Portail:Valais

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Bandeau valais.png

le portail du Valais

1 293 articles de Wikipédia sont actuellement liés au portail.

Localisation géographique du Valais en Suisse

« Le Valais est l'un des 26 cantons de Suisse. Il compte un peu plus de 300 000 habitants en 2009 pour une superficie de 5 225 km2.

Situé au cœur des Alpes, le Valais est un canton souverain au sein de la Confédération suisse depuis 1815, il est de tradition catholique et a comme chef-lieu la ville de Sion, plus grande ville du canton avec 28 013 habitants, suivie par Monthey, Sierre et Martigny. Le Valais est avant tout un lieu touristique, riche en culture. D'ailleurs, il partage deux langues officielles sur le même territoire : le français et l'allemand. »

Bienvenue sur le portail du canton du Valais !

Arborescence                Suivi


Accès aux articles généraux :

Canton du Valais - (c) Géographie - Districts du canton du Valais - Communes du canton du Valais - Histoire du Valais - Politique du canton du Valais - (c) Entreprises - (c) Associations ou organismes - (c) Santé - (c) Transports - (c) Éducation - Culture - (c) Monuments - Liste des traditions vivantes du canton du Valais - (c) Sport - (c) Personnalités


Articles labellisés : 1 article de qualité Article de qualité :

Monstre du Valais (Fairytale bookmark gold.png 19 février 2016)

1 bon article Bon article :

Histoire du Valais (Fairytale bookmark silver light.png 8 février 2010)


Thème de la semaine : Personnalité 1rightarrow.png Lumière sur... 1rightarrow.png Thème illustré

Cartella Square rossa.png
Index thématique
Nuvola apps bookcase pastel.png
Nuvola apps kedit.png    

1rightarrow.png (C) Géographie

Photographie couleur d’une chaînes de plusieurs sommets enneigés; au premier plan, entrée d’une vallée

Divisée en treize districts, le canton du Valais se trouve au coeur des Alpes. Il compte six communes de plus de 10 000 habitants. Composée de trois régions principales, le Bas-Valais, le Valais central et le Haut-Valais et de multiples vallées latérales, à cheval entre les parties francophone et germanophone, le canton du Valais est traversé de part en part par le Rhône, de sa source à son embouchure dans le Lac Léman.

Sur son territoire figurent plusieurs parmi les plus hauts sommets de Suisse, dont la Pointe Dufour ou le Dom des Mischabel.

Flèche Subdivisions :

(C) - Districts : Brigue - Conthey - Entremont - Conches - Hérens - Loèche - Martigny - Monthey - Saint-Maurice - Sierre - Sion - Viège. Demi-districts : Rarogne occidental - Rarogne oriental.

(C) - Communes : Villes de plus de 20 000 habitants : Sion. Communes de plus de 10 000 habitants : Brigue-Glis - Crans-Montana - Martigny - Monthey - Sierre.

Anciennes commune du canton du Valais (c)

Régions : Bas-Valais - Valais central - Haut-Valais-

Autres : Localités (c).


Flèche Topographie : Alpes - Alpes bernoises - Alpes grées - Alpes lépontines - Alpes pennines - Alpes uranaises - Alpes valaisannes - Massif du Chablais - Massif du Giffre - Massif des Mischabels - Massif du Mont-Blanc

Sommets (C) : Alpes bernoises : Aletschhorn - Finsteraarhorn - Gross Fiescherhorn - Grünhorn. Alpes lépontines  : Monte Leone. Alpes uranaises : Dammastock. Alpes valaisannes : Breithorn - Castor - Cervin - Dent Blanche - Grand Combin - Liskamm - Pointe Dufour - Weisshorn - - Zinalrothorn. Massif du Chablais : Cornettes de Bise. Massif du Giffre : Les Dents Blanches - Dents du Midi - Tour Sallière. Massif des Mischabels : Alphubel - Dom des Mischabel - Dürrenhorn - Hohberghorn - Lenzspitze - Nadelhorn - Stecknadelhorn - Täschhorn. Massif du Mont-Blanc : Aiguille d'Argentière.

Cols (C) : Col de la Furka - Col du Grand-Saint-Bernard - Col du Grimsel - Col du Nufenen - Col du Simplon

Vallées (C) : Lötschental - Val d'Anniviers - Val d'Hérens - Val des Dix - Vallée de Conches - Vallée du Rhône - Vallon de Réchy - Val de Bagnes - Val d'Entremont - Val d'Illiez - Vallée de Saas

(C) Lacs et cours d'eau (C) : Barberine - Borgne - Lac de Chésery - Lac de Conche - Lac de Derborence - Lac des Dix - Dixence - Dranse - Eau Noire - Lac de Géronde - Lac Grenon - Lac Léman - Lienne - Lizerne - Lonza - Losentse - Lac de Lovenex - Lac de Märjelen - Massa - Lac de Mauvoisin - Lac de Morgins - Navizence- Printze - Raspille - Rèche - Rhône - Lac souterrain de St-Léonard - Saltina - Lac de Salanfe - Sarine - Lac de Tanay - Trient - Turtmänna - Lac Vert - Vièze - Vispa

(C) Glaciers : Glacier de l'Allalin - Glacier d'Aletsch - Glacier d'Arolla - Glacier de Fiesch - Glacier du Giétro - Glacier du Gorner - Glacier de Moiry - Glacier d'Otemma - Glacier du Rhône - Glacier du Trient - Glacier de Zmutt

Autres : Kommunanz Reckingen-Gluringen/Grafschaft


1rightarrow.png (C) Histoire

Photographie couleur d’un château en pierre, avec un donjon rond surmonté d’un drapeau
Habité dès le Paléolithique moyen, le canton du Valais est un lieu clé pour le contrôle des cols alpins. En 1032, le comté du Valais devient membre du Saint-Empire romain germanique et obtient, 150 ans plus tard, l’immédiateté impériale; le Valais est dès lors dominé par le prince-évêque de Sion, puis par la République des Sept-Dizains. Il devient canton de la République helvétique avantde faire son entrée dans la Confédération en 1815. Dès 1845, le Valais fait partie d'une alliance secrète et illégale, le Sonderbund, qui provoque la guerre civile en 1847.

Grâce au développement du tourisme alpin et l’arrivée du chemin de fer au cours du XIXe siècle, le Valais se modernise, marqué notamment par les premiers endiguements du Rhône. Le XXe siècle est marqué par la construction de plusieurs barrages. Après la Deuxième Guerre mondiale, le tourisme continue son développement et de nombreuses stations de ski sont créées.

Histoire : Bataille d'Octodure - Bête du Valais - Principauté épiscopale de Sion - Dizain (Valais) - Guerre du Sonderbund - Massacre de la légion thébaine - Nantuates - Rhétie - Sédunes - Simplon (département) - Sonderbund

Autres : Culture du Rhône

Personnalités historiques : à compléter

Historiens : à compléter


1rightarrow.png (C) Politique

Vue en légère contre-plongée d’une façade d’un bâtiment dans les teintes orangées, munie d’une dizaine de fenêtres en arche.
Le fédéralisme suisse donne une très large autonomie aux cantons. Pour le canton du Valais, le pouvoir législatif est exercé par le Grand Conseil composé de 130 députés et 130 députés-suppléants, élus par district au scrutin proportionnel. L'exécutif est en main du Conseil d'État, composé de cinq membres élus au scrutin majoritaire à deux tours. Les conseillers d'État effectuent un mandat de quatre ans. Le Valais est représenté au parlement suisse par huit conseillers nationaux et deux conseillers aux États.

Institutions : Grand Conseil du Canton du Valais - Conseil d'État (Valais) - Conseil général (Suisse) - Conseil communal.

Les conseillers d'État (2017 - 2020) : Christophe Darbellay - Frédéric Favre - Jacques Melly - Roberto Schmidt - Esther Waeber Kalbermatten.

Les deux conseillers aux États valaisans (2015 - 2019) : Jean-René Fournier - Beat Rieder.

Les huit conseillers nationaux valaisans (2015 - 2019) : Jean-Luc Addor - Viola Amherd - Yannick Buttet - Géraldine Marchand-Balet - Philippe Nantermod - Mathias Reynard - Franz Ruppen - Roberto Schmidt.

(C) Autres personnalités : Conseillers fédéraux : Roger Bonvin - Pascal Couchepin - Josef Escher.

1rightarrow.png Économie

Photographie de montagne, avec au premier plan, un barrage et un lac
Canton essentiellement agricole jusque vers la fin 19e siècle, le Valais est aujourd'hui dominé par le secteur secondaire. Plusieurs industries se sont installées tout le long de la vallée du Rhône. Cependant, l’agriculture garde une certaine renommée en Valais, qu’il s’agissent de la culture maraîchère (abricots, poires, pommes) et surtout de la vigne, puisqu’il est le plus grand canton viticole de Suisse et produit un tiers de la production.

Un des piliers de l’économie cantonale, l'industrie touristique valaisanne vaut plus de 14% dans le PIB cantonal et représente 18% des emplois en 2016. De nombreuses stations ont été fondées au cours des XIXe et XXe siècles par des hôteliers comme César Ritz.

Enfin, de par son relief, le canton du Valais est un gros producteur d’électricité d’origine hydraulique.

(C) Entreprises : Air Glaciers - Air Zermatt - Alusuisse - Banque cantonale du Valais - Brasserie Valaisanne - Grande Dixence S.A. - Groupe mutuel - Lonza

(C) Transport : Aérodrome de Rarogne - Aérodrome militaire d'Ulrichen - Aéroport de Sion - Autoroute suisse A9 - Autoroute suisse A21 - BLS - Chemin de fer du Gornergrat - Matterhorn-Gotthard Bahn - Tunnel du Grand-Saint-Bernard - Tunnel de base du Lötschberg - Tunnel du Simplon

(C) Tourisme : Stations de sports d’hiver : 4 Vallées - Crans-Montana - Matterhorn ski paradise - Portes du Soleil - Zermatt. Détente : Forêt de Finges - Les Îles - Poutafontana - Vallon de Réchy. Parcs d'attractions : Aquaparc - Happyland New - Swiss Vapeur Parc. Stations thermales : Brigerbad - Loèche-les-Bains - Ovronnaz - Saillon

Personnalités de l'économie : Christian Constantin - César Ritz - Gaspard Jodoc Stockalper - à compléter

Autres : à compléter


1rightarrow.png (C) Éducation et recherche

Photographie en contre-plongée d’un bâtiment, dont la façade visible de devant est rouge et la façade visible de côté est vitrée.
En Suisse, les compétences dans le domaine de l'enseignement sont partagées entre la Confédération et les cantons. S’il ne compte pas d’université sur son territoire, le canton du Valais peut offrir une formation complète, du niveau élémentaire au niveau académique, grâce à sa Haute École spécialisée de Suisse occidentale Valais, qui est intégrée dans le réseau de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale et d’autres hautes écoles et différents instituts universitaires dans différents domaines.

Degré secondaire II : École des métiers du Valais - ECCG-EPP de St-Guérin - Lycée-Collège des Creusets - Lycée-Collège de la Planta - Lycée-Collège de l'Abbaye de Saint-Maurice - Lycée-Collège Spiritus Sanctus

Études supérieures : École supérieure d'informatique de gestion de Sierre - École cantonale d'art du Valais - European Graduate School - HES SO Valais - Haute École de gestion et tourisme

Autres : Fondation universitaire Kurt Bösch - Institut de recherche Idiap - UniDistance

Personnalités : Philippe Burrin - Bernard Crettaz - Walther Ritz - à compléter


1rightarrow.png (C) Sport

Photographie couleur d’une montagne complètement enneigée en arrière-plan, de nombreuses personnes l’observant au premier plan.
De par sa topographie, les sports d’hiver connaissent un grand succès en Valais, qui a vu naître de nombreux champions de ski alpin notamment. Le football est malgré tout très populaire, avec en figure de proue le FC Sion, double champion de Suisse et vainqueur de treize coupes de Suisse, alors que le hockey sur glace regroupe de nombreux fans du côté de Viège, Sierre et Martigny.
De nombreux évènement sportifs sont régulièrement organisés en Valais, comme l’Xtreme de Verbier, la Patrouille des glaciers ou le Grand Raid. Le Valais a également accueilli les championnats du monde de ski alpin en 1987 et a par deux fois tenté de décrocher l’organisation des Jeux olympiques d'hiver.

(C) Clubs sportifs : Football : FC Martigny-Sports - FC Monthey - FC Naters - FC Sion. Hockey sur glace : HC Martigny - Hockey Club Martigny Red Ice - HC Sierre - HC Viège. Basketball : Hérens Basket - BBC Monthey. Autres : Société d'escrime de Sion

Installations sportives : Patinoires: Graben - Litterna-Halle. Salle de basket: Salle du Reposieux. Stade de football: Stade de Tourbillon.

Manifestations sportives : Crans-Montana 1987 - Grand Raid - Patrouille des Glaciers - Rallye du Valais - Sierre-Zinal - Sion 2002 - Sion 2006 - Course Titzé de Noël - Xtreme de Verbier

Personnalités du sport : (C) Hommes : Umberto Barberis - Georges Bregy - Pierre Délèze - Robert Dill-Bundi - Stéphane Lambiel - Jimmy Martinetti - Jean Troillet - Pirmin Zurbriggen. (C) Femmes : Brigitte Albrecht Loretan - Estelle Balet - Fernande Bochatay - Fanny Clavien - Tiffany Géroudet - Patrizia Kummer - Sophie Lamon - Corinne Rey-Bellet.

Cartella Square rossa.png
1rightarrow.png Voir aussi
Nuvola apps kpdf.png
Nuvola apps kedit.png    

Portal.svg Portails connexes : Flag of Switzerland.svg Suisse - Karte Espace Mittelland 2013.2.png Espace Mittelland - Flag of Piedmont.svg Piémont - Wasserturm.jpg Suisse centrale - Wappen Tessin matt.svg Tessin - Wappen Waadt matt.svg Vaud - Valle d'Aosta-Stemma.svg Vallée d'Aoste - Blason duche fr Savoie.svg Savoie Crystal browser.png Géographie

Wikimedia-logo.svg Ressources Wikimédia : Illustrations (Commons) - Documents (Wikisource)

Cartella Square rossa.png
Cette semaine... Personnalité
Crystal Clear app ktip.png
Nuvola apps kedit.png    

Lumière sur...

Portrait d’un homme âgé assis, les mains jointes devant lui, regardant de côté

... Sepp Blatter

Joseph Blatter, dit Sepp Blatter, né le à Viège dans le canton du Valais, est un homme d'affaires et dirigeant sportif suisse, huitième président de la FIFA de 1998 à 2015.

Avant de devenir président de la FIFA, il avait exercé des postes de direction dans les relations publiques, notamment chez le fabricant de montres suisse Longines, et était le secrétaire général de l'institution internationale du football depuis 1981.

Le 2015, trois jours après sa réélection pour un cinquième mandat en plein cœur d'une affaire de corruption touchant l'institution qu'il dirige, Sepp Blatter annonce qu'il convoque un congrès extraordinaire afin de remettre son mandat de président à disposition. Le 8 octobre 2015, la commission d'éthique de la FIFA suspend Sepp Blatter de manière provisoire, pendant 90 jours. Le 21 décembre 2015, il est suspendu pour 8 ans, décision du comité d'éthique de la FIFA ramenée à 6 ans en appel.

Comme son prédécesseur brésilien João Havelange, Blatter a cherché à augmenter l'influence des continents africain et asiatique dans le monde du football à travers l'extension de leur participation dans divers tournois de la FIFA. Sa présidence correspond à une vaste expansion des recettes générées par la Coupe du monde, avec dans le même temps, la faillite de la société de marketing International Sport and Leisure en 2001 et de nombreuses allégations de corruption dans l'institution qu'il dirige en ce qui concerne les processus de désignation des pays organisateurs des compétitions internationales de la FIFA et de délivrance des différents droits.


1rightarrow.png Lire l'article...


Thème illustré

Gabrielle Nanchen


Gabrielle Nanchen est la plus jeune des onze femmes élues au Parlement l’année de l’introduction du droit de vote et d’éligibilité au niveau fédéral en 1971.


Ce thème « Personnalité » est décliné sur les autres portails suisses. Voir aussi : 1rightarrow.png Espace Mittelland : Melchior Anderegg 1rightarrow.png Fribourg : David Aebischer 1rightarrow.png Genève : Rodolphe Töpffer 1rightarrow.png Grisons : Richard La Nicca1rightarrow.png Lausanne : Frédy Girardet 1rightarrow.png Neuchâtel: Didier Cuche 1rightarrow.png Suisse centrale : Hans Urs von Balthasar 1rightarrow.png Suisse du Nord-Ouest : Leonhard Euler 1rightarrow.png Suisse orientale : Anna Göldin 1rightarrow.png Tessin : Carla Del Ponte 1rightarrow.png Vaud : Ernest Ansermet 1rightarrow.png Zurich : Carl Gustav Jung

Cartella Square rossa.png
1rightarrow.png Le saviez-vous ?
Crystal Clear action find.png
Nuvola apps kedit.png    
  • Sur le territoire du Valais se trouve le plus haut sommet de Suisse. Et il ne s’agit pas du Cervin, mais de la Pointe Dufour.
  • Le Football Club de Sion détient, en 2017, un record particulier: il a remporté treize fois la Coupe de Suisse de football en ayant disputé treize finales. La série est encore en cours avant sa quatorzième participation en 2017.
  • Le Valais a deux langues officielles: le français et l’allemand. Néanmoins, plusieurs dialectes sont parlés dans le canton: le haut-valaisan dans la partie germanophone (que les autres Suisses alémaniques trouvent incompréhensible) et le valaisan dans la partie francophone et plus particulièrement dans le village d'Évolène.
Cartella Square rossa.png
Index (suite)
Nuvola apps bookcase pastel.png
Nuvola apps kedit.png    

1rightarrow.png Arts et culture (C)

Photo d'un masque difforme en bois.
Musées, châteaux, lieux religieux : le canton du Valais dispose d'un grand patrimoine architectural.

Canton bilingue, le Valais possède deux langues officielles: le français et l’allemand. Néanmoins, au quotidien, les habitants de la partie germanophone utilisent le haut-valaisan, dialecte germanique. Dans la partie aujourd’hui francophone étaient parlés différents dialectes francoprovençaux, dont il subsiste encore des traces dans les régions rurales et notamment à Évolène.

Plus grand canton viticole de Suisse, le Valais regorge de cépage, mais aussi de mets typiques dont les fameuses raclettes et brisolées.

Avec notamment deux quotidiens, trois radios et une télévision, les médias sont plutôt bien implantés dans le canton. Certaines manifestations comme la finale cantonale de combats de reines ou la foire du Valais sont incontournables. Plusieurs évènements culturels de renom ponctuent également la vie des Valaisans.

Plusieurs artistes reconnus sont ou ont été liés plus ou moins fortement au Valais.

Religion : Abbaye territoriale de Saint-Maurice d'Agaune – Diocèse de Sion.

Manifestations : BDSierre – Caprices festival – Carnaval d'Evolène – Carnaval de Monthey – Combats de reines – Festival international de musique Tibor Varga – Festival week-end au bord de l'eau – Foire du Valais – Open Air Gampel – Sierre Blues Festival – Traditionnelle fête des étudiants Valais – Verbier Festival.

Salles de spectacle : Caves du Manoir – Ferme Asile – Pont Rouge – Théâtre du Martolet – à compléter

Musique : Harmonie municipale de Sion – Marignan – Notre Valais – à compléter.

(C) Musées : Barryland - Musée et chiens du Saint-Bernard – Fondation Gianadda – Musée de la nature du Valais – Musée de la fausse monnaie - maison Farinet – Musée des Traditions et des Barques du Léman – Jardin botanique alpin Flore-Alpe.

(C) Châteaux : Basilique de Valère – Château de la Bâtiaz – Château de la Majorie – Château Mercier – Château de la Porte du Scex – Château de Saint-Gingolph – Château de Saint-Maurice – Château de Stockalper – Château de Tourbillon – Château de Vaas – Château de Villa – Tour de Chalais.

(C) Autres monuments : Abbaye Saint-Benoît de Port-Valais – Amphithéâtre de Martigny – Cathédrale Notre-Dame de Sion – Chapelle de Notre-Dame du Scex – Église Saint-Pierre – Église Saint-Théodule – Fortifications Dufour – Hospice du Grand-Saint-Bernard – Ligne sommitale de la Furka – Maison Supersaxo – Monastère de Collombey – Notre-Dame de Longeborgne – Petit-Chasseur – Pont sur le Rhône – Porte-du-Scex – Ritibrücke – Tour des Sorciers.
Liste des biens culturels d'importance nationale dans le canton du Valais
.

Gastronomie : Mets : Assiette valaisanne – Bagnes – Brisolée – Choléra – Pain de seigle – Raclette – Raclette (fromage) – Viande séchée du Valais; Vin : Amigne – Arvine – Carminoir – Cornalin – Dôle – Eyholzer – Fendant – Goron de Bovernier – Humagne blanche – Humagne rouge – Rouge de Diolly – Vin du Glacier; Autres : Abricotine – Williamine.

Médias : Presse : Le Confédéré – Le Nouvelliste – Journal de Sierre et du Valais central – Walliser Bote (de) ; Radios : Radio Chablais – Radio Rottu Oberwallis (de) – Rhône FM; Télévision : Canal 9.

Autres : Hérens – Haut-valaisan – Mazot – Médiathèque Valais – Raccard – Saint-bernard – Valaisan – Vigne à Farinet – Vignoble du Valais.

Personnalités des arts et de la culture : Artistes peintres et sculpteurs : Edmond Bille - Pierre Vadi; Comédiens et personnalités des arts du spectacle et du cinéma : Marc Donnet-Monay - Yann Lambiel - Daniel Rausis - Frédéric Recrosio - Noémie Schmidt - Raymond Vouillamoz; Auteurs de BD, écrivains et personnalités littéraires : S. Corinna Bille - Maurice Chappaz - Bastien Fournier - Alexandre Jollien - Maurice Métral - Pierrette Micheloud - Mix & Remix - Noëlle Revaz - Rainer Maria Rilke - Jean Romain - Aloys Theytaz - Maurice Zermatten; Musiciens et personnalités de la vie musicale : Marc Aymon - Pascal Crittin - Jean Daetwyler - Stefanie Heinzmann - Jacky Lagger - Laurence Revey - Tibor Varga - Pascal Rinaldi; Photographes : Laurence Bonvin.


1rightarrow.png (C) Personnalités

Peinture d’un homme, moustachu, le regard porté vers le bas.
Terre de nombreux champions sportifs, le Valais regorge également de nombreux journalistes, cuisiniers. Fervent canton catholique, il est aussi connu pour avoir abrité de nombreux religieux et même quelques saints ou bienheureux.

Médias, journalistes : Benoît Aymon - Ariane Dayer - Michel Dénériaz - Jean-François Fournier - Pierre-Antoine Hiroz - Romaine Jean - Manuella Maury - Josef Ritler.

Militaires : Roger Mabillard.

Religieux : Exupère d'Agaune - Maurice d'Agaune - Séverin d'Agaune - Matthieu Schiner - Henri Schwery - Théodore d'Octodure - Maurice Tornay.

Autres : François-Xavier Bagnoud - Sepp Blatter - Sœur Claire - Didier de Courten - Irma Dütsch - Joseph-Samuel Farinet - Hermann Geiger - Léonard Gianadda - Gianni Infantino - Roland Pierroz - Bernard Rappaz - François Isaac de Rivaz - Georges Supersaxo - Jean Zermatten.
Pour d'autres personnalités : voir les rubriques correspondantes dans chacune des sections de l'index thématique.

Index thématique : 1rightarrow.png Géographie 1rightarrow.pngHistoire 1rightarrow.png Politique 1rightarrow.png Économie 1rightarrow.png Éducation, recherche 1rightarrow.png Arts et culture 1rightarrow.png Sport 1rightarrow.png Personnalités. Thème de la semaine : Personnalité 1rightarrow.png Lumière sur... 1rightarrow.png Thème illustré. Autres rubriques : 1rightarrow.png Lumière sur... 1rightarrow.png Image du mois 1rightarrow.png Le saviez-vous ? 1rightarrow.png Arborescence des catégories 1rightarrow.png Voir aussi
Fairytale filenew2.png Laisser un message
concernant la Suisse
dans l'encyclopédie Wikipédia
Flag of Switzerland (Pantone).svg Page du Projet Suisse Portal.svg Tous les portails de Wikipédia Fairytale key enter-2.png Rafraîchir la page
Canton du Valais