Svindal, tous deux le corps meurtri et la trentaine largement entamée, annoncent chacun de leur côté qu'ils vont prendre les derniers départs de leur carrière en février lors des Championnats du monde 2019 à Åre[9] [10]. Il y disputent leurs dernières courses en descente, et terminent tous deux médaillés : Svindal en argent et Vonn en bronze.

Toujours en Suède et 48 heures après la fin des Mondiaux 2019, Marcel Hirscher et Mikaela Shiffrin remportent tous deux leurs 6e petits globes de cristal du slalom[11]. Dans le City Event de Stockholm, Hirscher est éliminé en quarts de finale par le futur vainqueur de l'épreuve Ramon Zenhäusern, mais il marque suffisamment de points pour en compter plus de 200 d'avance sur son plus proche poursuivant, Daniel Yule, alors qu'il ne reste plus que deux slaloms à disputer[12]. Mikaela Shiffrin, qui s'impose dans cette épreuve, compte elle aussi plus de 200 points d'avance sur Petra Vlhová au classement du slalom, après avoir remporté sa 14e victoire de la saison pour égaler le record tous sexes confondus sur un hiver de Vreni Schneider au cours de l'hiver 1988-1989[12]

Le 22 février, un nouveau petit globe de cristal est décerné, après deux courses disputées dans la discipline. Il s'agit de celui du combiné alpin. À la faveur de sa victoire à Bansko devant Marcel Hirscher et Štefan Hadalin, Alexis Pinturault remporte le trophée, qui est pour lui le troisième, et signe une 22e victoire en carrière qui lui permet d'égaler le record de victoires françaises en Coupe du monde tous sexes confondus de Carole Merle[13]. À l'arrivée du slalom géant disputé dans la même station bulgare le 24 février, Marcel Hirscher est comme dix jours plus tôt aux Mondiaux battu par Henrik Kristoffersen, mais sa 2e place lui permet de s'attribuer son sixième petit globe de la discipline, avec plus de 200 points d'avance et deux épreuves restant à disputer[14]. Il égale par ailleurs Ingemar Stenmark avec le plus grand nombre de gros et petits globes de cristal chez les hommes, dix-neuf au total[15].

Après l'annulation pour cause de fortes chutes de neige du Super-G féminin programmé le 2 mars à Rosa Khutor[16], Mikaela Shiffrin s'assure définitivement sa troisième victoire consécutive au classement général de la Coupe du monde. Elle s'adjuge le gros globe à sept épreuves de la fin de saison, forte d'une avance de 719 points sur Petra Vlhová et d'un maximum de 700 points restant à prendre[17]. Elle établit le 9 mars un nouveau record de victoires dans une saison, tous sexes confondus, effaçant la marque établie par Vreni Schneider lors de l'hiver 1988-1989 (quatorze victoires), en s'imposant pour la quinzième fois de l'hiver dans le slalom de Spindleruv Mlyn[18]. De son côté, 5e du slalom géant puis 3e du slalom, les 9 et 10 mars à Kranjska Gora, Marcel Hirscher s'adjuge son huitième gros globe consécutif, avec une avance de 509 points sur Alexis Pinturault au classement général et quatre courses restant à disputer lors des finales de Soldeu[19]. Son huitième gros globe s'ajoute à ses 6 + 6 petits globes du slalom et du géant, soit vingt en tout, nouveau record masculin, un de mieux qu'Ingemar Stenmark et autant que Lindsey Vonn[20].

Avec quatre victoires, à Bormio, Kitzbühel, Kvitfjell et le 13 mars lors des finales de Soldeu, Dominik Paris est le meilleur descendeur de la saison. Mais il est devancé pour le petit globe de la discipline par Beat Feuz, plus régulier (il s'est imposé à Beaver Creek et est monté sur tous les podiums après sa 6e place à Lake Louise en début de saison) et qui s'est présenté à Soldeu avec 80 points d'avance sur le skieur italien. Une 6e place lui a donc suffit pour s'adjuger son deuxième petit trophée de cristal consécutif de la descente[21]. Côté féminin, alors que Mirjam Puchner crée la surprise en gagnant la dernière descente de la saison en Andorre, Nicole Schmidhofer se classe 11e, mais ce résultat lui suffit pour remporter le petit globe de cristal de la discipline, le premier de sa carrière[22]. Le 14 mars, à l'arrivée du Super G où Viktoria Rebensburg remporte sa première victoire de la saison, Mikaela Shiffrin se classe 4e et s'adjuge le petit globe de la spécialité, qui est déjà son troisième trophée de cristal cette saison[23]. Elle totalise désormais plus de 2 000 points au classement général, le record restant la propriété de Tina Maze (2414 points en 2012-2013), mais elle fait mieux qu'Hermann Maier (2 000 points en 1999-2000), et ils ne sont que trois à avoir atteint ou dépassé cette marque en Coupe du monde. Dominik Paris termine pour sa part premier du classement du Super G masculin en s'imposant à Soldeu comme la veille en descente, pour une septième victoire dans l'hiver, un troisième doublé descente + Super G après Bormio et Kvitfjell cette année, et s'adjuge le premier globe de cristal de sa carrière[24].

En remportant le slalom géant des finales le 16 mars, Alexis Pinturault s'assure définitivement de la deuxième place du classement général, et signe la 23e victoire de sa carrière, nouveau record national. Quant à Mikaela Shiffrin, elle remporte le même jour le dernier slalom de l'hiver son dixième de la saison en comptant les parallèles ; elle n'est en fait pas descendue du podium durant tout l'hiver dans la discipline où elle totalise désormais 40 victoires, autant qu'Ingemar Stenmark. Enfin, l'Américaine remporte la dernière épreuve de la saison : le slalom géant sur la piste andorrane. Son record sur un hiver est donc de dix-sept victoires, trois de mieux que Vreni Schneider trente années plus tôt. Et comme Lindsey Vonn en 2010 et en 2012[25], elle remporte quatre globes de cristal : général, slalom, géant et Super G. Tout s'achève cette année par le slalom messieurs et par la victoire de Clément Noël qui remporte à 21 ans son troisième succès dans la discipline en l'espace de trois mois, et termine 2e du classement slalom derrière Marcel Hirscher. Ce dernier, émoussé lors des deux dernières courses de la saision (6e du slalom géant puis 14e du slalom), a peut-être disputé la dernière course de sa carrière le 17 mars 2019 à Soldeu. Il laisse planer le doute quant à savoir s'il disputera la prochaine saison ou s'il prend a retraite sportive[26].

Classement général[modifier | modifier le code]

Messieurs
Classement final[27](après 38 courses sur 38)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Autriche Marcel Hirscher 1 546 9 15
2 Drapeau : France Alexis Pinturault 1 145 2 8
3 Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen 1 047 2 9
4 Drapeau : Italie Dominik Paris 950 7 10
5 Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr 739 1 3
6 Drapeau : Suisse Beat Feuz 722 1 7
7 Drapeau : Suisse Mauro Caviezel 696 - 4
8 Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde 651 1 4
9 Drapeau : Autriche Marco Schwarz 560 2 4
10 Drapeau : Autriche Manuel Feller 558 - 2
11 Drapeau : France Clément Noël 551 3 4
11 Drapeau : Suisse Daniel Yule 551 1 3
13 Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud 537 1 4
14 Drapeau : Suisse Ramon Zenhäusern 521 2 3
15 Drapeau : Suisse Loïc Meillard 502 - 2
16 Drapeau : Italie Christof Innerhofer 501 - 3
17 Drapeau : Autriche Matthias Mayer 496 - 2
18 Drapeau : France Victor Muffat-Jeandet 481 - 1
19 Drapeau : France Johan Clarey 434 - 1
20 Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal 419 1 3
Dernière mise à jour : 17 mars 2019
Dames
Classement final[28](après 35 courses sur 35)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin 2 204 17 21
2 Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová 1 355 5 14
3 Drapeau : Suisse Wendy Holdener 1 079 - 8
4 Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg 814 1 6
5 Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer 771 3 6
6 Drapeau : Italie Federica Brignone 764 2 4
7 Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel 675 - 3
8 Drapeau : Suède Frida Hansdotter 654 - 2
9 Drapeau : Autriche Stephanie Venier 528 1 2
10 Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec 507 2 4
11 Drapeau : Suède Anna Swenn-Larsson 486 - 2
12 Drapeau : Autriche Katharina Liensberger 483 - 1
13 Drapeau : Autriche Katharina Truppe 470 -
14 Drapeau : France Tessa Worley 460 1 4
15 Drapeau : Autriche Ramona Siebenhofer 458 2 3
16 Drapeau : Suisse Michelle Gisin 442 - 2
17 Drapeau : Liechtenstein Tina Weirather 411 - 3
18 Drapeau : Suisse Corinne Suter 393 - 2
19 Drapeau : Autriche Bernadette Schild 356 - 1
20 Drapeau : Norvège Kristin Lysdahl 348 - -
Dernière mise à jour : 17 mars 2019

Classements de chaque discipline[modifier | modifier le code]

Descente[modifier | modifier le code]

Messieurs
Classement final[29] (après 8 courses sur 8)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Suisse Beat Feuz 540 1 6
2 Drapeau : Italie Dominik Paris 520 4 5
3 Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr 339 1 1
4 Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde 284 1 2
5 Drapeau : Suisse Mauro Caviezel 282 - 1
6 Drapeau : Italie Christof Innerhofer 276 - 2
7 Drapeau : États-Unis Bryce Bennett 236 - -
8 Drapeau : France Johan Clarey 234 - -
9 Drapeau : Autriche Max Franz 222 1 2
10 Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal 200 - 1
Dernière mise à jour : 13 mars 2019
Dames
Classement final[30] (après 8 courses sur 8)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer 468 2 4
2 Drapeau : Autriche Stephanie Venier 372 1 2
3 Drapeau : Autriche Ramona Siebenhofer 354 2 3
4 Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec 343 1 3
5 Drapeau : Allemagne Kira Weidle 307 - 2
6 Drapeau : Suisse Corinne Suter 288 - 1
7 Drapeau : Italie Sofia Goggia 220 1 2
8 Drapeau : Italie Nicol Delago 219 - 1
9 Drapeau : Suisse Michelle Gisin 207 - 2
10 Drapeau : Italie Nadia Fanchini 201 - 1
Dernière mise à jour : 13 mars 2019

Super G[modifier | modifier le code]

Messieurs
Classement final[31] (après 7 courses sur 7)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Italie Dominik Paris 430 3 5
2 Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr 346 - 2
3 Drapeau : Suisse Mauro Caviezel 324 - 3
4 Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud 316 1 3
5 Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde 299 - 2
6 Drapeau : Autriche Matthias Mayer 295 - 1
7 Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal 219 1 2
8 Drapeau : France Johan Clarey 200 - 1
9 Drapeau : Allemagne Josef Ferstl 197 1 1
10 Drapeau : Italie Christof Innerhofer 191 1 1
Dernière mise à jour : 14 mars 2019
Dames
Classement final[32] (après 6 courses sur 6)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin 350 3 3
2 Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer 303 1 2
3 Drapeau : Liechtenstein Tina Weirather 268 3
4 Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg 257 1 2
5 Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel 247 1
6 Drapeau : Autriche Tamara Tippler 183 2
7 Drapeau : Suisse Lara Gut-Behrami 178 2
8 Drapeau : Italie Federica Brignone 165 1
9 Drapeau : Autriche Stephanie Venier 156
10 Drapeau : Suisse Jasmine Flury 154
Dernière mise à jour : 14 mars 2019

Géant[modifier | modifier le code]

Messieurs
Classement final[33] (après 9 courses sur 9)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Autriche Marcel Hirscher 680 4 6
2 Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen 516 2 4
3 Drapeau : France Alexis Pinturault 471 1 3
4 Drapeau : Slovénie Žan Kranjec 344 1 2
5 Drapeau : Suisse Loïc Meillard 313 1
6 Drapeau : Suède Matts Olsson 296
7 Drapeau : France Thomas Fanara 289 3
8 Drapeau : Suisse Marco Odermatt 245 2
9 Drapeau : France Mathieu Faivre 239 1
10 Drapeau : États-Unis Tommy Ford 221
Dernière mise à jour : 16 mars 2019
Dames
Classement final[34] (après 8 courses sur 8)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin 615 4 6
2 Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová 468 3 4
3 Drapeau : France Tessa Worley 460 1 4
4 Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg 380 3
5 Drapeau : Italie Federica Brignone 360 1 2
6 Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel 277 2
7 Drapeau : Suisse Wendy Holdener 254
8 Drapeau : Autriche Stephanie Brunner 195 1
9 Drapeau : Italie Marta Bassino 188 1
10 Drapeau : Autriche Ricarda Haaser 176
Dernière mise à jour : 17 mars 2019

Slalom[modifier | modifier le code]

Messieurs
Classement final[35] (après 12 courses sur 12)*
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Autriche Marcel Hirscher 786 5 8
2 Drapeau : France Clément Noël 551 3 4
3 Drapeau : Suisse Daniel Yule 551 1 3
4 Drapeau : Suisse Ramon Zenhäusern 521 2 3
5 Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen 516 - 4
6 Drapeau : France Alexis Pinturault 453 - 3
7 Drapeau : Autriche Marco Schwarz 411 1 3
8 Drapeau : Autriche Manuel Feller 388 - 3
9 Drapeau : Royaume-Uni Dave Ryding 334 - 1
10 Drapeau : Suède Andre Myhrer 300 - 2
Dernière mise à jour : 17 mars 2019
  • * : les courses de parallèle sont prises en compte
Dames
Classement final[36] (après 12 courses sur 12)*
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin 1 160 10 12
2 Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová 877 2 10
3 Drapeau : Suisse Wendy Holdener 681 - 7
4 Drapeau : Suède Anna Swenn-Larsson 486 - 2
5 Drapeau : Suède Frida Hansdotter 479 - 2
6 Drapeau : Autriche Katharina Truppe 379 - -
7 Drapeau : Autriche Katharina Liensberger 350 - 1
8 Drapeau : Allemagne Christina Geiger 277 - 1
8 Drapeau : Autriche Bernadette Schild 271 - 1
10 Drapeau : Norvège Kristin Lysdahl 237 - -
Dernière mise à jour : 16 mars 2019

Combiné[modifier | modifier le code]

Messieurs
Classement final (après 2 courses sur 2)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : France Alexis Pinturault 160 1 2
2 Drapeau : Autriche Marco Schwarz 100 1 1
3 Drapeau : Suisse Mauro Caviezel 90 - -
4 Drapeau : Italie Riccardo Tonetti 82 - -
5 Drapeau : Autriche Marcel Hirscher 80 - 1
5 Drapeau : France Victor Muffat-Jeandet 80 - 1
7 Drapeau : Slovénie Štefan Hadalin 73 - 1
8 Drapeau : Autriche Romed Baumann 54 - -
9 Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr 53 - -
10 Drapeau : Russie Pavel Trikhichev 47 - -
Dernière mise à jour : 22 février 2019
Dames
Classement final (après 1 course sur 1)
Rang Nom Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau : Italie Federica Brignone 100 1 1
2 Drapeau : Canada Roni Remme 80 1
3 Drapeau : Suisse Wendy Holdener 60 1
4 Drapeau : Suisse Rahel Kopp 50
5 Drapeau : Allemagne Patrizia Dorsch 45
6 Drapeau : Autriche Christina Ager 40
7 Drapeau : France Romane Miradoli 36
8 Drapeau : Suisse Priska Nufer 32
9 Drapeau : Italie Marta Bassino 29
10 Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel 26
Dernière mise à jour : 24 février 2019. NB : une seule épreuve ayant été disputée, le globe de cristal n'est pas décerné en combiné féminin

Coupe des nations[modifier | modifier le code]

Général
Classement (après 51 courses sur 80)
Rang Nation Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau de l'Autriche Autriche 8 699 21 40
2 Drapeau de la Suisse Suisse 5 302 2 22
3 Drapeau de la France France 4 012 3 19
4 Drapeau de l'Italie Italie 3 865 4 15
5 Drapeau de la Norvège Norvège 3 723 3 17
Messieurs
Classement (après 27 courses sur 41)
Rang Nation Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau de l'Autriche Autriche 4 660 15 25
2 Drapeau de la France France 3 102 2 15
3 Drapeau de la Suisse Suisse 3 004 2 14
4 Drapeau de la Norvège Norvège 2 496 3 15
5 Drapeau de l'Italie Italie 1 972 3 9
Dames
Classement (après 24 courses sur 37)
Rang Nation Points Victoire(s) Podium(s)
1 Drapeau de l'Autriche Autriche 4 039 6 15
2 Drapeau de la Suisse Suisse 2 298 8
3 Drapeau de l'Italie Italie 1863 1 6
4 Drapeau des États-Unis États-Unis 1759 11 14
5 Drapeau de la Norvège Norvège 1227 2

Calendrier et résultats[modifier | modifier le code]

Messieurs[modifier | modifier le code]

Lieu Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième
Calendrier et podiums de la coupe du monde masculine
Drapeau : Autriche Sölden Géant Épreuve annulée en raison des conditions météorologiques[37] et reportée à Saalbach-Hinterglemm le 19 décembre[3]
1 Drapeau : Finlande Levi Slalom Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen Drapeau : Suède André Myhrer
2 Drapeau : Canada Lake Louise Descente Drapeau : Autriche Max Franz Drapeau : Italie Christof Innerhofer Drapeau : Italie Dominik Paris
3 Super G Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr Drapeau : Suisse Mauro Caviezel
4 Drapeau : États-Unis Beaver Creek Descente[Note 1] Drapeau : Suisse Beat Feuz Drapeau : Suisse Mauro Caviezel Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal
5 Super G[Note 1] Drapeau : Autriche Max Franz Drapeau : Suisse Mauro Caviezel Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal
Drapeau : Italie Dominik Paris
Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde [Note 2]
6 Géant[Note 3] Drapeau : Allemagne Stefan Luitz Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Suisse Thomas Tumler
7 Drapeau : France Val d'Isère Géant Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen Drapeau : Suède Matts Olsson
Slalom Épreuve annulée en raison des conditions météorologiques[42]et reportée à Saalbach-Hinterglemm le 20 décembre[3]
8 Drapeau : Italie Val Gardena Super G Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal Drapeau : Italie Christof Innerhofer Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud
9 Descente Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde Drapeau : Autriche Max Franz Drapeau : Suisse Beat Feuz
10 Drapeau : Italie Alta Badia Géant Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Thomas Fanara Drapeau : France Alexis Pinturault
11 Géant Parallèle[Note 4] Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Thibaut Favrot Drapeau : France Alexis Pinturault
12 Drapeau : Autriche Saalbach-Hinterglemm Géant[Note 5] Drapeau : Slovénie Žan Kranjec Drapeau : Suisse Loïc Meillard Drapeau : France Mathieu Faivre
13 Slalom[Note 6] Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Suisse Loïc Meillard Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen
14 Drapeau : Italie Madonna Slalom Drapeau : Suisse Daniel Yule Drapeau : Autriche Marco Schwarz Drapeau : Autriche Michael Matt
15 Drapeau : Italie Bormio Descente Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Italie Christof Innerhofer Drapeau : Suisse Beat Feuz
16 Super G Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Autriche Matthias Mayer Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde
17 Drapeau : Norvège Oslo City Event[Note 7] Drapeau : Autriche Marco Schwarz Drapeau : Royaume-Uni Dave Ryding Drapeau : Suisse Ramon Zenhäusern
18 Drapeau : Croatie Zagreb Slalom Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Alexis Pinturault Drapeau : Autriche Manuel Feller
19 Drapeau : Suisse Adelboden Géant Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen Drapeau : France Thomas Fanara
20 Slalom Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Clément Noël Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen
21 Drapeau : Suisse Wengen Combiné[Note 8] Drapeau : Autriche Marco Schwarz Drapeau : France Victor Muffat-Jeandet Drapeau : France Alexis Pinturault
22 Descente Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr Drapeau : Suisse Beat Feuz Drapeau : Norvège Aleksander Aamodt Kilde
23 Slalom Drapeau : France Clément Noël Drapeau : Autriche Manuel Feller Drapeau : Autriche Marcel Hirscher
24 Drapeau : Autriche Kitzbühel[Note 9] Descente Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Suisse Beat Feuz Drapeau : Autriche Otmar Striedinger
25 Slalom Drapeau : France Clément Noël Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Alexis Pinturault
26 Super G Drapeau : Allemagne Josef Ferstl Drapeau : France Johan Clarey Drapeau : Italie Dominik Paris
27 Drapeau : Autriche Schladming Slalom Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Alexis Pinturault Drapeau : Suisse Daniel Yule
Drapeau : Allemagne Garmisch-Partenkirchen Descente Épreuves annulées en raison d'importantes chutes de neige[44],[45],[46].
Seule la descente est reprise, à Kvitfjell le 1er mars[47].
Géant
Drapeau : Suède Åre
Championnats du monde (5 au 17 février 2019)
28 Drapeau : Suède Stockholm City Event[Note 7] Drapeau : Suisse Ramon Zenhäusern Drapeau : Suède Andre Myhrer Drapeau : Autriche Marco Schwarz
29 Drapeau : Bulgarie Bansko Combiné[Note 10] Drapeau : France Alexis Pinturault Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : Slovénie Štefan Hadalin
Super G Épreuve annulée en raison d'importantes chutes de neige (non reprogrammée)[48]
30 Géant Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen Drapeau : Autriche Marcel Hirscher Drapeau : France Thomas Fanara
Drapeau : Norvège Kvitfjell Descente[Note 11] Annulée et non reprogrammée, pour cause de vent interdisant de disputer une descente d'entraînement le 28 février, celle-ci étant reportée au 1er mars en lieu en prévision de la descente du lendemain[49].
31 Descente Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Suisse Beat Feuz Drapeau : Autriche Matthias Mayer
32 Super G Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud Drapeau : Suisse Beat Feuz
33 Drapeau : Slovénie Kranjska Gora Géant Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen Drapeau : Norvège Rasmus Windingstad Drapeau : Suisse Marco Odermatt
34 Slalom Drapeau : Suisse Ramon Zenhäusern Drapeau : Norvège Henrik Kristoffersen Drapeau : Autriche Marcel Hirscher
Finales
35 Drapeau : Andorre Soldeu Descente Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud Drapeau : Autriche Otmar Striedinger
36 Super G Drapeau : Italie Dominik Paris Drapeau : Suisse Mauro Caviezel Drapeau : Autriche Vincent Kriechmayr
37 Géant Drapeau : France Alexis Pinturault Drapeau : Suisse Marco Odermatt Drapeau : Slovénie Žan Kranjec
38 Slalom Drapeau : France Clément Noël Drapeau : Autriche Manuel Feller Drapeau : Suisse Daniel Yule

Dames[modifier | modifier le code]

Lieu Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième
Calendrier et podiums de la coupe du monde féminine
1 Drapeau : Autriche Sölden Géant Drapeau : France Tessa Worley Drapeau : Italie Federica Brignone Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
2 Drapeau : Finlande Levi Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Autriche Bernadette Schild
3 Drapeau : États-Unis Killington Géant Drapeau : Italie Federica Brignone Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel Drapeau : Autriche Stephanie Brunner
4 Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Suède Frida Hansdotter
5 Drapeau : Canada Lake Louise Descente Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer Drapeau : Suisse Michelle Gisin Drapeau : Allemagne Kira Weidle
6 Descente Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer Drapeau : Autriche Cornelia Hütter Drapeau : Suisse Michelle Gisin
7 Super G Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg
8 Drapeau : Suisse Saint-Moritz Super G Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Suisse Lara Gut-Behrami Drapeau : Liechtenstein Tina Weirather
9 Slalom parallèle[Note 7] Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Suisse Wendy Holdener
Drapeau : France Val d'Isère Combiné[Note 8] Épreuves annulées après le contrôle de la neige suite à un enneigement insuffisant
et des prévisions météorologiques défavorables
[50],[51]
Descente et Super G reportés à Drapeau : Italie Val Gardena les 18 et 19 décembre[5]
Descente
Super G
10 Drapeau : Italie Val Gardena Descente[Note 12] Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec Drapeau : Italie Nicol Delago Drapeau : Autriche Ramona Siebenhofer
11 Super G[Note 12] Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec Drapeau : Liechtenstein Tina Weirather
Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer [Note 13]
-
12 Drapeau : France Courchevel Géant Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg Drapeau : France Tessa Worley
13 Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Suède Frida Hansdotter
14 Drapeau : Autriche Semmering Géant Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg Drapeau : France Tessa Worley
15 Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Suisse Wendy Holdener
16 Drapeau : Norvège Oslo City Event[Note 7] Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Suisse Wendy Holdener
17 Drapeau : Croatie Zagreb Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Suisse Wendy Holdener
18 Drapeau : Autriche Flachau Slalom Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Autriche Katharina Liensberger
- Drapeau : Autriche Sankt Anton Descente Épreuves annulées en raison d'importantes chutes de neige[53],[54]
La descente est reprogrammée à Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo le 18 janvier
[53],[55]
- Super G
19 Drapeau : Italie Kronplatz Géant Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : France Tessa Worley Drapeau : Italie Marta Bassino
20 Drapeau : Italie Cortina d'Ampezzo Descente[Note 14] Drapeau : Autriche Ramona Siebenhofer Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec Drapeau : Autriche Stephanie Venier
21 Descente Drapeau : Autriche Ramona Siebenhofer Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer Drapeau : Slovénie Ilka Štuhec
22 Super G Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Liechtenstein Tina Weirather Drapeau : Autriche Tamara Tippler
23 Drapeau : Allemagne Garmisch-Partenkirchen Super G[Note 15] Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer Drapeau : Italie Sofia Goggia Drapeau : Suisse Lara Gut-Behrami
24 Descente[Note 15] Drapeau : Autriche Stephanie Venier Drapeau : Italie Sofia Goggia Drapeau : Allemagne Kira Weidle
25 Drapeau : Slovénie Maribor Géant Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová[Note 16]
- Drapeau : Norvège Ragnhild Mowinckel
26 Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Suède Anna Swenn-Larsson Drapeau : Suisse Wendy Holdener
Drapeau : Suède Åre
Championnats du monde (5 au 17 février 2019)
27 Drapeau : Suède Stockholm City Event[Note 7] Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Allemagne Christina Geiger Drapeau : Suède Anna Swenn-Larsson
28 Drapeau : Suisse Crans Montana Descente[Note 17] Drapeau : Italie Sofia Goggia Drapeau : Autriche Nicole Schmidhofer Drapeau : Suisse Corinne Suter
29 Combiné[Note 8] Drapeau : Italie Federica Brignone Drapeau : Canada Roni Remme Drapeau : Suisse Wendy Holdener
Drapeau : Russie Rosa Khutor Super G[Note 18],[59] Épreuves annulées en raison de fortes chutes de neige[60]
Super G
30 Drapeau : République tchèque Spindleruv Mlyn Géant Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin
31 Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Suisse Wendy Holdener Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová
Finales
32 Drapeau : Andorre Soldeu Descente Drapeau : Autriche Mirjam Puchner Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg Drapeau : Suisse Corinne Suter
33 Super G Drapeau : Allemagne Viktoria Rebensburg Drapeau : Italie Federica Brignone Drapeau : Autriche Tamara Tippler
34 Slalom Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Suisse Wendy Holdener Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová
35 Géant Drapeau : États-Unis Mikaela Shiffrin Drapeau : Nouvelle-Zélande Alice Robinson Drapeau : Slovaquie Petra Vlhová

Mixte[modifier | modifier le code]

Lieu Date Épreuve Vainqueur Deuxième Troisième
1 Drapeau : Andorre Soldeu Team Event Drapeau de la Suisse Suisse Drapeau de la Norvège Norvège Drapeau de l'Allemagne Allemagne

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b La descente et le Super G ont été inversés suite à de fortes chutes de neige (Le Super G devait avoir lieu le vendredi et la descente le samedi)[38].
  2. Svindal, Paris et Kilde réalisent un temps identique de 1 min 02 s 32 et se partagent la troisième place[39].
  3. Stefan Luitz remporte le géant mais il est disqualifié pour avoir utilisé de l'oxygène entre les deux manches, pratique interdite par le règlement antidopage. Après appel devant le TAS, ce dernier invalide la décision de la FIS[40]'[41].
  4. Compte pour le classement de la Coupe du monde de géant.
  5. En remplacement du géant de Sölden.
  6. En remplacement du slalom de Val d’Isère.
  7. a b c d et e Compte pour le classement de la Coupe du monde de slalom.
  8. a b et c Composé d'une descente suivie d'un slalom.
  9. Les épreuves ont été inversés suite à des prévisions de mauvais temps (Le Super G, qui devait avoir lieu le vendredi, a été reculé au dimanche tandis que la descente, prévue le samedi, et le slalom, prévu le dimanche, ont été avancés d'un jour)[43].
  10. Composé d'un Super G suivi d'un slalom.
  11. En remplacement de la descente de Garmisch, mais finalement annulée pour cause de vent, ce qui oblige les organisateurs à programmer le 1er mars une descente d'entraînement en lieu et place d'une course, pour la descente du lendemain. Cette "descente de Garmisch" n'est pas reprogrammée
  12. a et b Report des épreuves de Val d'Isère.
  13. Tina Weirather et Nicole Schmidhofer réalisent un temps identique de 1:31.92 à 5/100e d'Ilka Štuhec et se partagent la 2e place[52].
  14. Report de la descente de Saint-Anton.
  15. a et b Les épreuves ont été inversés suite à des prévisions de mauvais temps[56].
  16. Shiffrin et Vlhová se partagent la victoire avec un temps identique de min 31 s 31 au total des deux manches[57]
  17. Des erreurs de chronométrage pour cause de cellule défaillante sur la ligne d'arrivée ont entraîné plusieurs rectifications du classement de cette course, derrière la gagnante Sofia Goggia. Tout d'abord, Lara Gut-Behrami est passée de la 4e à la 3e place. Ensuite, après investigations de la FIS et 72 heures après la course, ce sont Nicole Schmidhofer et Corinne Suter qui montent sur les 2e et 3e marches du podium, Joana Hählen initialement dauphine de Goggia se retrouvant 4e et Lara Gut-Behrami 6e[58]
  18. Les conditions météo interdisant de programmer une descente d'entraînement, celle prévue le 2 mars est annulée et remplacée par un Super G. Deux courses dans cette discipline se disputent donc en deux jours dans la station russe

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le programme de la saison », (consulté le 15 novembre 2018).
  2. « Le calendrier de la saison messieurs », (consulté le 15 novembre 2018).
  3. a b et c (en) « Saalbach-Hinterglemm takes over another World Cup race », sur fis-ski.com, (consulté le 12 décembre 2018).
  4. « Le calendrier de la saison dames », (consulté le 15 novembre 2018).
  5. a et b « Cancelled ladies' Val d'Isere (FRA) races rescheduled in Val Gardena/Gröden (ITA) », sur fis-ski.com, (consulté le 7 décembre 2018).
  6. « Mikaela Shiffrin first to win in all 6 disciplines », sur fis-ski.com, (consulté le 10 décembre 2018).
  7. Julien Chesnais, « Shiffrin, la revanche et le record », sur eurosport.fr, (consulté le 2 janvier 2019).
  8. Quentin Ramelet, « Slalom Messieurs - Noël magnifique deuxième derrière le maître Hirscher », sur Eurosport, (consulté le 13 janvier 2019)
  9. Ski Chrono, « Lindsey Vonn arrêtera sa carrière après les Mondiaux de Are ! », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 3 février 2019)
  10. AFP, « Aksel Lund Svindal raccrochera après les Mondiaux », sur Eurosport, (consulté le 4 février 2019)
  11. Valentin Jacquemet, « Hirscher et Shiffrin s’assurent leur 6e globe de cristal en slalom », (consulté le 20 février 2019)
  12. a et b Quentin Ramelet, « Shiffrin et Hirscher empochent le petit globe du slalom lors du City Event de Stockholm », sur Eurosport, (consulté le 20 février 2019)
  13. Rédaction, « Coupe du monde : Alexis Pinturault remporte le combiné de Bansko et le globe de la spécialité », sur L'ÉQUIPE, (consulté le 22 février 2019)
  14. Ski chrono, « Thomas Fanara sur le podium à Bansko, le globe pour Hirscher », sur Ski chrono/Le Dauphiné, (consulté le 24 février 2019)
  15. Eurosport, « Hirscher n'a pas battu Kristoffersen, mais il égale Stenmark », sur Video Eurosport, (consulté le 24 février 2019)
  16. Eurosport, « Le super-G annulé à cause de la météo », sur Eurosport, (consulté le 2 mars 2019)
  17. AFP, « Ski alpin - Coupe du monde : Shiffrin va remporter son troisième gros globe de cristal ce wee-end », sur Eurosport, (consulté le 1er mars 2019)
  18. Valentin Jacquemet, « Mikaela Shiffrin bat un nouveau record sur le slalom de Spindleruv Mlyn ! », sur Ski chrono/Le Dauphiné, (consulté le 9 mars 2019)
  19. Jean-Baptiste Duluc, « Kranjska Gora : L'exploit pour Zenhaeusern, le 8e gros globe du général pour Hirscher », sur Eurosport, (consulté le 10 mars 2019)
  20. AFP, « Marcel Hirscher entre un peu plus dans la légende ! », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 10 mars 2019)
  21. Julien Chesnais, « Finales de Soldeu : La dernière bataille pour Paris, le globe de la descente pour Feuz », sur Eurosport, (consulté le 13 mars 2019)
  22. Julien Chesnais, « Finales de Soldeu : Puchner surprise du chef, Schmidhofer triomphe avec le petit globe », sur Eurosport, (consulté le 13 mars 2019)
  23. Alexandre Coiquil, « Le globe du Super-G pour Mikaela Shiffrin, la victoire pour Viktoria Rebensburg », sur Eurosport, (consulté le 14 mars 2019)
  24. Alexandre Coiquil, « La victoire et le globe du super-G, Paris est une fête ! », sur Eurosport, (consulté le 14 mars 2019)
  25. AP, « Ski alpin - Mikaela Shiffrin clôture en beauté sa saison de rêve », sur RDS.ca, (consulté le 17 mars 2019)
  26. Valentin Jacquemet, « Clément Noël s'impose sur le slalom de Soldeu ! », sur Ski Chrono/Le Daupiné, (consulté le 17 mars 2019)
  27. « Alpine Skiing World Cup - Overall Men », sur FIS, (consulté le 17 mars 2019)
  28. « Alpine Skiing World Cup - Overall ladies », sur FIS, évolutif.
  29. « Alpine Skiing World Cup - Downhill men », sur FIS, évolutif (consulté le 13 mars 2019)
  30. « Alpine Skiing World Cup - Downhill ladies », sur FIS, évolutif (consulté le 13 mars 2019)
  31. « Alpine Skiing World Cup - Super-G Men », sur FIS, (consulté le 14 mars 2019)
  32. « Alpine Skiing World Cup - Super-G Women », sur FIS, (consulté le 14 mars 2019)
  33. « Alpine Skiing World Cup - Giant slalom Men », sur FIS, (consulté le 16 mars 2019)
  34. « Alpine Skiing World Cup - Giant slalom ladies », sur FIS, (consulté le 17 mars 2019)
  35. « Alpine Skiing World Cup - Slalom Men », sur FIS, (consulté le 17 mars 2019)
  36. « Alpine Skiing World Cup - Slalom Ladies », sur FIS, (consulté le 16 mars)
  37. « Men’s GS in Sölden dogged by bad luck », (consulté le 11 novembre 2018).
  38. « Reschedulings in Beaver Creek », (consulté le 1er décembre 2018).
  39. « Beaver Creek - Men's Super G - Official Results », (consulté le 2 décembre 2018).
  40. « Updated: FIS Hearing Panel Ruling on Stefan Luitz Case », (consulté le 13 janvier 2019).
  41. « Updated: CAS issues decision in Stefan Luitz case », (consulté le 17 mars 2019).
  42. « Strong wind gusts cause the cancellation of the Val d’Isère slalom », (consulté le 10 décembre 2018).
  43. « Last training and program changes in Kitzbuehel », (consulté le 26 janvier 2019).
  44. Ski chrono, « La descente de Garmisch-Partenkirchen annulée ! », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 2 février 2019)
  45. Ski Chrono, « Le géant de Garmisch annulé ! », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 3 février 2019)
  46. « Renewed bad luck with the weather in Garmisch-Partenkirchen », sur FIS, (consulté le 3 février 2019)
  47. « Schedule Kvitfjell », sur FIS, (consulté le 23 février 2019)
  48. « The super-g in Bansko had to be cancelled », sur FIS, (consulté le 23 février 2019)
  49. Ski chrono, « La descente de Kvitfjell de vendredi annulée ! », sur Ski chrono/Le Dauphiné, (consulté le 28 février 2019)
  50. ats/lper, « Ski: les courses dames de Val d'Isère annulées », sur rts.ch, (consulté le 3 décembre 2018).
  51. « Ladies' Audi FIS Ski World Cup races in Val d'Isère (FRA) cancelled », sur fis-ski.com, (consulté le 4 décembre 2018).
  52. « Val Gardena - Women's Super G - Official Results », (consulté le 19 décembre 2018).
  53. a et b « Cancelled ladies' St. Anton (AUT) downhill replaced in Cortina d'Ampezzo (ITA) », sur fis-ski.com, (consulté le 13 janvier 2019).
  54. Ski Chrono, « L'étape de Coupe du monde de St Anton annulée », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 10 janvier 2019).
  55. Ski chrono, « Coupe du monde dames : Cortina reprend la descente annulée de Saint-Anton », sur Ski chrono/Le Dauphiné, (consulté le 11 janvier 2019).
  56. « Ski: la descente dames de Garmisch déplacée à dimanche, Vonn forfait », (consulté le 26 janvier 2019).
  57. FIS, « Audi FIS Ski World Cup Maribor (SLO) - Ladie's Giant Slalom Official Results », sur fis-ski.com, (consulté le 1er février 2019).
  58. JT/LMO, « Hählen et Gut-Behrami perdent leur podium de Crans-Montana! », sur skiactu.ch, (consulté le 26 février 2019).
  59. Ski Chrono, « Deux super-G en Russie, la descente annulée », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 1er mars 2019)
  60. V.P., « Le super-G dames de Sotchi annulé ce dimanche », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le 3 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :