Canton d'Annemasse-Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton d'Annemasse-Nord
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Saint-Julien-en-Genevois (4)
Bureau centralisateur Abondance
Histoire de la division
Création 1860[1]
Modification(s) 22 mars 2015[2]
Géographie
Superficie 48,06 km2
Subdivisions
Communes 8

Le canton d'Annemasse-Nord est une ancienne subdivision administrative française, située dans le département de la Haute-Savoie, dont le chef-lieu était Annemasse. Il existe de 1973 à 2015.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton regroupait les communes d'Annemasse (chef-lieu) ; Ambilly ; Cranves-Sales ; Juvigny ; Lucinges ; Machilly ; Saint-Cergues et Ville-la-Grand .

La population est estimé à 22 254 habitants en 2009.

Histoire[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Canton d'Annemasse.

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[3]. Le nouveau canton d'Annemasse est créé à cette occasion[1]. En 1973, le canton est divisé en canton d'Annemasse-Nord et canton d'Annemasse-Sud[1]. Il est supprimé en 2015 à la suite de la réorganisation cantonale[2].

Liste des conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1985 Jean Beauquis CD puis UDF-CDS Maire d'Ambilly (1969-1995)
1985 2015 Raymond Bardet DVD Maire de Ville-la-Grand (1981-2016)
Vice-président du Conseil général
Elu en 2015 dans le Canton d'Annemasse

Élections cantonales[modifier | modifier le code]

Sur un plan politique le canton d'Annemasse Nord se singularise. Si bien qu'il est normal que le conseiller général soit étiqueté « divers droite ». Et pourtant ce canton a élu lors des élections municipales d'Annemasse depuis 1977 un maire de gauche, Monsieur Borrel. Le canton vote à droite dans toutes les élections sauf les municipales. La forte personnalité du maire explique en partie cet inattendu succès, mais aussi la particulière faiblesse de ses adversaires jusqu'en 2003. Car depuis les élections cantonales se dessine un renouvellement avec l'excellent score de Monsieur Mathelier du parti socialiste qui a assuré à la gauche une présence au second tour, et le retour en force de l'UDF représentée par Jean-Pierre Benoist. Les élections régionales de 2004 laissent globalement, malgré la poussée nationale, le canton à une majorité de droite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guy Gavard (préf. Paul Guichonnet), Histoire d'Annemasse et des communes voisines : les relations avec Genève de l'époque romaine à l'an 2000, La Fontaine de Siloé, coll. « Les Savoisiennes », , 439 p. (ISBN 978-2-8420-6342-9).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Notice communale d'Annemasse sur le site de l'EHESS.
  2. a et b Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  3. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.