Gotan Project

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Gotan Project
Description de cette image, également commentée ci-après
Gotan Project en mars 2003.
Informations générales
Pays d'origine Paris, Drapeau de la France France
Drapeau de la Suisse Suisse
Buenos Aires, Drapeau de l'Argentine Argentine
Genre musical Electrotango
Années actives Depuis 1999
Labels Ya Basta Records
Site officiel www.gotanproject.com
Composition du groupe
Membres Eduardo Makaroff
Philippe Cohen Solal
Christoph H. Müller

Gotan Project est un groupe d'electrotango franco-suisse-argentin[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Les membres de Gotan Project à Brasilia en 2007.

Gotan Project est formé en 1999 et se compose de l'Argentin Eduardo Makaroff, du Suisse Christoph H. Müller (ancien membre du groupe Touch El Arab) et du Français Philippe Cohen Solal (Boyz from Brazil)[2]. Leur nom fait référence au Café Concert Gotan, qui a été construit en 1964 à Buenos Aires par Juan Carlos Cedrón, et qui est basé sur l'équivalent en castillan argentin du verlan, le vesre, qui transforme tango en gotan.

Le groupe publie en 2001 son premier album La Revancha del tango, qui aura un succès planétaire immédiat. Plusieurs titres sont repris dans les séries Nip/Tuck, Sex and the City et Chuck[1]. Aussi, la chanson Santa Maria (del Buen Ayre) de l'album a été utilisée comme musique de la séquence de danse principale du film Shall We Dance ?, sorti en 2004, avec Jennifer Lopez et Richard Gere[3]. La gymnaste américaine Alicia Sacramone a utilisé un extrait du morceau pour sa routine au sol lors de compétitions internationales, notamment aux Jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin, en Chine, tandis que sa coéquipière Samantha Peszek a réglé sa routine sur leur interprétation de Whatever Lola Wants.

En 2004, ils accompagnent Brigitte Fontaine sur une musique d'Astor Piazzolla qui donne son nom au disque, Rue Saint Louis en l'Île[4].

En , ils sortent leur deuxième album, Lunático. Le nom de cet album vient du nom du cheval de course de Carlos Gardel, raison pour laquelle l'univers graphique de cet album est celui de l'hippodrome de Buenos Aires. Gotan Project entame une tournée mondiale au début de l'été 2006. Après des concerts à l'Olympia à Paris, à l'Opéra de Vienne et au Hollywood Bowl de Los Angeles, celle-ci s'est prolongée jusqu'à la fin de l'été 2007.

Au début de 2010, après plus de 400 concerts à travers le monde, le groupe revient avec Tango 3.0[1] leur troisième album studio.

En 2021, la chanson Época est utilisée dans le film Red Notice, distribuée sur la plateforme Netflix[5].

Le 22 octobre 2021, une édition spéciale pour les vingt ans de "La Revancha Del Tango" est commercialisée sur les plateformes de streaming. Elle contient le bonus track "Diciembre 2001".

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Compilations, remixes et live[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Santa Maria
  • 2003 : Una musica brutal
  • 2006 : El Norte
  • 2012 : Strenght to Love (feat. TUMI)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2000 : Vuelvo al sur / El Capitalismo foraneo

Participation[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Jean, « Gotan Project de retour avec un nouvel album », sur evous.fr, (consulté le ).
  2. Madlen Albrecht, Le développement du Tango à partir de 1983 à 2009, p. 3.3.4 « Gotan Project » Ce groupe a été fondé par trois hommes à Paris en 1998. Deux d'entre eux sont ... Il s'agit du Français Philippe Cohen Solal et du Suisse Christophe H. Mueller. ... Ils ont alors travaillé avec le guitariste Eduardo Makaroff en mélangeant des beats électroniques, des instruments en direct et de la voix..
  3. (it) « I Gotan Project a Molfetta: tra tango e cinema », sur quindici-molfetta.it, (consulté le ).
  4. « Playlist du 100e anniversaire d'Astor Piazzolla par Gotan Project », sur Ya Basta Records (consulté le ).
  5. (en-US) « Every Song In Red Notice », sur ScreenRant, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :