Caprices festival

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section ne s'appuie pas, ou pas assez, sur des sources secondaires ou tertiaires (février 2013).

Pour améliorer la vérifiabilité de l'article, merci de citer les sources primaires à travers l'analyse qu'en ont faite des sources secondaires indiquées par des notes de bas de page (modifier l'article).

image illustrant un festival de musique image illustrant le canton du Valais
Cet article est une ébauche concernant un festival de musique et le canton du Valais.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Caprices Festival
Genre Rock, electro, pop, reggae, world music, chanson française
Lieu Crans-Montana, Suisse
Coordonnées 46° 18′ 27″ nord, 7° 28′ 25″ est
Scènes The Moon (Live), Après-ski, Rock The Blocks
Date de création 2004
Fondateurs Maxime Léonard
Statut juridique Fondation
Direction Maxime Léonard
Direction artistique Lori Immi, Lionel Martin, Aminata Kaba
Site web caprices.ch

Le Caprices festival est un festival de musique se déroulant chaque année à Crans-Montana depuis 2004.

Lors des SwissNightlife Award 2011, Caprices Festival a été nommé dans la Catégorie des Best Big Event. Quant à l'événement electro Modernity, il a reçu le prix du Best Event 2011[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2015, l'événement dure trois jours, au lieu de deux week-end précédemment, dans un nouvel endroit pour ce qui concerne la piste de dance, le centre sportif de la Moubra[2]. Plusieurs artistes sont à l'affiche, dont Dixon, Solomun (en) ou Deep Dish[2]. Une seconde scène, intitulée « Modernity », est également installée à 2 200 m d'altitude avec un accès exclusif par télécabine[2]. Une troisième scène, le « Bar 7 » est présente en bas du télécabine.

Programmations[modifier | modifier le code]

Édition 2014[modifier | modifier le code]

Édition 2013[modifier | modifier le code]

Édition 2012[modifier | modifier le code]

Édition 2011[modifier | modifier le code]

  • Scorpions, Nas & Damina « JR GONG » Marley, Cali, Arno, Stromae, Ben l’Oncle Soul, Zaz, Cocoon, Martina Topley-Bird, Lilly Wood & The Prick, Paul Kalkbrenner, Derrick May, dOP, Ayọ, Julian Perretta, AaRON, Aloan, Joachim Garraud, Margaret Dygas, Keziah Jones, Ricardo Villalobos, Planet E 20th B-Day with Dubfire & Carl Craig feat. Mad Mike Banks Live, William White, Brothertunes, Guy Gerber, Guillaume & The Coutu Dumonts, Mathew Jonson, Bastian Baker, Licia Chery, Shlomi Aber, Andrea Oliva, Sam Frank, Dress, Fanga, Time Machine, Kenny Larking, Radio Slave, Stacey Pullen, Chronics, Boucan Hut, Red Studs, The Soul’D Out, The Sealers, Melodryme, Slyness, Sax Machine, The Swing Maniak Duo, Romeo Bonvin, Vinyl, Stephane & Co

Édition 2010[modifier | modifier le code]

  • Milow, Grand corps malade, Yodelice, Amy MacDonald, Morcheeba (with Skye), Birdy Nam Nam, Melonmoon, Pegasus, Gotan Project, The Disciplines, Dee Day Dub, Rodrigo y Gabriela, Orpheline, Junior Tshaka, Ziggi & the Renaissance band, The Gladiators, Trip in, Yoav, Eiffel, Luke, Ghinzu, Clara Morgane, Martin Solveig, Andrea Olivia, Dj Food & DK, Missill, Derrick May, Carl Cox, Narodniki, Ricardo Villalobos, The Rambling Wheels, Green Vibe Crew, Straight Sound, Ashcombe, Mingmen, La Dixion, Les Tontons Funkeurs, Jack is Dead, Less is Groove, Deep Kick, Dj Sylvano, Al-X, Sety, Konpuita-Live, Luca Castillo, Ajele, Andri-Live, Masaya, Dani Casarano& Felipe Acedevo& Pedro Andrade, Sonja Moonear, Luca Torre & Ben Larsen, Pikaya, Ramon Lorenzo & Two Loops Tek, Zenkis, Crescent City Connexion, Love Bunker, Kaktus Groove Band, Christophe Pochon et les sangliers rieurs, Bernie Constantin, A Soul Tribe, Brainless, Pop The Fish

Édition 2009[modifier | modifier le code]

  • Duffy, Michel Boujenah, Skye, Marc Aymon, Ska Nerfs, Paolo Nutini, Liam Gerner, Toots & The Maytals, U-Roy, Pablo Moses, Sebastian Sturm, Amon Tobin, Dj Krush, Underground Resistance, Cali P, Soldia Sound, Kya Bamba Sound, Julien Doré, Thomas Dutronc, Loane, Sergent Garcia, Oxmo Puccino, Jimi Tenor, Marco Carola, Matthew Dear, Troy Pierce, Time Machine, Vagalatschk, Yael Naim, Mark Kelly, Anaïs, Nada Surf, The Young Gods, Hell’s Kitchen, Loco Dice, Ricardo Villalobos, Luciano, Reboot, Charlotte Parfois, The Paradajz Vampiri, Mirko Loco, Daria, Michel Cleis  A Vitual Friend, Chamber Soul, Container 6, Isa Rose, Jaylina, Kingstep, Loraine Cotting, Middlecage, Trip In, Tweek, Walls on Fire, Dorian Gray.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Musique Electronique, « Caprices Festival - Musique electro », Musique electro,‎ (lire en ligne)
  2. a, b et c Ludovic Rambaud, « Caprices Festival toujours plus haut », DJ Magazine, Lyon, no 10,‎ , p. 50 à 51 (ISSN 2271-006X)
  3. cf. http://www.caprices.ch/en/programme/

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]