Valtournenche (vallée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Valtournenche.
Valtournenche
Vue aérienne du haut Valtournenche et du Cervin
Vue aérienne du haut Valtournenche et du Cervin
Massif Alpes pennines (Alpes)
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région à statut spécial Vallée d'Aoste
Communes Valtournenche, Antey-Saint-André, Torgnon, Chamois, La Magdeleine
Coordonnées géographiques 45° 51′ nord, 7° 36′ est

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

(Voir situation sur carte : Vallée d'Aoste)
Valtournenche (vallée)

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Valtournenche (vallée)
Orientation sud
Longueur
Type Vallée glaciaire
Écoulement Marmore
Voie d'accès principale Route régionale 46

Le Valtournenche est une vallée latérale de la Vallée d'Aoste, située au nord de Châtillon.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Valtournenche jouxte au nord le Valais, à l'est le val d'Ayas et à l'ouest le vallon de Saint-Barthélemy et le haut Valpelline.

Il se termine par le Cervin, et il est relié à la vallée de Zermatt par le col du Théodule.

Communes du Valtournenche[modifier | modifier le code]

Sommets principaux[modifier | modifier le code]

Le sommet principal est le Cervin, à (4 478 mètres).

Les autres sommets sont :

  • la Dent d'Hérens - 4 171 mètres ;
  • la Bosse de Rollin - 3 902 mètres ;
  • le pic de Luseney - 3 504 mètres ;
  • Tête Grise (en allemand Grauhaupt) - 3 480 mètres ;
  • le Grand Tournalin - 3 379 mètres ;
  • le dôme de Tzan - 3 351 mètres ;
  • le mont Roésettaz - 3 334 mètres ;
  • la pointe Tzan - 3 320 mètres.

Cours d'eau[modifier | modifier le code]

Le Marmore est le cours d'eau principal. Il naît du lac Goillet.

Le Marmore s'ensevelit partiellement dans le gouffre des Busserailles, tout près du hameau Singlin.

Lacs[modifier | modifier le code]

Le lac de Maën vu depuis Pâquier (chef-lieu de Valtournenche).

Au Valtournenche se trouvent deux lacs principaux :

Le lac Bleu, au Breuil, est petit mais très connu.

Cols[modifier | modifier le code]

Les cols reliant ce val aux vallées adjacentes sont :

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le centre touristique le plus important se trouve au Breuil-Cervinia, près du domaine skiable du Plateau Rosa (sur le versant suisse), ouvert toute l'année. Cette station de ski, née pendant la période du fascisme, jusqu'au début du XXe siècle n'était qu'une cuvette au pied du Cervin où se trouvaient des alpages. Le projet de développement de Mussolini, ensemble avec l'activité des entrepreneurs milanais, ont permis la naissance de Cervinia, qui depuis les années 1920 est l'une des plus importantes stations de ski italiennes.

Randonnées[modifier | modifier le code]

Vue du Valtournenche du refuge Duc des Abruzzes à l'Oriondé.

Les refuges présents dans cette vallée sont :

  • refuge Jean-Antoine Carrel - 3 835 mètres ;
  • refuge Guides du Cervin - 3 480 mètres ;
  • refuge du Théodule - 3 317 mètres ;
  • refuge Peruccaz Vuillermoz - 2 920 mètres ;
  • refuge Duc des Abruzzes à l'Oriondé - 2 802 mètres ;
  • refuge Barmasse - 1 269 mètres ;
  • refuge l'Ermitage - 1 927 mètres ;
  • bivouac Archile Ratti - 3 740 mètres ;
  • bivouac Georges et Renzo Novella - 3 526 mètres ;
  • bivouac Oreste Bossi - 3 345 mètres ;
  • bivouac Camillotto Pellissier - 3 325 mètres ;
  • bivouac Laura Florio - 3 320 mètres ;
  • bivouac Humbert Balestreri - 3 142 mètres ;
  • bivouac Renzo Rivolta - 2 900 mètres ;
  • bivouac Jean Bobba - 2 770 mètres ;
  • bivouac du lac de Tzan - 2 482 mètres.

Personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]