Nathalie André

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nathalie André
ESC2016 - France Meet & Greet 23.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Nathalie André, née le à Paris, est une directrice artistique de radio et de télévision française[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Apprentie coiffeuse en 1978, Nathalie André se dirige en 1979 vers la publicité et travaille comme assistante puis chef de publicité dans l'agence Roumagnac & Ass. En 1983, elle est embauchée à NRJ par le fondateur de la station de radio, Max Guazzini dont elle devient l'assistante. En 1987, elle rentre sur La Cinq pour programmer les artistes de l'émission Childéric, aux côtés de Marie-France Brière, puis devient rédactrice en chef du magazine de rock Backstage. De 1989 à 1992, sous la direction d'Hervé Bourges, puis d'Yves Mourousi, elle devient directrice de la programmation musicale d'RMC, puis, rentre à TF1 et devient programmatrice des émissions de Guillaume Durand (Durand La Nuit et Toute la Ville en Parle). En 1994 elle rentre chez DMD Productions et travaille pour Michel Drucker. Elle programme toutes les personnalités de son émission quotidienne Studio Gabriel jusqu'en 1998[réf. souhaitée].

En 1998, elle décide de créer la première société de programmation indépendante, de personnalités pour les producteurs et les chaînes de télévision : NAO (musique, cinéma, théâtre, politique, sport, littérature…) et travaille, avec son équipe, sur plus de 3 000 émissions et pour toutes les chaînes : NAO (Nathalie André Organisation) (Star Academy, Les Victoires de la Musique, Stars à Domicile, Vis ma Vie, Ça se discute (JL Delarue), La Grosse Emission (D.Farrugia) pour Comédie, Burger Quiz pour Canal +, Les NRJ Music Awards, Les Enfants de la Télé (Arthur), Rêve d'un jour (Arthur), le Sidaction…)[réf. souhaitée]. En 2001, elle cède à la société Endemol en demeurant directrice générale. NAO fait également du training coaching de personnalités, des clips et des scénographies pour les artistes sur les plateaux de télé. Fin de NAO en décembre 2010[2].

En 2003, elle est la directrice de la troisième saison de Star Academy sur TF1, remplaçant ainsi Alexia Laroche-Joubert[3].

En (fin de son contrat avec Endemol), Rémy Pflimlin la nomme directrice des divertissements et des jeux de France 2[4]. Elle démissionne de son poste en [5].

En 2015, elle choisit la chanteuse Lisa Angell et la chanson N'oubliez pas pour représenter la France au Concours Eurovision de la chanson 2015[6],[7]. Pour l'édition suivante, la directrice des divertissements de France 2 et son équipe choisissent Amir Haddad[8],[9],[10].

Après avoir quitté France 2, elle devient la directrice des programmes d'Europe 1 en , succédant ainsi à Bruno Gaston[11],[12]. Licenciée d'Europe 1 après une seule saison, elle obtient la condamnation de son ex-employeur aux Prud'hommes à lui verser 226 000 euros[13],[14].

En 2019, elle est en poste à la direction artistique du média en ligne Brut[15].

Le , elle est nommée chargée de mission auprès du directeur de la station France Bleu, Jean-Emmanuel Casalta. En , elle est nommée au poste de directrice des programmes nationaux de la radio et succède à Frédéric Jouve[15],[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. FRANCE 2015 : Interview de Nathalie André, sur eurovision-fr.net, consulté le 30 mai 2015
  2. Julien Lalande, « Nathalie André, de Endemol aux divertissements de France 2 », sur Puremédias, (consulté le ).
  3. Nathalie André : J'ai très mal vécu Star Academy, sur tvmag.lefigaro.fr, consulté le 30 mai 2015
  4. EXCLU: Nathalie André nommée directrice des variétés de Fr2, sur jeanmarcmorandini.com, consulté le 30 mai 2015
  5. Kevin Boucher, « Nathalie André quitte France 2 » sur PureMédias, 23 juillet 2016
  6. France 2 défend sa candidate à l'Eurovision, sur parismatch.com, consulté le 30 mai 2015
  7. Eurovision : Nathalie André, la patronne du divertissement de France 2 déclare ne pas vouloir revenir au concours en 2016, sur metronews.fr, consulté le 30 mai 2015
  8. Christine Rousseau, « La partition de France 2 pour réenchanter l’Eurovision », sur Le Monde, (consulté le )
  9. « Eurovision 2016 : Amir Haddad représentera la France avec "J'ai cherché" », sur Europe 1, (consulté le ).
  10. L.V., « Eurovision 2016 : la France représentée par… » [archive du ], sur Ciné Télé Revue, (consulté le ).
  11. « Nathalie André quitte France 2 », sur Le Parisien, (consulté le )
  12. Julien Bellver, « Europe 1 : Nathalie André nouvelle directrice des programmes » sur PureMédias, 30 août 2016
  13. « Licenciée d'Europe 1, Nathalie André obtient 226.000 euros aux Prud'hommes », sur www.lalettre.pro, (consulté le ).
  14. Claire Padych, « Virée d'Europe 1 au bout d'un an, elle touche 226 000€ », sur L'Express, (consulté le )
  15. a et b Ludovic Galtier, « France Bleu : Nathalie André prend la direction des programmes nationaux », sur Puremédias, (consulté le ).
  16. « Nathalie André est nommée à Radio France », sur lettreaudiovisuel.com, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]