Lycée Nelson-Mandela (Nantes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Lycée Nelson-Mandela.

Lycée Nelson-Mandela
Image illustrative de l’article Lycée Nelson-Mandela (Nantes)
La rue centrale du lycée Nelson Mandela, sous la verrière.
Généralités
Création
Pays Drapeau de la France France
Coordonnées 47° 12′ 30″ nord, 1° 31′ 58″ ouest
Adresse Rue Gaëtan-Rondeau
44000 Nantes
Site internet http://nelson-mandela.paysdelaloire.e-lyco.fr/
Cadre éducatif
Type École publique
Proviseure Chantal Lévy[1]
Langues étudiées anglais, allemand, chinois, espagnol, portugais
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Pays de la Loire
(Voir situation sur carte : Pays de la Loire)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique
(Voir situation sur carte : Loire-Atlantique)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Nantes
(Voir situation sur carte : Nantes)
Point carte.svg

Le lycée Nelson-Mandela (« lycée Île de Nantes » jusqu'en décembre 2014) est un établissement français d'enseignement secondaire (professionnel, général et technologique) et tertiaire situé à Nantes (Loire-Atlantique). Il est le seul lycée du quartier de l'île de Nantes. Son inauguration a eu lieu le , soit trois jours après sa mise en service.

Il dépend administrativement de l'Académie de Nantes et des Pays de la Loire.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le nom de Nelson Mandela a été attribué le , par la commission permanente du Conseil régional des Pays de la Loire sur proposition du président de cette assemblée Jacques Auxiette, en accord avec le maire de Nantes et l'ambassade d'Afrique du Sud en France[2],[3].

Localisation[modifier | modifier le code]

L'entrée principale de l'établissement se situe rue Pierre-Vidal-Naquet[4] qui est reliée à la rue Gaëtan-Rondeau par une allée d'une centaine de mètres située entre le jardin des Cinq Sens (totalement réaménagé) et le Conservatoire à rayonnement régional de Nantes. Mais le bâtiment en lui-même fut construit sur la partie sud des terrains du stade Michel-Lecointre, entre la rue Célestin-Freinet et le boulevard Alexandre-Millerand.

Historique[modifier | modifier le code]

La décision de construire un établissement mettant l'accent sur le développement des langues étrangères, tout en offrant un enseignement général et des formations technologiques tertiaires de haut niveau, a été prise au conseil régional des Pays de la Loire au début de l'année 2010. L'opération globale (coût de construction du lycée et aménagement des abords) est revenue à 77,5 millions d'euros, dont 63,72 pour le seul lycée[5].

La première pierre a été posée le , par Jacques Auxiette, Président du conseil régional, en présence de William Marois, Recteur de l’académie de Nantes.

Les travaux ont pris fin pour accueillir à la rentrée 2014 1 600 élèves [1], la plupart venant des lycées Vial (834 élèves en 2010-2011) et Leloup-Bouhier (243 élèves en 2010-2011), ainsi que 110 enseignants. Les deux anciens établissements ont été fermés et devraient trouver une nouvelle affectation[6].

Les effectifs à la rentrée 2014 se répartissent entre 1 050 élèves en formations pré-bac (Seconde, Première et Terminale générale, technologique, et professionnelle tertiaire) et 550 étudiants en formations post-bac (4 sections de BTS, une classe préparatoire aux grandes écoles et une section préparatoire au Diplôme de comptabilité et de gestion). Le lycée accueille une section internationale américaine ainsi que des classes bi-nationales permettant de passer un double baccalauréat (Bachibac franco-espagnol et Abibac franco-allemand)[1].

Architecture[modifier | modifier le code]

Bâti sur un terrain de 35 000 m2, ce bâtiment à énergie positive de 26 900 m2 de SHON, conçu par l'architecte parisien François Leclercq, est essentiellement à ossature bois.

Les salles de cours, les salles des professeurs, les bureaux de l’administration, la maison des lycéens et le Centre de Documentation et d'Information (CDI) s'articulent autour d'une rue centrale recouverte par une verrière et d'un vaste forum, lieu de rencontres au centre du projet.

Un amphithéâtre permet également d'accueillir les répétitions de l’ONPL, et une synergie avec le Conservatoire régional de musique attenant.

L'établissement dispose aussi d'équipements sportifs : un double gymnase (comprenant un mur d'escalade) est accessible aux clubs et associations du quartier en dehors des périodes d'usage du lycée, et les installations du stade Lecointre ont été conservées en l’état.

Une résidence d’hébergement de 165 lits destinée aux élèves intègre notamment 20 chambres individuelles accessibles aux personnes handicapées, ainsi qu'un restaurant pour 1 000 rationnaires (de type self, auquel s'ajoute une saladerie, pour un total d'environ 1 150 repas/jour), complètent l'équipement[6].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement du Lycée[modifier | modifier le code]

Le lycée n'ayant accueilli sa première promotion d'élèves de terminales qu'au cours de l'année scolaire 2016-2017, il n'existe pas à ce jour de classements du lycée aux épreuves du baccalauréat.

Classement de la CPGE[modifier | modifier le code]

La classe préparatoire ECE du lycée obtient de bons résultats aux concours des écoles de commerce.

Elle est dix-huitième au Classement des meilleures classes préparatoires aux écoles de commerce option éco de la revue Challenges[7], sixième au Classement Admissibles HEC et dixième au Classement Admis HEC de Major Prépa[8],[9].

En 2018, elle est la onzième classe préparatoire ECE de France au classement de L'Étudiant en terme d'admission à HEC[10]

Elle est en outre la classe préparatoire ECE avec les meilleurs résultats de l'Académie de Nantes[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]