Alta Badia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Badia (homonymie).
image illustrant le ski alpin image illustrant le Trentin-Haut-Adige
Cet article est une ébauche concernant le ski alpin et le Trentin-Haut-Adige.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Alta BAdia
Vue aérienne de la station.
Alta badia, Alto Adige, Italia.
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Subdivision administrative Trentin-Haut-Adige
Subdivision administrative Province autonome de Bolzano
Site web www.altabadia.org
Géographie
Coordonnées 46° 33′ 11″ Nord, 11° 52′ 26″ Est
Massif Dolomites
Altitude maximum 2778
Altitude minimum 1324
Ski alpin
Domaine skiable Dolomiti Superski
Remontées
Nombre de remontées 53
Téléphériques 1
Funitels et funiculaires 1
Télécabines 9
Télésièges 30
Téléskis 12
Total des pistes 130 km
Neige artificielle
Canons 391

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Alta Badia

Géolocalisation sur la carte : Alpes

(Voir situation sur carte : Alpes)
Alta Badia

Alta Badia est une station de sports d'hiver italienne des Dolomites. Elle occupe le versant méridional de la vallée de la Val Badia, dans la Province autonome de Bolzano. Elle est constituée des trois communes de culture ladine que sont Corvara in Badia, Badia et La Valle[1]. On y parle encore le ladin (80 à 90 % de la population est ladine).

Cette station propose des épreuves de ski alpin sur sa piste de la Gran Risa, notamment des slalom géants de la coupe du monde de ski alpin. Les spécialistes la considère comme l'étape de coupe du monde la plus difficile, et une des plus belle avec Adelboden[2].

Alta Badia fait partie du domaine (non relié) Dolomiti Superski au même titre qu'onze autres stations dont Cortina d'Ampezzo et Val Gardena.

Histoire[modifier | modifier le code]

D'accès difficile jusqu'au début du XIXe siècle la vallée Val Badia est longtemps restée isolée, ce qui explique sa forte identité — culturelle et linguistique — ladine. Les premiers alpinistes commencent à investir la vallée dans leurs ascensions des Dolomites dès le milieu du XIXe siècle. Dans les années 1940 la vallée s'ouvre aux sports d'hiver, avec notamment le premier système de remontée mécanique (un câble tracteur de luges) construit en 1938 puis le premier télésiège d'Italie en 1947[3].

Domaine skiable[modifier | modifier le code]

La station est constituée de six villages répartis sur trois communes : Corvara et Colfosco sur la commune de Corvara , La Villa, San Cassiano et Badia sur la commune de Badia et La Val dans la commune du même nom[4].

Le point skiable le plus bas est le village de Badia, 1 324 m au front de neige, son point culminant au Lagazuoi à 2 835 m. C'est par ce point (le Lagazuoi) que peut s'effectuer la liaison avec la station de Cortina d'Ampezzo.

Le domaine d'Alta Badia comprend 130 kmde pistes dont 80 % peuvent être enneigés artificiellement. 70 km de ces pistes sont des pistes bleues, 52 km de pistes rouges et 8 km des pistes noires[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Alta Badia », sur remontees-mecaniques.net (consulté le 28 novembre 2015)
  2. « Le temple des géants », sur Eurosport,‎ (consulté le 28 novembre 2015)
  3. (en) « Alta Badia and the villages. », sur altabadia.org (consulté le 28 novembre 2015)
  4. « Domaine skiable Alta Badia », sur snowplaza (consulté le 28 novembre 2015)
  5. « Pistes Alta Badia », sur skiresort.fr (consulté le 28 novembre 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]