Cognet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cognet
La vieille chapelle au début du XXe siècle.
La vieille chapelle au début du XXe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Canton Matheysine-Trièves
Intercommunalité Communauté de communes de la Matheysine, du Pays de Corps et des Vallées du Valbonnais
Maire
Mandat
Émile Baret
2014-2020
Code postal 38350
Code commune 38116
Démographie
Gentilé Muxiens
Population
municipale
46 hab. (2014)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 52′ 55″ nord, 5° 46′ 40″ est
Altitude Min. 491 m
Max. 920 m
Superficie 2 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte administrative de l'Isère
City locator 14.svg
Cognet

Géolocalisation sur la carte : Isère

Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Cognet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Cognet

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Cognet
Ne doit pas être confondu avec Coignet.

Cognet est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes.

C'est l'une des communes les moins peuplées du département[1].

Ses habitants sont appelés les Muxiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Le pont dit le Pont de la Mousson, est un lieu-dit connu et apprécié pour son cadre, ancien pont aujourd'hui délabré, impraticable et plusieurs fois sujet d'un débat sur sa reconstruction, le projet a été abandonné pour des raisons techniques.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

La colonie E.D.F. au début du XXe siècle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 en cours M. Emile Baret PS Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 46 habitants, en diminution de -8 % par rapport à 2009 (Isère : 3,74 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
93 98 104 110 105 120 108 113 119
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
106 108 90 101 89 103 115 96 93
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
100 88 90 80 72 55 51 48 76
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
61 47 28 30 40 36 46 51 46
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Cognet (XIVe siècle)
Il ne subsiste pratiquement plus aucune trace du château cité au XIVe siècle. Devant ce qui était son accès se dresse encore la chapelle castrale.
  • Chapelle de Cognet, bâtie à la place d'une chapelle plus ancienne dédiée à Saint-Laurent : datant de 1689, elle était en ruine en 1934, une souscription du Syndicat d'initiative de Grenoble et du Touring-club de France avait permis une restauration partielle.
  • la Roche de Cognet, sur les gorges du Drac[6]
  • le pont sur le Drac du 1605[6]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :