Gonneville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gonneville (homonymie).

Gonneville
Gonneville
Le château.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Manche
Arrondissement Cherbourg
Canton Val-de-Saire
Intercommunalité Communauté d'agglomération du Cotentin
Statut commune déléguée
Code postal 50330
Code commune 50209
Démographie
Population 906 hab. (2015)
Densité 59 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 38′ 07″ nord, 1° 28′ 24″ ouest
Altitude Min. 52 m
Max. 156 m
Superficie 15,36 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Gonneville-le-Theil
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte administrative de la Manche
City locator 15.svg
Gonneville

Géolocalisation sur la carte : Manche

Voir sur la carte topographique de la Manche
City locator 15.svg
Gonneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Gonneville

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Gonneville

Gonneville est une ancienne commune française, située dans le département de la Manche en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Gonneville-le-Theil[1].

Elle est peuplée de 906 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par la Saire et se trouve aux alentours de la ville Cherbourg-en-Cotentin.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous la forme Gunnovilla en 1106 et en 1107[2].

Le gentilé est Gonnevillais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Paroisse de la baronnie de Néhou, elle est donnée en 920 par Richard de Saint-Sauveur à son fils Néel.

La famille d'Aboville est originaire de Gonneville.

Article détaillé : Famille d'Aboville.

La commune est titulaire de la croix de guerre 1939-1945 par décret du 11 novembre 1948[3].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Gonneville

Les armes de la commune de Gonneville se blasonnent ainsi :
d'or à la fasce d'azur chargée d'une étoile d'argent, sommée d'un lion issant de gueules et soutenue de trois trèfles de sinoples ordonnés 2 et 1.

Gonneville n'a pas de blason officiel, selon les informations reçues des mairies par La Banque du Blason

Politique et administration[modifier | modifier le code]

La mairie.
Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
v. 1860   M. de Chivré[4]    
         
1954 mars 2001 Charles Besnard    
mars 2001 mars 2008 Stéphane Gobé SE  
mars 2008[5] en cours Luc Dufour[6] SE Commerçant
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune comptait 906 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2007, 2012, 2017, etc. pour Gonneville[7]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 2361 0711 3361 3891 3381 3701 2851 2691 178
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1621 1021 076964978921853815702
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
658658691612565561513514512
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2015
507527489654773853859884906
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Une partie de l'aéroport de Cherbourg - Maupertus est située sur la commune.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Martin.
  • Château de Gonneville : donjon (XIVe), logis (XVIIIe), résidence de la famille de Barthès de Montfort, inscrit en 1972 aux Monuments historique[10]..
  • Église Saint-Martin de Gonneville : (XIVe, XVe, XVIIIe) inscrite en 1972 aux Monuments historique avec sa riche statuaire[11].
  • Traces de voie romaine au lieu-dit Hamel-ès-Ronches qui allait du cap Lévi à la forêt de Barnavast.
  • Étang.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « recueil des actes administratifs de la Manche » (consulté le 10 décembre 2015)
  2. Ernest Nègre - 1996 - Toponymie générale de la France - Volume 2 - Page 1023 - (ISBN 2600001336).
  3. [PDF] « Communes décorées de la croix de guerre 1939-1945 », sur Mémorial Dormans (consulté le 29 novembre 2014)
  4. Annuaire du département de la Manche, 33e année, 1861, p 102
  5. « Luc Dufour élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 décembre 2015)
  6. Réélection 2014 : « Gonneville (50330) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 9 mai 2014)
  7. Date du prochain recensement à Gonneville, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .
  10. Notice no PA00110411, base Mérimée, ministère français de la Culture
  11. Notice no PA00110412, base Mérimée, ministère français de la Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :