Cornelis de Vos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Cornelis de Vos
Cornelis de Vos - Self-Portrait of the Artist with his Wife Suzanne Cock and their Children - WGA25310.jpg
Autoportrait de l'artiste en famille, années 1630, musée de l'Ermitage
Naissance
ou Voir et modifier les données sur Wikidata
Hulst (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Nationalité
flamande
Activités
Lieu de travail
Mouvement
Fratrie
Paul de Vos
Margareta Snyders (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Cornelis de Vos, né en 1584 ou en 1585 à Hulst et mort le à Anvers, est un peintre baroque flamand. Il est principalement connu pour ses portraits. Il a également connu le succès dans d'autres genres, notamment la peinture d'histoire, religieuse et de genre. Il était un collaborateur régulier de Rubens.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Hulst, près d'Anvers, aujourd'hui dans la province néerlandaise de Zélande. On sait peu de choses de son enfance. Son père s' installe avec sa famille à Anvers en 1596. À 15 ans, Cornelis est l'élève du peintre David Remeeus (1559–1626), comme ses frères Paul et Jan. En 1608, il est admis à la guilde de Saint-Luc et en 1616, se déclare de surcroit marchand d'art à Anvers.

En 1617, il épouse la demi-sœur du peintre paysagiste Jan Wildens, Susanna Cock. Le couple a eu 6 enfants. Sa sœur Margaretha épouse le célèbre peintre animalier Frans Snyders. Ces mariages confirment et solidifient le rôle de de Vos dans la vie artistique d'Anvers. Il collabore avec Rubens, Jordaens, van Dyck et d'autres peintres sur les 15 Mystères du Rosaire pour l'église Saint-Paul à Anvers. Comme c'était l'usage à l'époque, il collabore avec ses collègues et créa des figures au sein des natures mortes de son beau-frère Frans Snyders et de son frère Paul.

À partir de 1624, il commencé à ouvrir les fonds de ses portraits, y incluant des scènes à distance, parfois peintes par Jan Wildens.

En 1628, il est nommé doyen de la guilde. En 1634-1635, il collabore avec Jordaens et Rubens aux décorations pour l'entrée triomphale à Anvers de Ferdinand, le nouveau gouverneur des Pays-Bas espagnols. Il a également travaillé comme assistant de Rubens pour les décorations de la Torre de la Parada pour Philippe IV d'Espagne[1].

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son style est proche de celui d'Antoine van Dyck et, dans une moindre mesure, de Pierre Paul Rubens, avec lequel il a souvent collaboré.

Il a compté Simon de Vos parmi ses élèves, lequel n'entretient aucun rapport de parenté avec lui.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

Œuvres sélectionnées[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Stephen Duffy et Jo Hedley, The Wallace Collection’s Pictures : A complete catalogue, Londres, Unicorn Press and Lindsay Fine art, , 515 p. (ISBN 0-906290-38-4), p. 462
  2. Portrait de dame, Wallace Coll
  3. James Stourton (trad. de l'anglais), Petits Musées, grandes collections : Promenade à travers l’Europe, Paris, Scala, , 271 p. (ISBN 2-86656-327-1), p. 21
  4. Portrait d'homme, Wallace Coll
  5. Portrait de famille, Gand
  6. Mina Gregori (trad. de l'italien), Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Paris, Editions Place des Victoires, , 685 p. (ISBN 2-84459-006-3), p. 527
  7. Famille van der Aa, Nantes (RKD)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (nl) Cornelis de Bie, Het Gulden Cabinet, 1662, p. 104
  • Edith Greindl, Corneille de Vos, portraitiste flamand (1584-1651), Éditions de la Librairie encyclopédique, Bruxelles, 1944, 181 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :