Cornelis Ketel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cornelis Ketel
Cornelis Ketel.png

Portrait de Cornelis Ketel gravé par Hendrik Bary

Naissance
Décès
Nationalité
néerlandaise
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Activité
Mouvement

Cornelis ou Cornelius Ketel, né à Gouda en 1548, mort à Amsterdam en 1616, est un peintre maniériste néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Cornelis Ketel, né le 18 mars 1548 à Amsterdam, est l'enfant naturel d'Elisabeth Jacobsdr Ketel et du collectionneur d'art Govert Jans van Proyen[1].

Il est l'élève de son oncle Cornelis Jacobsz Ketel, mort en 1568[2] et d'Antoine Blocklandt, mort à Delft en 1565[1].

Il part étudier en France de 1566 à 1567 où il est influencé par l'école de Fontainebleau, et qui lui donne le goût pour l'allégorie maniériste. Il part ensuite pour Londres à la cour des Tudor de 1573 à 1581, et reçoit l'honneur de peindre le portrait de la reine Élisabeth, ainsi que de divers notables[3] et se spécialise dans le genre du portrait[1].

Cornelis Ketel se marie en 1573 à Londres avec Aeltgen Gerrits de laquelle il a un fils, Raphaël, en 1581. Après la mort de son épouse en 1602, il se remarie en 1607 avec Aeltge Jans.

En 1599, Ketel développe une technique de peinture inhabituelle dans laquelle il utilise ses doigts, le pouce et même ses orteils. Selon les amateurs, ces portraits « sans pinceau » sont plus chauds et plus lisses pour certains, voire, pour beaucoup d'autres, tout à fait ridicules[4].

Cornelis Ketel a pour élève Wouter Crabeth (II), Pieter Isaacsz, Isaac Oseryn et Cornelis van der Voort[1].

Il retourne aux Pays-Bas vers 1581 et meurt à Amsterdam le 8 août 1616.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Arquebusiers-Compagnie du capitaine Rosecrans (1588)

Choix de quelques peintures conservées :

  • La Compagnie du Captaine Dirck Jacobsz Rosecrans, huile sur toile 208x410, 1588[5] ;
  • Dirck Barendsz, peintre (1534-92), huile sur toile, 1590[6] ;
  • Allégorie sur la nature humaine, dessin plume et lavis, 1589-1594[7] ;
  • L'Homme de 58 ans, huile sur bois, 1594[8] ;
  • La dame de 54 ans, huile sur bois, 1594[8] ;
  • Portrait de Thomas Pead, huile sur panneau, 1578[9] ;
  • Portrait of a Giant Porter, Royal Collection, Hampton Court Palace[10].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (nl) « Explore Cornelis Ketel », sur rkd.nl (consulté le 21 mars 2017)
  2. Éditions Larousse, « Encyclopédie Larousse en ligne - Cornelis Ketel », sur www.larousse.fr (consulté le 21 mars 2017)
  3. « Van der Aa », sur resources.huygens.knaw.nl (consulté le 21 mars 2017), p. 142-143
  4. (en) « Cornelis Ketel », sur www.iamsterdam.com (consulté le 21 mars 2017)
  5. (nl) Cornelis Ketel, « Het korporaalschap van kapitein Dirck Jacobsz Rosecrans en luitenant Pauw », Rijksmuseum,‎ (lire en ligne)
  6. (nl) Cornelis Ketel, « Dirck Barendsz (1534-92) », Rijksmuseum,‎ (lire en ligne)
  7. (nl) Cornelis Ketel, « De spiegel der deugd », Rijksmuseum,‎ 1589 - 1594 (lire en ligne)
  8. a et b (es) « Ciudad de la pintura - La mayor pinacoteca virtual », sur pintura.aut.org (consulté le 21 mars 2017)
  9. « CGFA- Cornelis Ketel: Portrait of Thomas Pead », sur www.sai.msu.su (consulté le 21 mars 2017)
  10. « Cornelis Ketel (1548-1616) – Portrait of a Giant Porter, detail. Royal Collection, Hampton Court Palace. », sur Flickr (consulté le 21 mars 2017)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

(nl) B. A Heezen-Stoll, Cornelis Ketel, uytnemende schilder, van der Goude: Een iconografische studie van zijn 'historien', éditeur inconnu, (lire en ligne) Cornelis Ketel, peintre exceptionnel, van der Goude: Une étude iconographique de son "historien" (Édition néerlandaise).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :