Lycée franco-allemand de Buc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lycée franco-allemand de Buc
Image illustrative de l’article Lycée franco-allemand de Buc
Le lycée.
Généralités
Coordonnées 48° 46′ 18″ nord, 2° 07′ 14″ est
Adresse 7 rue Collin Mamet
78530 Buc
Cadre éducatif
Localisation
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : Yvelines
(Voir situation sur carte : Yvelines)
Point carte.svg

Le lycée franco-allemand de Buc est un lycée binational d’enseignement public implanté sur la commune de Buc, dans le département des Yvelines en France. Le lycée, composé d'une section française et d’une section allemande, est placé sous la double tutelle des États français et allemand. Le programme et le baccalauréat franco-allemand diffèrent du programme et du baccalauréat français. Le lycée héberge par ailleurs une section internationale anglophone (SIA)

Introduction[modifier | modifier le code]

Cet établissement est l’un des trois de ce type (deutsch-französisches Gymnasium (DFG) en allemand). Les deux autres sont implantés en Allemagne :

Ils délivrent tous trois le baccalauréat franco-allemand (deutsch-französisches Abitur), diplôme reconnu en France et en Allemagne. Au lycée franco-allemand de Buc, les séries pouvant être présentées au baccalauréat franco-allemand et choisies dès la seconde sont les suivantes.

  • SMP : série scientifique, options maths et physique (à majorité francophone mais accessible aux élèves allemands)
  • SBC : série scientifique, options biologie et chimie (à majorité germanophone mais rendue accessible aux élèves français en )
  • ES : série économique et sociale
  • L : série littéraire

La section internationale anglophone débouche sur l’OIB (option internationale du baccalauréat), option internationale du baccalauréat français et on peut la présenter dans les séries S et ES. La SIA appartient ainsi au « système national » français et non au « système franco-allemand ».

Le lycée franco-allemand date de 1975. Il a été fondé à la suite du traité de l’Élysée de . Il est le plus récent des trois.

Sa dénomination exacte est lycée-collège franco-allemand.

Le lycée franco-allemand a d’abord fonctionné au sein du lycée Hoche de Versailles, puis a étrenné ses propres locaux à Buc à l’automne 1981. Ces nouveaux locaux ont été construits sur une partie du parc du château du Haut-Buc[Note 1].

Géographie et transports[modifier | modifier le code]

Le Lycée franco-allemand (« LFA ») est fréquenté par des élèves résidant dans les Yvelines, dans l’Essonne, dans les Hauts-de-Seine et à Paris. De nombreuses lignes de bus scolaires desservent le lycée. L’école se trouve à l’arrêt « M.L.K. Lycée F.A» de la ligne Savac (Services automobiles de la vallée de Chevreuse) 262 A/B reliant la gare RER B de Saint-Rémy-lès-Chevreuse à la gare RER C de Versailles-Rive-Gauche, via Versailles-Chantiers. De là, les élèves ont accès à une grande partie de l’Île-de-France. Le Lycée franco-allemand se situe dans la partie haute de Buc, c’est-à-dire la partie nouvelle, industrialisée. Il est implanté rue Collin-Mamet.

Organisation[modifier | modifier le code]

Le lycée franco-allemand de Buc est dirigé par un proviseur français, un directeur allemand, et un proviseur adjoint français.

On peut y entrer à partir de l’âge de six ans, dans la section d’école primaire, la Grundschule (GS), pour les enfants bilingues, et à partir du CM2 pour les élèves français seulement francophones. Le cycle d'études s'y termine avec l’obtention du baccalauréat franco-allemand.

Pour entrer dans ce lycée particulier, il faut passer un concours. Il y en a trois différents par an pour ce qui concerne les élèves français : un pour rentrer en CM2, un pour la 6e, et un pour la 2de. Les élèves bilingues ayant obtenu un bulletin avec une moyenne satisfaisante au terme de la GS4, dernière classe de l'école primaire et équivalent du CM1, entrent automatiquement dans le collège.

CM2 et collège[modifier | modifier le code]

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Il y a, dans la partie collège, trois classes par niveaux.

  • la classe A pour les élèves français entrés en CM2
  • la classe B pour ceux entrés en 6e
  • la classe AF ou D (allemand-français) pour les élèves allemands.

Les classes A et B (françaises) restent différenciées jusqu'à la 4e et sont ensuite regroupées en 3e. La classe AF reste composée des mêmes élèves jusqu'en 3e.

Les langues au collège (horaires par semaine) :

  • Classe A : en CM2, cinq heures d´allemand par semaine et de la 6e à la 3e, cinq à six heures d´allemand et trois heures d´anglais hebdomadaires ;
  • Classe B : en 6e, huit heures d´allemand et de la 5e à la 3e, six heures / + trois heures d´anglais de la 6e à la 3e.

Diplôme national du brevet, option franco-allemande[modifier | modifier le code]

À la fin de la scolarité « collège », les élèves passent le diplôme national du brevet (DNB) avec l’option franco-allemande. Il est composé d’une partie « contrôle continu » où les notes obtenues en 3e comptent dans toutes les matières coefficient 1 et d’une partie « examen final ».

Cette dernière partie est composée de plusieurs épreuves réparties sur deux jours : l'histoire des arts (épreuve orale), le français, les mathématiques, l’histoire-géographie-éducation civique, la géographie (épreuve orale), et l’allemand (épreuve orale), qui ne figure pas dans le diplôme national du brevet standard (sans option franco-allemande).

Les épreuves de français et de mathématiques sont les mêmes que dans le « système national ». Par contre, celle d’histoire-géographie-éducation civique est différente : les sujets d’histoire et d’éducation civique sont rédigés en français mais abordent des thèmes franco-allemands et celui de géographie est en allemand, ces matières étant respectivement enseignées dans ces langues.

L’obtention du brevet franco-allemand et le passage en 2de terminent la phase collège. Le taux de réussite au brevet franco-allemand est, jusqu’à ce jour[Quand ?], de 100 % chaque année.

Lycée[modifier | modifier le code]

À la fin de la 3e, les élèves doivent choisir une section car les classes de 2de sont différenciées. Les options possibles sont :

  • SMP (section scientifique - spécialités Maths Physique) ;
  • SBC (section scientifique - spécialités Biologie Chimie) ;
  • ES (section Économique et Sociale) ;
  • L (section littéraire) ;
  • SIA (section internationale anglophone) :
    • S (section scientifique anglophone),
    • ES (section Économique et Sociale anglophone).

À noter que la SIA (section internationale anglophone) débute à partir de la seconde et ne s’adresse en principe pas aux élèves déjà présents au LFA au collège, mais aux élèves anglophones venant de la section du collège Martin-Luther-King et à des élèves extérieurs bilingues français-anglais. Il est pourtant possible pour les élèves venant du collège du LFA d'entrer dans la section SIA à condition d'avoir un très bon niveau d'anglais. La classe SIA peut contenir un maximum de 30 élèves qui sont bien sûr bilingues anglais-français.

La section SMP est ouverte aux élèves provenant de la section AF du collège, mais rares sont ceux qui entrent dans cette section française. La section SBC est ouverte également aux élèves de section française qui peuvent rester en section française au lycée, cependant la majorité des élèves de SBC sont allemands.

Dans les sections L et ES, les élèves français et allemands sont mélangés pour la plupart des matières. Il y a généralement une classe par section, sauf pour la section SMP qui en compte deux.

Le « Jury Junior » du prix littéraire Grand Témoin de la France Mutualiste est composé chaque année depuis 2005 exclusivement d’élèves de classe de seconde du lycée franco-allemand de Buc[1].

Quelques chiffres[modifier | modifier le code]

Classement du lycée[modifier | modifier le code]

Le Lycée franco-allemand figure depuis plusieurs années en haut des classement des meilleurs lycée de France, avec 100% de réussite au bac depuis plusieurs années. En 2019, il est classé 1er lycée de France par l'Express[2], et 9e lycée de France et 1er des Yvelines par Le Figaro étudiant[3].

Olympiades de mathématiques[modifier | modifier le code]

Le Lycée franco-allemand obtient régulièrement d'excellents résultats aux Olympiades de mathématiques, aussi bien au niveau académique que national. Il obtient, en , quatre prix académiques lors des Olympiades, dont les premiers prix académiques dans les séries Scientifique et Économique et Sociale[4]. En 2016, il obtient un 2e et un 3e prix au classement national[5], et en 2017, il obtient une médaille d'Or et une médaille de Bronze au classement national[6].

Concours général[modifier | modifier le code]

Le Lycée franco-allemand est par ailleurs régulièrement cité dans le palmarès du concours général des lycées.

Résultats récents du Lycée franco-allemand au Concours Général
année résultats[7]
2018 1er prix en allemand

Mentions en allemand, mathématiques série S, version latine

2017 1er prix en mathématiques série S, sciences économiques et sociales

Mention en physique-chimie

2016 1er accessit en mathématiques

Mention en physique-chimie

2015 1er prix en allemand

3e prix en physique-chimie

1er accessit en mathématiques

Mention en sciences économiques et sociales

2014 1er prix en allemand

2e accessit en allemand

Mentions en physique-chimie, version latine

2013 Mentions en allemand, physique-chimie

Élèves et professeurs célèbres[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le château du Haut-Buc apparaît, avec une architecture altérée et sous le nom fictif de château de Troussalet, dans l'album S.O.S. Météores (1959) d’Edgar P. Jacobs, une des aventures de Blake et Mortimer.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]