Cité scolaire internationale (Lyon)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Cité internationale de Lyon.
Cité scolaire internationale
Lycée de Gerland
Image illustrative de l'article Cité scolaire internationale (Lyon)
Cité scolaire internationale
Généralités
Création 1988
Pays Drapeau de la France France
Académie Lyon
Coordonnées 45° 43′ 40″ N 4° 49′ 17″ E / 45.7278, 4.821345° 43′ 40″ Nord 4° 49′ 17″ Est / 45.7278, 4.8213
Adresse 2, Place Montréal
69007 Lyon
Site internet http://www.csilyon.fr/
Cadre éducatif
Proviseur Serge Ferrari
Proviseur adjoint Christèle Houssemand
Principal adjoint Rania Nakouri
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Lyon

(Voir situation sur carte : Lyon)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : métropole de Lyon

(Voir situation sur carte : métropole de Lyon)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

La Cité scolaire internationale (CSI), ou lycée de Gerland, est un groupe scolaire de la commune de Lyon composé d'une école primaire, d'un collège et d'un lycée accueillant des élèves de 48 nationalités différentes[1]. Elle se situe à la confluence du Rhône et de la Saône dans le quartier de Gerland.

Histoire de la CSI[modifier | modifier le code]

Sa création a été décidée en 1988 par le conseil régional de Rhône-Alpes en raison de la forte progression de la demande d'enseignement international, notamment liée à l'implantation d'Interpol à Lyon[2]. Elle a été livrée en 1992. La CSI n'a jamais été inaugurée officiellement.[réf. nécessaire]

De 1987 à 1992, il existait déjà une école internationale et un collège international (dans deux lieux différents à Lyon) ainsi que des sections internationales de lycée, rattachées au Lycée Jean Perrin (Lyon 9e).

Architecture[modifier | modifier le code]

La cité scolaire internationale de Lyon a fait sa première rentrée, dans ses nouveaux locaux, en septembre 1992. Elle a été dessinée par les architectes Françoise Hélène Jourda et Gilles Perraudin.

C'est un bâtiment avec une structure faite de verre et de béton, qui laisse entrer la lumière et permet d'avoir une vue sur les berges du Rhône, ainsi qu'un accès rapide au parc de Gerland aussi nommé parc des Berges.

L'établissement est composé de deux bâtiments dont le principal accueille la majeure partie des salles de cours. Il a une forme de point d'interrogation inversé et couché, sa structure serpente ainsi le long du Rhône.

Le deuxième bâtiment, lové au cœur du premier, possède un toit entièrement végétalisé. Il est traversé par une rue centrale permettant une circulation aisée des usagers vers le réfectoire, le CDI (Centre de Documentation et d'Information), les deux gymnases, les salles de cours, la salle des professeurs, la salle de conférences, la salle polyvalente, les bureaux de la vie scolaire et les bibliothèques de langues des sections.

Il est à noter[style à revoir] qu'à la suite de chutes de vitres, l'école a dû faire installer des barrières à l’extérieur et des grillages sur les vitres afin d'empêcher tout risque d'accident lié à la chute de verre[pertinence contestée].

La CSI est formée de l'école primaire (3 étages), le collège (4 étages) et le lycée (5 étages).

L'établissement forme deux grandes parties : le primaire, d'une part, et le collège et le lycée d'autre part. Les classes de sections servent à tous les niveaux : du CP à la terminale. Il y a des salles de cours côté primaire et d'autres côté collège et lycée.

La CSI aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 2014, cette cité scolaire accueille 1 992 élèves[1] (dont un tiers ne parle pas uniquement le français) [Informations douteuses] [?] qui forment 69 classes.

Répartition : 479 élèves en primaire, 686 élèves au collège et 827 élèves au lycée.

Au lycée, la proportion d'élèves choisissant l'O.I.B. (Option Internationale du Baccalauréat, possible dans les sections anglaise, italienne, polonaise, espagnole, portugaise, japonaise ) est de 50%.

La section germanophone existe uniquement en primaire et au collège. Elle se transforme en section Abibac au lycée (délivrance simultanée du baccalauréat français et de l'Abitur allemand).

25 % d'élèves de section européenne sont pris sur dossier et 25 % proviennent du secteur[3].

L'O.I.B a un très fort coefficient pour le baccalauréat. Il permet de choisir l'option sciences, littérature ou économie sociale. Les élèves internationaux ont 7 ou 8 heures de cours de langue par semaine. Les épreuves sont écrites et orales. Pour préparer l'OIB, les élèves ont un bac blanc en terminale.

Accès à la CSI[modifier | modifier le code]

Ce site est accessible en transports en commun par :

  • la ligne Ligne B du métro (Station : Stade de Gerland),
  • les Bus TCL Ligne 60 Ligne S3 (Arrêt : Institut Pasteur).
  • les élèves peuvent aussi utiliser les bus scolaires (JD390, JD391a et b JD398a et b, JD721, JD399, JD393a et b, JD395, JD394, JD397).
  • le Tramway T1 (IUT Feyssine à Debourg) ; (Arrêt : Halle Tony Garnier).

Enseignements proposés[modifier | modifier le code]

La cité scolaire possède huit sections internationales : anglophone, germanophone, hispanophone, italophone, lusophone, nippone, polonaise, sinophone.

Informations complémentaires[modifier | modifier le code]

Admissions[modifier | modifier le code]

Les admissions en sections internationales se font sur tests de langues (écrits et\ou oraux) et sur dossier avec des modalités propres à certaines sections[4][5] et au niveau[6][7]. Un test de français et de mathématiques est également demandé pour les élèves issus d'établissements scolaires étrangers.

La rigueur apportée au processus de sélection fait débat et un cas a nourri l'actualité locale. En mai 2015, la meilleure élève de l'école voisine Aristide-Briand n'a pas été retenue en section Euro-allemand, mais deux élèves de cette école ont été acceptées: les filles de la proviseur-adjointe et de la principale-adjointe de la CSI, voir le reportage[8] de France 3. Son appel ayant été rejeté, le père de l' élève engage alors une grève de la faim le 11 juin. Le 25 juin, Muriel Florin, journaliste au Progrés, consacre un long article[9] au sujet, et l' élève est finalement admise le 26 juin[10].

Classement du lycée[modifier | modifier le code]

En 2015, selon L'Express le lycée se classe 25e sur 67 au niveau départemental en termes de qualité d'enseignement, et 646e au niveau national[11]. Le classement s'établit sur trois critères : le taux de réussite au bac, la proportion d'élèves de première qui obtient le baccalauréat en ayant fait les deux dernières années de leur scolarité dans l'établissement, et la valeur ajoutée (calculée à partir de l'origine sociale des élèves, de leur âge et de leurs résultats au diplôme national du brevet)[12]. Selon Le Figaro le lycée se classe 16e sur 72 au niveau de l'académie, 13e sur 46 au niveau départemental et 369e sur 1501 au niveau national[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b «1 900 élèves âgés de 6 à 20 ans appartenant à plus de 40 nationalités différentes.»
  2. Extrait du registre des délibérations du conseil de communauté, 24 septembre 2008 : « En 1988, le conseil régional a décidé la réalisation de la Cité Scolaire Internationale (CSI) dans la ZAC du bassin de plaisance à Lyon 7e : la demande d’enseignement de type international était en forte progression, notamment du fait de l’arrivée d’Interpol, et seulement deux établissements scolaires à Lyon assuraient cet enseignement. »
  3. Estimations du Conseil d'Administration
  4. « Inscriptions - CITE SCOLAIRE INTERNATIONALE DE LYON », sur www.csilyon.fr (consulté le 4 août 2015)
  5. « Section Européenne Allemand - CITE SCOLAIRE INTERNATIONALE DE LYON », sur www.csilyon.fr (consulté le 4 août 2015)
  6. « Inscription - CITE SCOLAIRE INTERNATIONALE DE LYON », sur www.csilyon.fr (consulté le 4 août 2015)
  7. « résultats des tests d'admission en section internationale juin 2015 - CITE SCOLAIRE INTERNATIONALE DE LYON », sur www.csilyon.fr (consulté le 4 août 2015)
  8. « Lyon : Inès, privée de Cité Scolaire Internationale - France 3 Rhône-Alpes » (consulté le 4 août 2015)
  9. « Brillante élève, Inès n’est pas retenue à la Cité scolaire internationale » (consulté le 4 août 2015)
  10. « Inès est finalement admise à la CSI » (consulté le 4 août 2015)
  11. « Classement département et national du lycée », sur L'Express,‎ (consulté le 24 mai 2015)
  12. « Méthodologie du classement 2015 des lycées français », sur L'Express,‎ (consulté le 24 mai 2015)
  13. « Classement CITE SCOLAIRE INTERNATIONALE LYON académie LYON », sur Le Figaro

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sites entretenus par l'administration