Option internationale du baccalauréat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir OIB.
Ne doit pas être confondu avec Organisation du baccalauréat international.

L'option internationale du baccalauréat (OIB), est une mention du baccalauréat, délivrée aux élèves étrangers étudiant dans un lycée français, mais aussi à des élèves francophones motivés et possédant un niveau élevé dans une deuxième langue qui ont été scolarisés dans des sections ouvertes dans certains lycées et établissements spécialisés dans l'accueil d'étudiants étrangers, selon les conditions posées par la Délégation académique aux relations européennes, internationales, et à la coopération (DAREIC). L'idée de l'OIB est de proposer un baccalauréat bilingue et bi-culturel, où une deuxième langue est élevée au même niveau que le français, et où les épreuves d'histoire et de géographie mélangent les programmes de deux pays. Pour passer l'OIB, il faut donc avoir suivi au préalable un programme bilingue comportant des cours spécifiques supplémentaires de littérature et de disciplines non linguistiques (histoire-géographie, ou mathématiques pour l'OIB chinois) dans des sections spécialisées. La charge de travail des élèves suivant l'option OIB tend donc à être beaucoup plus exigeante.

La gestion centrale des épreuves est assurée par le Centre international d'études pédagogiques (CIEP). L'examen comprend une épreuve spécifique destinée à évaluer les acquis dans la langue enseignée.

L'OIB ne doit pas être confondu avec le baccalauréat international (IB ou BI) créé par l'Organisation du baccalauréat international (OBI), à Genève.

En comparaison avec le baccalauréat « classique », l'OIB propose cinq à huit heures de littérature de la langue proposée, quatre heures d'histoire-géographie (deux heures de mathématiques pour l'OIB chinois) ainsi que, dans certains établissements, du théâtre ou de l'informatique.

Modalités des épreuves[modifier | modifier le code]

Les épreuves de l'OIB sont les mêmes que celle de la série choisie (S, ES ou L) sauf en langue et littérature étrangère (qui remplace la "LV1" pour les S et les ES) et dans la matière non littéraire de l'OIB (communément l'histoire/géographie, sauf pour l'OIB chinois). Ces matières ont des épreuves écrites spécifiques différentes de celles d'un bac non-OIB. Elles sont plus longues (4 heures chacune) accompagnées d'un examen oral (entre 30 min et 1 heure selon la matière) qui compte pour un peu moins que la moitié de la note et à forts coefficients (équivalents à la spécialité choisie).

Coefficients[1][modifier | modifier le code]

Les coefficients en littérature, sont : 5 à l'écrit, 4 à l'oral (série S), 5 à l'écrit, 4 à l'oral (série ES), 6 à l'écrit, 4 à l'oral (série L).

Les coefficients en histoire et géographie sont : 4 à l'écrit, 3 à l'oral (série S), 5 à l'écrit, 4 à l'oral (série ES), 5 à l'écrit, 3 à l'oral (série L).

Pour les mathématiques en section chinoise, l'épreuve a un coefficient 3 pour chaque série.

Pour obtenir l’indication «option internationale» sur le diplôme du baccalauréat, le candidat doit obtenir une moyenne d’au moins 10/20 dans l’ensemble des épreuves, spécifiques et non spécifiques.

Langues et littératures étrangères enseignées[modifier | modifier le code]

Liste des établissements préparant le diplôme[modifier | modifier le code]

L'arrêté du 30 mars 2012, modifié en dernier par celui du 19 janvier 2018 « fixe la liste des sections internationales dans les écoles, collèges et lycées » et donc pour les lycées ceux qui préparent à l'OIB[2] :

En France métropolitaine[modifier | modifier le code]

  • Académie de Nancy-Metz :
    • Lycée Saint-Sigisbert (Nancy) : section américaine
    • Lycée Jeanne-d'Arc (Nancy) : section britannique

En France d'Outre-Mer[modifier | modifier le code]

Académie de Guyane :

  • Lycée Melkior-Garré (Cayenne) : sections américaine et brésilienne

Académie de La Réunion :

Établissements français de l'étranger homologués[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les sections internationales », sur eduscol.education.fr, (consulté le 18 novembre 2019)
  2. « Arrêté du 30 mars 2012 fixant la liste des sections internationales dans les écoles, collèges et lycées », sur legifrance.gouv.fr, Légifrance (consulté le 10 février 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]