Chauzon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Chauzon
Chauzon
Chauzon : le cirque de Gens.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Intercommunalité Communauté de communes des Gorges de l'Ardèche
Maire
Mandat
Jean-Claude Delon
2020-2026
Code postal 07120
Code commune 07061
Démographie
Population
municipale
401 hab. (2018 en augmentation de 11,7 % par rapport à 2013)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 29′ 09″ nord, 4° 21′ 39″ est
Altitude Min. 100 m
Max. 326 m
Superficie 10,68 km2
Unité urbaine Ruoms
(banlieue)
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton de Vallon-Pont-d'Arc
Législatives Troisième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Chauzon
Géolocalisation sur la carte : Ardèche
Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Chauzon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Chauzon
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Chauzon

Chauzon est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Commune située dans le bas-Vivarais, Chauzon est comprise dans le canton de Largentière, sur les bords de l'Ardèche. Placé à quatre kilomètres en amont de Ruoms, le village est bâti sur un coteau rocheux de la rive droite de l'Ardèche. Pour y accéder on emprunte notamment un pont remarquable construit en pierre du pays, d’où on peut admirer une des merveilles naturelles de l'Ardèche : le Cirque de Gens.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Montréal, Uzer Balazuc Rose des vents
N
O    Chauzon    E
S
Labeaume Ruoms Pradons

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Typologie[modifier | modifier le code]

Selon la terminologie définie par l'Insee et le zonage publié en 2020, Chauzon est une commune urbaine[Note 1]. Elle appartient en effet à l'unité urbaine de Ruoms, une agglomération intra-départementale regroupant 5 communes[1] et 4 877 habitants en 2017, dont elle est la banlieue[2],[3]. La commune est en outre hors attraction des villes[4],[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 André Chalvet    
mars 2008 mars 2014 Colette Arnaud    
mars 2014 En cours
(au 24 avril 2014)
Jean-Claude Delon[6] SE Gendarme retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[8].

En 2018, la commune comptait 401 habitants[Note 2], en augmentation de 11,7 % par rapport à 2013 (Ardèche : +1,94 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
397359424441553602604608607
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
594539588539542519528520453
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
459468419360322316278240210
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
171181168210224255302341369
2018 - - - - - - - -
401--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[9] puis Insee à partir de 2006[10].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Pierre-aux-Liens de Chauzon.

Vue sur l'église.

Chauzon est un petit village bâti en pierre. Ses maisons de pierres calcaires, provenant des carrières locales, sont blotties les unes contre les autres, ne laissant entre elles que de petites ruelles étroites, rendant sa traversée difficile. Les nombreux mûriers sont le vestige d'une sériciculture dont la postérité a permis d'édifier de vastes habitations qui comprenaient une magnanerie : une pièce réservée au seul élevage des vers à soie. Les traces d'un habitat ancien, dolmens témoignant d’un passé préhistorique, ont été découvertes à Chauzon et dans ses environs.

Le village domine des plaines alluviales plantées de vignes. En aval du village, la rivière a creusé de profonds méandres dans la roche calcaire, dessinant notamment le cirque de Gens, réputé pour ses voies d'escalade. De chaque côté du village, de nombreux sentiers permettent de longer les falaises avec des points de vue sur la vallée de l'Ardèche. En amont, il est possible de rejoindre le hameau coopératif du Le vieil Audon et Balazuc ; en aval les défilés de Ruoms. On peut aussi cheminer à travers la garrigue du plateau des Gras par la sortie nord du village. Par cette route, l'itinéraire mène au belvédère de Beaussement, avec ses falaises surplombant l'Ardèche de près de 200 mètres.

La rivière Ardèche au niveau de Chauzon.
Falaise du cirque de Gens

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une commune rurale est une commune n'appartenant pas à une unité urbaine. Les autres communes sont dites urbaines.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Unité urbaine 2020 de Ruoms », sur https://www.insee.fr/ (consulté le 5 novembre 2020)
  2. « Base des unités urbaines 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  3. Vianney Costemalle, « Toujours plus d’habitants dans les unités urbaines », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  4. « Base des aires d'attraction des villes 2020 », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  5. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc, Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur https://www.insee.fr/, (consulté le 5 novembre 2020)
  6. « Liste des maires du département de l'Ardèche » [PDF], sur le site de la préfecture de l'Ardèche, (consulté le 29 juillet 2015).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  10. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.