Sanilhac (Ardèche)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanilhac.

Sanilhac
Sanilhac (Ardèche)
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Ardèche
Arrondissement Largentière
Canton Vallon-Pont-d'Arc
Intercommunalité Communauté de communes du Val de Ligne
Maire
Mandat
Bernard Boiron
2014-2020
Code postal 07110
Code commune 07307
Démographie
Population
municipale
459 hab. (2015 en augmentation de 15,91 % par rapport à 2010)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 32′ 12″ nord, 4° 15′ 02″ est
Altitude Min. 185 m
Max. 781 m
Superficie 20,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte administrative de l'Ardèche
City locator 14.svg
Sanilhac

Géolocalisation sur la carte : Ardèche

Voir sur la carte topographique de l'Ardèche
City locator 14.svg
Sanilhac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Sanilhac

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Sanilhac

Sanilhac est une commune française, située dans le département de l'Ardèche en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Ses habitants sont appelés Sanilhacains et Sanilhacaines.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Sanilhac est limitrophe de dix communes[1], toutes situées dans le département de l'Ardèche, et réparties géographiquement de la manière suivante :

Rose des vents Rocles Joannas Tauriers Rose des vents
Beaumont N Largentière
O    Sanilhac    E
S
Ribes
Vernon
Rosières Montréal
Laurac-en-Vivarais

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Montbrison a jusqu'à la Révolution occupé les châteaux de Brison, l'ancien correspondant au site de la tour de Brison, abandonné à partir du XVIIe siècle pour un nouveau bâtiment qui fut détruit en partie par les révolutionnaires puis par les occupants allemands en 1944[2].


Joachim de Beauvoir du Roure dit le "Brave Brison" fut un éminent représentant des huguenots du bas-Vivarais dans la seconde moitié du XVIe siècle.

Le 21 avril 1944, des otages sont fusillés par l'occupant prés de la Chapellette, au plan de la Tour[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1808 Jean Pierre Bastide    
1808 1817 Jean Louis Guigon   Notaire
1817 1831 Joseph Louis Bernard Guigon   Notaire
1831 1865 André Rogier    
1865 1867 Joseph Louis Adrien Guigon   Notaire
1867 1870 Marcellin Rogier    
1870 1897 Joseph Louis Guigon   Notaire
1897 1912 Adrien Massot    
1912 1925 Auguste Vedel    
1925 1929 Paul Rieu    
1929   Albert Rogier    
1990 mars 2014 Jean Chabert DVD  
mars 2014 en cours
(au 24 avril 2014)
Bernard Boiron[4] DVD Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[6].

En 2015, la commune comptait 459 habitants[Note 1], en augmentation de 15,91 % par rapport à 2010 (Ardèche : +2,89 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0801 1491 2861 3641 4401 5521 6321 6841 739
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 6631 4521 3351 1431 1381 015989972937
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
877814768608602538503447358
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
314277243291343346374378382
2013 2015 - - - - - - -
445459-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Château de Brison ; datant du XVIIIe siècle, pillé à la révolution, et incendié par les Allemands en 1944. Il reste aujourd'hui une imposante ruine du château, envahi de ronces.
  • Château de Versas ;
  • Monument aux fusillés de 1944 à La Chapellette.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]