Nicole Schmidhofer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le ski alpin image illustrant une sportive image illustrant autrichien
Cet article est une ébauche concernant le ski alpin et une sportive autrichienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Nicole Schmidhofer Alpine skiing pictogram.svg
Nicole Schmidhofer - Team Austria Winter Olympics 2014.jpg

Nicole Schmidhofer en 2014.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2007 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Autriche Autriche
Naissance (28 ans)
Lieu de naissance Friesach
Taille 158 cm
Poids de forme 59 kg
Club Union Schönberg-Lachtal
Palmarès
Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 1 0 0
Coupe du monde (globes) 0 0 0
Coupe du monde (épreuves) 0 1 1
* Dernière mise à jour : 7 février 2017

Nicole Schmidhofer, née le à Friesach (Autriche), est une skieuse alpine autrichienne. Ex-prodige en catégorie junior avec deux titres mondiaux en 2007 (super G et géant), elle tarde à confirmer adulte en raison des blessures. Elle remporte toutefois le titre de championne du monde de super G en 2017 à Saint-Moritz alors qu'elle ne compte alors que deux podiums en Coupe du monde. Elle y devance Tina Weirather et Lara Gut. Elle succède au palmarès à Anna Fenninger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle participe à sa première course de Coupe du monde de ski alpin le 15 mars 2007 à l'occasion d'un super G organisé à Lenzerheide et marque ses premiers points à cette occasion.

Le 20 janvier 2013, elle monte pour la première fois sur un podium de Coupe du monde en terminant deuxième du super G de Cortina d'Ampezzo[1]. Le mois suivant, elle finit 11e du super G aux Championnats du monde à Schladmig. Deux ans plus tard, elle se classe quatrième de la descente aux Championnats du monde de Beaver Creek.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Descente Super G Géant Slalom Combiné
JO 2010
Drapeau : Canada Vancouver
- Abandon - -

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Descente Super G Géant Slalom Combiné
Mondiaux 2013
Drapeau : Autriche Schladming
11e - - -
Mondiaux 2015
Drapeau : États-Unis Beaver Creek
4e - - - -
Mondiaux 2017
Drapeau : Suisse Saint-Moritz
- médaille d'or, monde Or - - -

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Autriche Altenmarkt-Zauchensee/Flachau 2007 Drapeau : Espagne Formigal 2008 Drapeau : Allemagne Garmisch-Partenkirchen 2009
Descente médaille de bronze, monde Bronze Abandon médaille de bronze, monde Bronze
Super G médaille d'or, monde Or 9e 9e
Slalom géant médaille d'or, monde Or 11e -
Slalom 29e - -

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 20e en 2014.
  • 2 podiums (1 en super G et 1 en descente).

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison / Épreuve Général Descente Géant Super G
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2007 104e 18 - - 57e 0 41e 18
2008 124e 3 51e 3 - - - -
2009 70e 74 40e 17 - - 26e 57
2010 81e 52 49e 8 - - 28e 44
2011 91e 41 36e 22 - - 38e 19
2012 86e 32 35e 32 - - - -
2013 45e 172 36e 23 - - 8e 149
2014 20e 320 11e 198 - - 12e 122
2015 30e 251 20e 120 - - 12e 131
2016 49e 181 21e 113 - - 23e 68

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « La surprise Rebensburg », sur rmcsport.fr,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :