Endemol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Endemol
logo de Endemol

Création 1994
Dates clés 2009 : rachat de Southern Star
Fondateurs Joop van den Ende et John de Mol
Forme juridique Société par actionsVoir et modifier les données sur Wikidata
Action Euronext : EML
Siège social Hilversum
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Direction Laurens Drillich
Actionnaires TelefónicaVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité Télévision
Produits Production audiovisuelle
Société mère Endemol Shine Group (d) (à partir du )Voir et modifier les données sur Wikidata
Filiales La Société du spectacle
PAF Productions
Endemol France
Endemol Australie
Site web [1]

Dette 2 milliards d'euros (2011)
Chiffre d’affaires 1,25 milliard d'euros (2010)
Résultat net 153 millions d'euros (2010)

Endemol est un groupe de production de télévision néerlandais classé à l'indice NYSE Euronext (bourse d'Amsterdam), créé en 1994 par fusion de deux sociétés : Joop van den Ende Producties et John de Mol Producties. En 2011, le groupe est présent dans 22 pays : la Grande-Bretagne, les États-Unis, la France, le Mexique, l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne, le Brésil, le Chili, l'Argentine, la République dominicaine, la Pologne, le Portugal, la Russie, l'Inde, l'Afrique du Sud, le Liban, le Maroc, les Philippines, la Belgique, la Turquie, l'Australie et le Pérou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Endemol poursuit une politique d'expansion internationale agressive et a racheté des sociétés de production dans plus de vingt pays. Joop van den Ende quitte le groupe en 1998 pour en racheter la division live entertainment et créer une société indépendante uniquement consacrée au spectacle vivant : Stage Entertainment. En 2000, Endemol a été absorbé par le géant des télécommunications espagnol Telefónica qui a pris 75 % du capital de l'entreprise pour près de 5,5 milliards d'euros[1]. En décembre 2003, à la suite de la nomination par Telefónica de Joaquin Agut Bonsfills au poste de directeur général du groupe, John de Mol démissionne de son poste de directeur créatif.

Le , Telefónica annonce que John de Mol et Disney s'apprêtent à racheter la part de 75 % de Telefónica dans Endemol[1]. Toutefois Bernard Arnault et Stéphane Courbit ont annoncé être intéressés par le rachat d'Endemol avec un fonds d'investissement français. Finalement, la part majoritaire (75 %) d'Endemol, détenue par Telefónica, a été vendue à un consortium composé de Mediaset, le groupe de Silvio Berlusconi, Goldman Sachs et Cyrte (société qui gère une partie des fonds de De Mol) pour un montant de 2,629 milliards d'euros (Annonce de Telefonica le 14 mai 2007).

En mars 2009, Endemol rachète la société de production de télévision australienne Southern Star.

Entre mai et décembre 2014, Endemol, qui appartient à ce moment à Apollo Global Management, fusionne avec Core Media, une autre filiale du fonds Apollo Global Management, et avec Shine Group, une filiale de 21st Century Fox, pour créer Endemol Shine Group, détenu à 50 % par Apollo Global Management et à 50 % par 21st Century Fox[2].

Activités[modifier | modifier le code]

Endemol est spécialisé dans la production d'émissions de flux : télé-réalité, magazines, divertissements et jeux.

Le groupe est propriétaire de formats d'émissions qu'il teste dans un pays puis décline à l'international en cas de succès. Parmi les formats d'Endemol, on peut citer Big Brother (Loft Story et Nice People ainsi que Secret Story en France au Portugal et aux Pays-Bas), Star Academy, 1 contre 100, Money Drop ou Fear Factor, Attention à la marche, La Ferme Célébrités, Les Enfants de la télé, À prendre ou à laisser et Anime de Training Exercices. Le groupe possède aussi 17,43 % de la chaîne européenne Jetix[1].

Depuis 2011, le groupe produit également la série à fort succès Black Mirror, relatant de la puissance de la technologie dans le monde[3].

En France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : EndemolShine France.

En France, Endemol est surtout présent sur les chaînes du Groupe TF1 avec notamment Miss France, l'émission de télé-réalité Secret Story et bien sûr avec le jeu Les 12 coups de Midi, qui grâce à une diffusion quotidienne, fait la meilleure audience annuelle de la filiale française.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Benoit Delmas et Véronique Richebois, L'histoire secrète d'Endemol, Paris, éditions Flammarion, coll. « EnQuête », , 269 p. (ISBN 978-2080686633)

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c elefonica sees Endemol sale in Q1, Disney touted
  2. 21st Century Fox, Apollo Finalize Pact for TV Venture, Joe Flint, The Wall Street Journal, 10 octobre 2014
  3. « Black Mirror: ce miroir qui réfléchit », LExpress.fr,‎ (lire en ligne)