Château des Vives Eaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Château des Vives-Eaux
Image illustrative de l’article Château des Vives Eaux
Le château en 2022.
Type XVIIIe siècle
Architecte Jacques Gondouin
Début construction XVIIIe siècle
Propriétaire initial Jacques Gondouin
Protection non
Coordonnées 48° 30′ 47″ nord, 2° 36′ 15,5″ est
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces de France Île-de-France / Brie
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Commune Dammarie-les-Lys
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
(Voir situation sur carte : Île-de-France)
Château des Vives-Eaux
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Château des Vives-Eaux

Le château des Vives-Eaux est un château français, entouré d'un parc et situé à Dammarie-les-Lys, en Seine-et-Marne.

Localisation[modifier | modifier le code]

Le château des Vives-Eaux est situé au bord de la Seine et de la forêt de Fontainebleau, au lieu-dit des Vives-Eaux, à Vosves (hameau rattaché à la commune de Dammarie-les-Lys)[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Du XVIIIe au XXe siècle[modifier | modifier le code]

Le château des Vives-Eaux a été construit entre les années 1760 et 1780 par l'architecte du roi Louis XV Jacques Gondouin[1] pour son usage personnel[2],[3].

Il a appartenu au comte de Châteauvillard, au comte de Chelaincourt[4], à Thérèse Humbert[5] et à Arturo López Pérez[6]. Il a été proposé en 1999 pour devenir le Centre national du rugby[7],[8].

À l'origine, le bâtiment est blanc. Incendié au début du XXe siècle, pendant la Première Guerre mondiale, il est reconstruit avec de la brique rouge[2],[3].

Le château de Star Academy[modifier | modifier le code]

Propriété de la société Siprobat de François Dussault, le château est loué pour 26 682 euros par mois à Endemol et TF1 pour le tournage de leur émission de télévision musicale Star Academy, entre le et le (de la saison 1 à la saison 7, la saison 8 se déroulant dans un hôtel particulier parisien)[9]. Chaque saison ne dure que quelques mois mais Endemol est locataire à l’année. Situé à une soixantaine de kilomètres de Paris, le château de Dammarie-les-Lys est indissociable de l'identité de cette émission[3].

Outre le château, le domaine comprend une dizaine de bâtiments disséminés dans un parc, portant la surface habitable à 3800 m². Il y notamment quatre anciennes orangeries[3] et une serre[2]. Dans l'une de ces annexes se trouvait autrefois une piscine. Lors de la Star Academy, elle est vidée et la pièce réaménagée pour accueillir un petit théâtre[1].

Certaines personnalités viennent rendre visite aux élèves au château, comme Mariah Carey[10] ou Jennifer Lopez, cette dernière y débarquant en hélicoptère[11].

Dans les toilettes du premier étage, des pensionnaires écrivent sur les murs des dizaines de messages, toujours visibles à la fin des années 2010[2].

Reconversion[modifier | modifier le code]

Le château est vendu en avril 2008 pour 3,8 millions d'euros à la société Fortis Lease, qui a conclu un contrat de crédit-bail avec la SCI « Domaine des Vives Eaux », appartenant à deux industriels varois, Jean-Michel et Jean-Claude Pontet. Mais après le départ de la production télévisuelle, les propriétaires font état de graves dégradations commises lors des différentes saisons de tournage. Ils demandent réparation des dommages subis en justice puis transigent en 2009[12]. Le crédit-bail ne pouvant cependant être payé, la SCI Domaine des Vives Eaux est placée en redressement judiciaire en 2010 puis en liquidation en 2011[13]. Jean-Michel Pontet rachète le château en 2013 par l'intermédiaire d'une nouvelle SCI, « Château des Eaux-Vives » et annonce la réhabilitation du site afin de le louer pour des événements[12]. Un protocole d'accord de 270 000 € avec la production de l'ancienne émission de TF1 est signé[2].

Fin 2018, les travaux ont lieu, permettant de recevoir à partir de 2022 des mariages et des séminaires dans une orangerie du parc. Une suite nuptiale est également aménagée au premier étage du château, là où dormaient les candidats du spectacle de télé-réalité[1],[3]. Le studio d'enregistrement de Star Academy pourrait être conservé : « L'idée serait de faire venir des groupes ou des musiciens qui pourraient passer du temps par exemple pour enregistrer un album ou venir trouver l’inspiration » explique le propriétaire[2].

Entre-temps, non habité, le château est prisé par les amateurs d'urbex. Des dégradations sont commises et le propriétaire fait donc installer un système de vidéo-surveillance[2],[3].

En 2022, TF1 annonce le retour de Star Academy, le château de Dammarie-les-Lys étant choisi pour accueillir de nouveau l'émission[14].

Interrompu durant la période de pandémie de Covid-19, les travaux de rénovation reprennent en . Son propriétaire, Jean-Michel Pontet, prévoit plusieurs centaines de milliers d’euros pour rénover le bâtiment dans sa quasi-intégralité et vise la possibilité de location du domaine dès l’[15].

Structure[modifier | modifier le code]

Château[modifier | modifier le code]

Le bâtiment compte une dizaine de chambres[15].

Parc[modifier | modifier le code]

Vue de la Seine.

Le parc qui entoure le château, d'une superficie de 18 hectares, est aménagé en 1884. Il comprend une terrasse de plain-pied, un jardin d'agrément aux allées irrégulières avec rivière, cascade, bassins et grotte et un jardin potager avec une serre[16] (modèle « Eiffel »). Des arbres anciens le ponctuent. Parcouru de souterrains où sont installés des conduits de lumière, il donne sur la Seine[1], le long de laquelle est aménagé un port privé[2],[3].

À la télévision[modifier | modifier le code]

Le château de Boigne (Savoie) sert à figurer le château des Vives Eaux lors du tournage du téléfilm Pourquoi je vis (2020), biopic consacré à Grégory Lemarchal, chanteur ayant gagné la quatrième saison de Star Academy[17],[18].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Sophie Bordier, « Dans les coulisses du château de la Star Académy à Dammarie-les-Lys », sur Le Parisien, (consulté le ).
  2. a b c d e f g h et i Julien Van Caeyseele, « Seine-et-Marne. Dans les coulisses de l'ancien château de la Star Academy à Dammarie-lès-Lys », sur actu.fr, (consulté le ). Article paru dans La République de Seine-et-Marne du lundi 10 décembre 2018.
  3. a b c d e f et g Damien Mercereau, « «Star Academy»: que devient le château de Dammarie-les-Lys? Le propriétaire nous répond », sur lefigaro.fr, (consulté le ).
  4. Entrée « Vives Eaux (Château des) » dans Félix Herbet, Dictionnaire historique et artistique de la Forêt de Fontainebleau, paru dans L'Abeille de Fontainebleau de 1902 à 1903, publié en 1903 par Maurice Bourge, reproduit sur le site de l'Association des amis de la forêt de Fontainebleau, 2002.
  5. « Dammarie-les-Lys », sur Quid, Villes et Villages de France, .
  6. L'Intermédiaire des chercheurs et curieux 1975, p. 745.
  7. Éric Van Overtveld, « "Star Academy" sera tourné à Dammarie », La République de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  8. Mickaël Bosredon, « L´élite du rugby lorgne sur la ville », Le Parisien / Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne).
  9. « Le château de la "Star Ac" saccagé », Le Parisien, 11 décembre 2008.
  10. « Mariah Carey pétrifie l'Academy », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  11. Sarah Lecoeuvre, « 20 ans de "Star Ac" en grande pompe », Le Figaro, cahier « Le Figaro et vous »,‎ 30-31 octobre 2021, p. 35 (lire en ligne).
  12. a et b « Quand les candidats de la Star Academy saccagent leur château », sur bfmtv.com, (consulté le ).
  13. Le château de la Star Ac à l'abandon, lepoint.fr, 7 août 2018.
  14. Kevin Boucher, « «Star Academy» revient sur TF1 : château, format, profs... mais à quoi va ressembler la nouvelle version ? », sur leparisien.fr, (consulté le ).
  15. a et b Agnès Braik, « Les travaux en cours au château de Dammarie-lès-Lys, mais pas encore de lieu défini pour la Star Ac' », La République de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le )
  16. Collette Florence, « Jardin d'agrément dit parc des Vives-Eaux », pour l'Inventaire général du patrimoine culturel, 1990, dans la base Mérimée, ministère de la Culture, notice no IA77000235 (documentation préalable).
  17. Luc Chemia, « Le tournage du film sur Grégory Lemarchal a commencé à Chambéry », sur France Bleu, (consulté le ).
  18. « Le château de la Star Academy ne figurera pas dans le biopic de Grégory Lemarchal », sur soirmag.lesoir.be, (consulté le ).