Trabzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la ville depuis le début des années 1920. Pour la ville ancienne, voir Trébizonde.
Trabzon
Trabzon
Image illustrative de l'article Trabzon
Administration
Pays Drapeau de la Turquie Turquie
Région Région de la mer Noire
Province Trabzon
District Trabzon
Maire
Mandat
Orhan Fevzi Gümrükçüoğlu, AKP
2009
Préfet Abdil Celal ÖZ
2014
Indicatif téléphonique international +(90) 462
Plaque minéralogique 61
Démographie
Population 243 735 hab. (2012)
Population de l'agglomération 312 060 hab. (2012)
Densité 1 652 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 00′ 00″ N 39° 44′ 00″ E / 41, 39.73333341° 00′ 00″ Nord 39° 44′ 00″ Est / 41, 39.733333
Altitude 0 200 m
Superficie de l'agglomération 18 885 ha = 188,85 km2
Localisation
Districts de la province de Trabzon
Districts de la province de Trabzon

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte administrative de Turquie
City locator 13.svg
Trabzon

Géolocalisation sur la carte : Turquie

Voir la carte topographique de Turquie
City locator 13.svg
Trabzon
Liens
Site de la mairie http://www.trabzon.bel.tr
Site de la province http://www.trabzon.gov.tr
Sources
« Index Mundi/Turquie »

Trabzon est une ville de Turquie, préfecture de la province du même nom, située au bord de la mer Noire, dans la région de la mer Noire.

Depuis sa fondation par des colons grecs autour du VIIe siècle av. J.-C., Trébizonde, capitale de la région du Pont a souvent constitué un des centres commerciaux et politiques majeurs de la côte sud de la mer Noire. Au Moyen Âge, elle fut une étape de la Route de la Soie ; Marco Polo y passa à son retour de Chine, alors que la ville était capitale de l'Empire de Trébizonde, qui fit sécession de l'Empire byzantin en 1204 et lui survécut quelques années. Le sultan ottoman Mehmed II s'en empara en 1461.

Rabaissée depuis au rang de capitale provinciale, Trabzon conserva son caractère ethnique et religieux divers, et ses nombreuses colonies de marchands, jusqu'au début du XXe siècle et les deux génocides (grec pontique et arménien) de la fin de l'Empire ottoman qui éradiqua le christianisme majoritaire jusque-là. Son port demeure important dans l'économie turque, essentiellement comme plaque tournante du commerce entre le Moyen-Orient (notamment l'Iran), le Caucase, et les autres pays riverains de la mer Noire.

En 2012, la ville et le district comptaient respectivement 243 735 et 312 060 habitants[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Trabzon avant 1920[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Trébizonde.

Trabzon au sein de la République de Turquie[modifier | modifier le code]

La ville est connue pour être un berceau d'idées politiques ultra-nationalistes turques[2]. Le prêtre catholique italien Andrea Santoro y a été assassiné le . La famille d'Ogün Samast, assassin en janvier 2007 du journaliste turc d'origine arménienne Hrant Dink, est originaire de Trabzon[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La ville est située sur la rive sud-est de la mer Noire au pied des Alpes pontiques, dans la province homonyme. Le district a une superficie de 188,85 km2[3].

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de transition entre le climat océanique et le climat subtropical humide de la ville est typique de celui qui règne sur les côtes méridionales et orientales de la mer Noire. Les précipitations sont abondantes tout au long de l'année, notamment au printemps et à l'automne. Les températures maximales moyennes sont de 26,4 °C en août et de 10,7 °C en janvier et février. Les chutes de neige sont fréquentes en hiver, mais l'enneigement est limité par des températures généralement douces. La température de la mer varie quant à elle entre 8 °C et 20 °C.

Relevé météorologique de Trabzon, Drapeau de la Turquie Turquie
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 4,6 4,3 5,2 8,6 12,8 16,9 19,8 20,2 17,2 13,6 9,9 6,6 11,6
Température moyenne (°C) 7,7 7,5 8,5 12 16 20 22,8 23,3 20,4 16,8 13,1 9,8 14,8
Température maximale moyenne (°C) 10,7 10,7 11,8 15,4 19,1 23,1 25,8 26,4 23,6 20 16,4 12,9 18
Précipitations (mm) 80,4 66,9 58,7 57,2 52 51,7 36,9 47 79,1 110,3 98,1 84,3 822,6
Source : Organisation météorologique mondiale (ONU)[4] Service météorologique d'état de la Turquie (DMI)[5]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2012, la ville et le district comptaient respectivement 243 735 et 312 060 habitants[1].

Évolution démographique de la ville
1990 2000 2012
161 886[6] 214 949[6] 243 735[1]


Évolution démographique du district
1990 2000 2012
216 605[6] 283 233[6] 312 060[1]


Monuments historiques et touristiques[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Éducation[modifier | modifier le code]

Cuisine[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, la cuisine de Trabzon repose surtout sur le poisson, notamment le hamsi, une espèce d'anchois pêchée dans la mer Noire au large de la ville. Les pêcheries de Trabzon représentent 20 % de la production turque de poissons. Parmi les plats régionaux typiques, on peut citer l'Akçaabat köfte (des boulettes d'agneau épicées), le Karadeniz pidesi (une pita en forme de canoë, farcie avec du bœuf, du fromage ou des œufs), le pastırma (pastrami) ou encore le kara lahana çorbası (une soupe au chou noir et aux haricots). Trabzon est aussi réputé en Turquie pour ses noisettes. La Région de la mer Noire, dont Trabzon est une des villes principales, est le premier producteur mondial de cerises et de noisettes, et une région majeure de culture du thé : ces produits jouent par conséquent un rôle important dans la cuisine locale.

Sport[modifier | modifier le code]

Le sport le plus populaire à Trabzon est de loin le football. Le club local, Trabzonspor, fondé en 1967, est le seul club à avoir remporté le Championnat de Turquie de football (à six reprises) avec Bursaspor (une fois) en tant que clubs d'Anatolie qui contre les clubs d'Istanbul (Fenerbahçe, Galatasaray et Beşiktaş).

Trabzon a accueilli en 2007 la première édition des Jeux de la mer Noire, et a été en 2011 la ville hôte des épreuves estivales du Festival olympique de la jeunesse européenne.

Personnalités nées à Trabzon[modifier | modifier le code]

Voir la catégorie : Naissance à Trébizonde.


Jumelage[modifier | modifier le code]

Un rond-point de Trabzon

La municipalité de Trabzon est jumelée avec[7] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]