Nadia Fanchini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fanchini.

Nadia Fanchini
Image illustrative de l’article Nadia Fanchini
Nadia Fanchini à Semmering en 2008.
Contexte général
Sport Ski alpin
Période active De 2001 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'Italie Italie
Naissance (33 ans)
Lieu de naissance Lovere
Club GS Fiamme Gialle
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 0 0 0
Championnats du monde 0 1 1
Coupe du monde (globes) 0 1 0
Coupe du monde (épreuves) 2 3 8

Nadia Fanchini, née le à Lovere, est une skieuse alpine italienne. Elle est la sœur d'Elena et de Sabrina Fanchini.

Elle a participé aux Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin et de 2014 à Sotchi. Son meilleur résultat sur une épreuve olympique est une quatrième place en 2014 dans le slalom géant. Aux Championnats du monde, elle est montée sur deux podiums en descente.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nadia Fanchini habite à Montecampione dans la commune d'Artogne[1] et fait partie de l'équipe nationale de ski italienne depuis 2003. Elle appartient au groupe sportif Fiamme Gialle et a disputé sa première course en Coupe du monde le 13 décembre 2003 à Alta Badia[2].

Elle a remporté trois titres de championne du monde junior : en 2004 à Maribor (Slovénie) en super-G et en 2005 à Bardonèche (Italie) en descente et en slalom géant. Elle a également remporté l'argent en super-G. La même année, aux Championnats du monde de Bormio, elle termine quatrième du super-G[2].

Elle atteint son premier podium en Coupe du monde le en se plaçant troisième de la descente à Lake Louise au Canada. Sur la même piste elle obtient le , lors de sa 81e course de Coupe du monde, sa première victoire en super-G. Deux jours auparavant, elle s'était placée sur la seconde marche du podium lors de la descente[3]. Cela faisait depuis mars 2003 (Karen Putzer à Lillehammer) qu'une Italienne n'était plus montée sur la plus haute marche du podium en super-G. Sa sœur Elena Fanchini a également remporté sa première victoire en Coupe du monde en décembre 2005 à Lake Louise[4].

Lors des Championnats du monde 2009 à Val-d'Isère (France), elle a obtenu une neuvième place dans le super-G qui a été remporté par l'américaine Lindsey Vonn. En ce qui concerne la descente, également remportée par l'Américaine, Nadia termine à la troisième place et remporte le bronze. À la fin de la saison cette année-là, elle termine deuxième au classement de la Coupe du monde de super-G et neuvième au classement général de la Coupe du monde[2].

Durant le super-G du 31 janvier 2010 à Saint-Moritz (Suisse), Nadia Fanchini chute après seulement quelques secondes de course. Elle a été gravement blessée aux ligaments croisés des deux genoux et n'a par conséquent pas pu participé aux Jeux olympiques de Vancouver 2010[5].

La saison suivante, la skieuse chute à nouveau lors d'une descente à Cortina d'Ampezzo (Italie). Elle s'en tire avec une rupture du ligament croisé intérieur du genou gauche[6].

Fin janvier 2012, elle peut officiellement à nouveau participer à une compétition internationale. Elle se fait remarquer en finissant sur le podium du slalom géant à l'occasion de la Coupe d'Europe à Abetone. Elle finit également sixième en Coupe du monde à Ofterschwang (Allemagne) à nouveau en géant[2].

Le , elle remporte la médaille d'argent en descente aux Championnats du monde de Schladming (Autriche) derrière la Française Marion Rolland[2].

Aux Jeux olympiques d'hiver de 2014, elle 10e du super G, 22e de la descente et 4e du slalom géant, pourtant sa discipline la moins forte des trois.

Lors de la saison 2015-2016, elle gagne sa deuxième manche de Coupe du monde à l'occasion de la descente disputée à La Thuile en Italie.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'hiver[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Ski alpin aux Jeux olympiques.
Épreuve / Édition Drapeau : Italie Turin 2006 Drapeau : Russie Sotchi 2014 Drapeau : Corée du Sud Pyeongchang 2018
Descente 10e 22e
Super G 38e 10e 12e
Slalom géant 8e 4e -
Combiné/Super combiné 20e -

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Italie Bormio 2005 Drapeau : Suède Åre 2007 Drapeau : France Val d'Isère 2009 Drapeau : Allemagne Garmisch Partenkirchen 2011 Drapeau : Autriche Schladming 2013 Drapeau : États-Unis Vail-Beaver Creek 2015 Drapeau : Suède Åre 2019
Descente - 13e Médaille de bronze, monde Bronze - Médaille d'argent, monde Argent 12e
Super G 4e Abandon 9e - 21e 12e 5e
Slalom géant Abandon - - - Abandon 16e
Combiné / super combiné - Disqualifiée - - - -

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • Meilleur classement général : 9e en 2009.
  • Deuxième du classement du super G en 2009.
  • 13 podiums dont 2 victoires (1 en super G et 1 en descente).

Différents classements en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Année/Classement Général Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2004 112e 5 - - 51e 5 - - - - - -
2005 37e 185 49e 8 18e 110 27e 67 - - - -
2006 22e 305 15e 150 37e 25 18e 130 - - - -
2007 33e 238 23e 105 15e 126 50e 7 - - - -
2008 38e 181 13e 164 35e 17 - - - - - -
2009 9e 714 5e 276 2e 416 40e 21 - - 50e 1
2010 28e 216 23e 81 13e 135 - - - - - -
2012 76e 64 - - 28e 64 - - - - - -
2013 37e 215 30e 34 28e 37 17e 144 - - - -
2014 18e 376 34e 32 9e 137 11e 207 - - - -
2015 12e 468 25e 79 9e 145 6e 244 - - - -
2016 14e 618 6e 300 13e 171 16e 147 - - - -
2017 37e 216 25e 91 21e 79 30e 46 - - - -
2018 27e 299 14e 170 17e 129 - - - - - -
2019 28e 285 10e 201 20e 84 - - - - - -

Victoires[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Descente Super G Total
2009 Drapeau : Canada Lake Louise 1
2016 Drapeau : Italie La Thuile 1
Total 1 1 2

(État au 22 février 2016)

Championnats du monde junior[modifier | modifier le code]

  • Maribor 2004 :
    • Médaille d'or, monde Médaille d'or en super G.
  • Bardonecchia 2005 :
    • Médaille d'or, monde Médaille d'or en descente.
    • Médaille d'or, monde Médaille d'or en slalom géant.
    • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent en super G.

Championnats d'Italie[modifier | modifier le code]

  • Championne de super G en 2004, 2006, 2008, 2014, 2015, 2016 et 2019.
  • Championne de descente en 2004, 2006, 2008 et 2019.
  • Championne de slalom géant en 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Scheda su "I personaggi della Valle Camonica" » (consulté le 22 juillet 2010)
  2. a b c d et e (en) Nadia Fanchini dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  3. Agence France-Presse, « La flèche Fanchini », Eurosport (France), (consulté le 20 mars 2014)
  4. (it) Luca Re, « Sci, a Lake Louise primo successo per Nadia Fanchini », sur ilsole24ore.com, (consulté le 20 mars 2014)
  5. « Nadia Fanchini de retour », L'Équipe,
  6. (it) « Sci: Lesione al legamento per Nadia Fanchini », sur Fantaski.it, (consulté le 19 octobre 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :