Streif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Streif
Image illustrative de l’article Streif
Le départ de la piste depuis la cabane de départ.
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Localité Kitzbühel
Massif Alpes de Kitzbühel (Alpes)
Coordonnées 47° 25′ 27″ nord, 12° 21′ 55″ est
Discipline Ski alpin (Descente, Super-G)
Événements Coupe du monde de ski alpin
Descente
Altitude de départ 1665 m
Altitude d'arrivée 803 m
Dénivelé 862 m
Longueur 3312 m

Géolocalisation sur la carte : Autriche

(Voir situation sur carte : Autriche)
Streif

La Streif est une piste de descente de ski alpin située à Kitzbühel en Autriche, au cœur des Alpes sur laquelle se déroule ce qui est communément nommé « la descente de Kitzbühel ». Elle est considérée par les skieurs professionnels et par les amateurs comme la descente la plus difficile, la plus technique, la plus dangereuse mais surtout la plus prestigieuse au monde[1] même si elle est moins rapide et moins longue que celle de Wengen ; sa technicité la distingue de Garmisch-Partenkirchen ou Val Gardena[2].

La descente[modifier | modifier le code]

Présentation et caractéristiques[modifier | modifier le code]

La Streif (le « ruban » car elle serpente) offre une descente vertigineuse, devenue mythique par les prestations et les exploits des grands champions qui l'ont remporté, à travers la montagne Hahnenkamm. Connue pour être le cauchemar des skieurs par son caractère impitoyable, elle a souvent été le théâtre de spectaculaires chutes, ne permettant aucune erreur de ski[3]. Deux décennies après la première descente, un tiers des skieurs au départ n'étaient pas arrivés au bout : « dans les autres descentes, on se chambre un peu, mais à Kitzbühel, le silence règne, on regarde tous nos skis, la tension est palpable » précise Luc Alphand[3]. 100 000 spectateurs sont présents[1].

La course démarre à 1 665 m d'altitude pour s'achever, après un peu plus de 3 kilomètres de course, à 800 mètres d'altitude. Le départ se fait sur une pente à 85 %, « c'est comme plonger dans le cratère d'un volcan en éruption » indique Didier Cuche[3]. De nos jours, six secondes après le départ, les skieurs arrivent déjà à une centaine de km/h[3]. La pente permet aux skieurs de se livrer à des sauts en aveugle dont la longueur dépasse les 70 mètres. La vitesse moyenne enregistrée lors des descentes disputées dans les années 2000 est de 105,73 km/h avec des pointes de vitesse atteintes dans la compression du Zielschuss à plus de 140 km/h. La vitesse moyenne était de 88,44 km/h dans les années 1960.

  • longueur totale : 3312 m
  • pente moyenne : 27 %
  • pente maximale : 85 %
  • pente minimale : 5 %
  • dénivelé : 862 m

La piste est divisée en portions portant chacun un nom la Mausefalle (en allemand « piège à souris ») juste après la première grosse bosse, puis la pente raide la Steilhang, l'Alte Schneise, l'Hausbergkante et la grosse bosse proche de l'arrivée, la Zielspung[3].

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Depuis la création de la Coupe du monde de ski alpin en 1967, Kitzbühel a accueilli la Coupe du monde chaque année (sauf en 1988 et 1993 où les épreuves ont été annulées faute de neige) sous forme de manche avec plusieurs épreuves. Elle reste « une étape obligée »[2]. Les épreuves de la descente, du slalom géant et du Super-G se disputent sur la prestigieuse et mythique Streif. En revanche, le combiné se déroule sur une autre portion de la Streif appelée « Streif familiale », et ne se déroule pas intégralement sur la Streif. Le slalom se dispute lui sur une autre piste, le Ganslern. Depuis des décennies, la Streif a vu passer les plus grands champions du circuit et est incontestablement parmi les plus grands « classiques » de la Coupe du monde de ski alpin.

Records[modifier | modifier le code]

  • Le record de victoires dans la discipline de la descente sur la Streif est détenu par le Suisse Didier Cuche (1998, 2008, 2010, 2011 et 2012). Le record actuel de la piste, établi en 1997, appartient à l'Autrichien Fritz Strobl avec un temps de 1 minute 51 secondes et 58 centièmes.
  • Hermann Maier a gagné une fois la descente, en 2001, mais il est surtout le recordman de victoires en Super-G avec cinq succès (2000, 2001, 2003, 2005, 2006) en huit participations.
  • Par ailleurs, Marc Girardelli et Pirmin Zurbriggen détiennent tous les deux le record de victoires à Kitzbühel, totalisant 7 victoires chacun (1 descente, 3 slaloms et 3 combinés remportés par Girardelli et 3 descentes et 4 combinés gagnés par Zurbriggen). Juste derrière, on retrouve Hermann Maier (1 descente, 5 Super-G) et Didier Cuche (5 descentes, 1 Super-G), vainqueurs à six reprises sur la Streif.

Vainqueurs[modifier | modifier le code]

Liste des vainqueurs des épreuves de Coupe du monde disputées sur la Streif
Année Discipline Vainqueur
1967 Descente Drapeau : France Jean-Claude Killy
1968 Descente Drapeau : Autriche Gerhard Nenning
1969 Descente Drapeau : Autriche Karl Schranz
1970 Slalom géant Drapeau : Suisse Dumeng Giovanoli
1972 Descente I Drapeau : Autriche Karl Schranz
Descente II Drapeau : Autriche Karl Schranz
1973 Descente Drapeau : Suisse Rolland Collombin
1974 Descente Drapeau : Suisse Roland Collombin
1975 Descente Drapeau : Autriche Franz Klammer
1976 Descente Drapeau : Autriche Franz Klammer
1977 Descente Drapeau : Autriche Franz Klammer
1978 Descente I Drapeau : Autriche Josef Walcher
Descente II Drapeau : Autriche Josef Walcher
Drapeau : Allemagne Sepp Ferstl
1979 Descente Drapeau : Allemagne Sepp Ferstl
1980 Descente Drapeau : Canada Ken Read
1981 Descente Drapeau : Canada Steve Podborski
1982 Descente I Drapeau : Autriche Harti Weirather
Descente II Drapeau : Canada Steve Podborski
1983 Descente I Drapeau : Suisse Bruno Kernen
Descente II Drapeau : Canada Todd Brooker
1984 Descente Drapeau : Autriche Franz Klammer
1985 Descente I Drapeau : Suisse Pirmin Zurbriggen
Descente II Drapeau : Suisse Pirmin Zurbriggen
1986 Descente I Drapeau : Autriche Peter Wirnsberger
Descente II Drapeau : Autriche Peter Wirnsberger
1987 Descente Drapeau : Suisse Pirmin Zurbriggen
1989 Descente I Drapeau : Luxembourg Marc Girardelli
Descente II Drapeau : Suisse Daniel Mahrer
1990 Descente Drapeau : Norvège Atle Skaardal
1991 Descente Drapeau : Suisse Franz Heinzer
1992 Descente I Drapeau : Suisse Franz Heinzer
Descente II Drapeau : Suisse Franz Heinzer
1994 Descente Drapeau : Autriche Patrick Ortlieb
1995 Descente I Drapeau : France Luc Alphand
Descente II Drapeau : France Luc Alphand
Super-G Drapeau : Autriche Günther Mader
1996 Descente Drapeau : Autriche Günther Mader
1997 Descente I Drapeau : France Luc Alphand
Descente II Drapeau : Autriche Fritz Strobl
1998 Descente I Drapeau : Suisse Didier Cuche
Descente II Drapeau : Italie Kristian Ghedina
1999 Descente I Drapeau : Norvège Lasse Kjus
Descente II Drapeau : Autriche Hans Knauss
2000 Super-G Drapeau : Autriche Hermann Maier
Descente Drapeau : Autriche Fritz Strobl
2001 Super-G Drapeau : Autriche Hermann Maier
Descente Drapeau : Autriche Hermann Maier
2002 Super-G Drapeau : Autriche Stephan Eberharter
Descente Drapeau : Autriche Stephan Eberharter
2003 Descente Drapeau : États-Unis Daron Rahlves
Super-G Drapeau : Autriche Hermann Maier
2004 Descente I Drapeau : Norvège Lasse Kjus
Super-G Drapeau : États-Unis Daron Rahlves
Descente II Drapeau : Autriche Stephan Eberharter
2005 Super-G Drapeau : Autriche Hermann Maier
2006 Super-G Drapeau : Autriche Hermann Maier
Descente Drapeau : Autriche Michael Walchhofer
2008 Super-G Drapeau : Liechtenstein Marco Büchel
Descente Drapeau : Suisse Didier Cuche
2009 Super-G Drapeau : Autriche Klaus Kröll
Descente Drapeau : Suisse Didier Defago
2010 Super-G Drapeau : Suisse Didier Cuche
Descente Drapeau : Suisse Didier Cuche
Combiné Drapeau : Croatie Ivica Kostelić
2011 Super-G Drapeau : Croatie Ivica Kostelić
Descente Drapeau : Suisse Didier Cuche
Combiné Drapeau : Croatie Ivica Kostelić
2012 Descente Drapeau : Suisse Didier Cuche
Combiné Drapeau : Croatie Ivica Kostelić
2013 Descente Drapeau : Italie Dominik Paris
Super-G Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal
Combiné Drapeau : Croatie Ivica Kostelić
2014 Super Combiné Drapeau : France Alexis Pinturault
Super-G Drapeau : Suisse Didier Défago
Descente Drapeau : Autriche Hannes Reichelt
2015 Super Combiné Drapeau : France Alexis Pinturault
Super-G Drapeau : Italie Dominik Paris
Descente Drapeau : Norvège Kjetil Jansrud
2016 Super-G Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal
Super Combiné Drapeau : France Alexis Pinturault
Descente Drapeau : Italie Peter Fill
2017 Super-G Drapeau : Autriche Matthias Mayer
Descente Drapeau : Italie Dominik Paris
2018 Super-G Drapeau : Norvège Aksel Lund Svindal
Descente Drapeau : Allemagne Thomas Dreßen
2019 Super-G Drapeau : Allemagne Josef Ferstl
Descente Drapeau : Italie Dominik Paris

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Stiel 2017, p. 70.
  2. a et b Stiel 2017, p. 72.
  3. a b c d et e Stiel 2017, p. 71.

Presse[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Stiel, « La descente de la Streif : show devant ! », Challenges, no 505,‎ , p. 70 à 72 (ISSN 0751-4417). 
  • [vidéo] Épisode La Streif : entre peur et respect de la série Au coeur du sport, d'une durée de 25 min 23 s. Diffusé pour la première fois le 19 janvier 2019 sur le réseau Radio Télévision suisse. Autres crédits : Stéphane Rinaldi. Visionner l'épisode en ligne