Canton de Taninges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Taninges
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Bonneville
Chef-lieu Taninges
Histoire de la division
Création 1793, 1860
Disparition 1815, 2015
Démographie
Population 6 800 hab. (1999)
Densité 29 hab./km2
Géographie
Superficie 232 km2

Le canton de Taninges est un ancien canton français, situé dans le département de la Haute-Savoie. Le chef-lieu de canton se trouvait à Taninges. Il disparait lors du redécoupage cantonal de 2014 et les communes rejoignent le canton de Cluses[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire administrative[modifier | modifier le code]

Lors de l'annexion du duché de Savoie à la France révolutionnaire en 1792, une partie de la vallée du Giffre est organisée, en 1793, en canton dont Samoëns est le chef-lieu, au sein du district de Cluses, dans le département du Mont-Blanc[2],[3]. Ce nouveau canton comptait quatre communes : Les Gets et Côte-d'Arbroz ; Mieussy ; Rivière-Enverse et Taninges, avec 5 580 habitants[2]. Avec la réforme de 1800, le canton est maintenu avec une cinquième commune, La Côte-d'Arbroz, dans le nouveau département du Léman, dans l'arrondissement communal de Bonneville[4].

En 1814, puis 1815, le duché de Savoie retourne dans le giron de la maison de Savoie. Le canton français de Taninges devient dans la nouvelle organisation de 1816 un mandement sarde comprenant cinq communes, au sein de la province du Faucigny[4]. Il n'y a pas de modifications du mandement lors des réformes de 1818 et 1837[4].

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[5]. Le canton de Taninges est à nouveau créé avec la même organisation que le mandement[3].

Par décret du 13 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Les communes du canton de Taninges rejoignent le canton de Cluses[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Taninges regroupait les cinq communes suivantes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Taninges
(chef-lieu)
74276 CC des Montagnes du Giffre 42,66 3 415 (2014) 80


La Côte-d'Arbroz 74091 CC de la vallée d'Aulps 12,24 321 (2014) 26
Les Gets 74134 CC de la vallée d'Aulps 29,98 1 260 (2014) 42
Mieussy 74183 CC des Montagnes du Giffre 44,45 2 255 (2014) 51
La Rivière-Enverse 74223 CC des Montagnes du Giffre 7,98 452 (2014) 57

Liste des conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1870 Laurent Humbert[6]   Ouvrier puis négociant
Maire de Taninges (1860-1863)
1870 1871 Alexandre Orsat[6]   Magistrat à Grenoble
1871 1883 Joseph Tetaz[6] Conservateur Notaire - Maire de Taninges (1878-1879)
1883 1900
(décès)[7]
Louis Orsat[6] Républicain Notaire à Taninges
1900[8] 1926[9]
(décès)
Achille Humbert[6] Républicain puis
Rad.
Médecin à Taninges
mai
1926[10]
août
1926
(décès)[11]
Jules Nicodex[6] Républicain Industriel, négociant en bois
Maire de La Rivière-Enverse
1926[12] 1937 Xavier Coppel[6] Modéré puis
Radical
Géomètre-expert
1937 1940 Félix Braise DVD Notaire à Saint-Jeoire-en-Faucigny
Député (1928-1936)
Sénateur (1936-1942)
1942 1945 Xavier Coppel   Adjoint au maire de Taninges
Nommé conseiller départemental en 1942[13]
1945 1951 Emile Anthonioz DVD puis
RPF
Propriétaire-exploitant à Saint-Sixt
1951 1958 Marius Baud MRP Hôtelier - Maire des Gets
1958 1973 Roger Brand DVD Maire de Taninges
Vétérinaire
1973 2008 Ernest Nycollin CD puis UDF-Rad.
puis DVD
Cadre au Crédit agricole
Maire de Taninges (1977-1986)
Conseiller régional (1992-1998)
Président du Conseil général (1998-2008)
2008 2015 Guy Chavanne UMP Ancien Maire de Mieussy
Elu en 2017 dans le Canton de Cluses

Élections[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
4 4784 5694 9445 3555 8656 8007 3857 4767 509
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  2. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 103-104, « II- Le district de Cluses ».
  3. a et b Notice communale de Taninges sur le site de l'EHESS.
  4. a b et c Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 117-147.
  5. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.
  6. a b c d e f et g Danièle Nicoud, sous la direction d'Elisabeht Rabut, directeur des Archives départementales de la Haute-Savoie, « Inventaire des archives de la préfecture relatives aux plébiscites et élections », sur le site des Archives départementales de la Haute-Savoie - archives.cg74.fr, (consulté le 13 avril 2015).
  7. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  8. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  9. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  10. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  11. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  12. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du (lire en ligne).
  13. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution du , (lire en ligne).
  14. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  15. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012