Canton d'Alby-sur-Chéran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alby-sur-Chéran
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Annecy
Chef-lieu Alby-sur-Chéran
Conseiller général Jean-Claude Martin
2011-2015
Histoire de la division
Création 1793, 1860
Modification(s) 1961
Disparition 1815, 22 mars 2015
Démographie
Population 12 985 hab. (2012)
Densité 134 hab./km2
Géographie
Superficie 96,98 km2
Subdivisions
Communes 11

Le canton d'Alby-sur-Chéran est un ancien canton français, situé dans le département de la Haute-Savoie. Le chef-lieu de canton se trouvait à Alby-sur-Chéran. Il disparait lors du redécoupage cantonal de 2014 et les communes rejoignent le nouveau canton de Rumilly[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canton d'Alby-sur-Chéran se trouvait en pays de l'Albanais, une région naturelle située dans la partie Ouest du département de la Haute-Savoie.

Histoire administrative[modifier | modifier le code]

Lors de l'annexion du duché de Savoie à la France révolutionnaire en 1792, le pays d'Alby-sur-Chéran est organisé en canton avec Alby pour chef-lieu, au sein du département du Mont-Blanc, dans le district d'Annecy[2],[3]. Ce nouveau canton comptait treize communes : Alby ; Allèves ; Balmont ; Chapeiry ; Cusy ; Les Frasses ; Gruffy ; Héry-sur-Alby ; Marigny ; Mûres ; Saint-Félix ; Saint-Sylvestre et Viuz-la-Chiésaz, avec 5 579 habitants[3]. Avec la réforme de 1800, le canton disparaît pour être intégré au canton d'Annecy Sud, dans l'arrondissement communal d'Annecy, toujours dans le département du Mont-Blanc[4].

En 1814, puis 1815, le duché de Savoie retourne dans le giron de la maison de Savoie. La nouvelle organisation de 1816 comprend le mandement sarde de Rumilly avec 23 communes, au sein de la nouvelle province de Rumilly[5]. La nouvelle réforme de 1818 modifie l'organisation du territoire avec la suppression de la province de Rumilly qui réintègre celle du Genevois. Le mandement de Rumilly est divisé, et les anciennes communes du canton d'Alby rejoignent le mandement d'Albens[5]. En 1837, le mandement d'Albens intègre la province de la Savoie-Propre, au sein de la division administrative de Chambéry[5].

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[6]. Le canton d'Alby, puis Alby-sur-Chéran en 1961[2], est à nouveau créé avec dix communes autour de la commune d'Alby, puis Alby-sur-Chéran. Ce nombre reste inchangé jusqu'au redécoupage cantonal de 2014 où le canton disparaît au sein du nouveau canton de Rumilly[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton d'Alby-sur-Chéran regroupe les communes suivantes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Alby-sur-Chéran 74002 CC du Pays d'Alby 6,56 2 460 (2014) 375
Allèves 74004 CC du Pays d'Alby 8,81 392 (2014) 44
Chainaz-les-Frasses 74054 CC du Pays d'Alby 5,57 645 (2014) 116
Chapeiry 74061 CC du Pays d'Alby 5,76 779 (2014) 135
Cusy 74097 CC du Pays d'Alby 17,43 1 828 (2014) 105
Gruffy 74138 CC du Pays d'Alby 14,44 1 573 (2014) 109
Héry-sur-Alby 74142 CC du Pays d'Alby 7,33 893 (2014) 122
Mûres 74194 CC du Pays d'Alby 5,23 682 (2014) 130
Saint-Félix 74233 CC du Pays d'Alby 6,60 2 407 (2014) 365
Saint-Sylvestre 74254 CC du Pays d'Alby 5,34 591 (2014) 111
Viuz-la-Chiésaz 74310 CC du Pays d'Alby 13,91 1 340 (2014) 96

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques[modifier | modifier le code]

Cantonales 2004 1er tour[modifier | modifier le code]

Résultats complets

Inscrits 7 496
Votants 4 761 63,51 %
Exprimés 4 498 94,48 %
DVG 1 478 32,86 %
PS 1 073 23,86 %
FN 796 17,70 %
DVD 577 12,83 %
EXG 279 6,20 %
PCF 155 3,45 %
EXG 140 3,11 %

Liste des conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1886 François Dagand[7] Républicain Médecin
1886 1904 Félix-Aimé Francoz[7] Républicain Médecin
Sénateur (1893-1909)
Adjoint au Maire d'Annecy
1904 1919 Léon Berthet[7] Rad. Avocat
Député (1907-1910)
1919 1928 Jean-Marie Martin[7] Progressiste
puis RG
puis Rad.
Industriel à Alby-sur-Chéran
1928 1934 Albert Pegaz-Toquet[7] SFIO Médecin
Conseiller municipal d'Alby-sur-Chéran
1934 1940 Joseph Blanchet[7] Rad. - Notaire
- Maire d'Alby-sur-Chéran
1945 1949 Joseph Matrod PCF - Scieur et négociant en bois
- Maire de Gruffy
1949 1964
(démission)
Léon Gourry DVD Maire d'Alby-sur-Chéran
1964 1973 Gaston Daviet DVG Maire de Viuz-la-Chiésaz
1973 1992 Pierre Paillet DVD
puis UDF-PR
- Médecin
- Maire d'Alby-sur-Chéran
1992 2011 Fernand Peilloud DVG - Vice-Président du Conseil Général
- Ancien Maire d'Héry-sur-Alby
2011 2015 Jean-Claude Martin DVG - Maire d'Alby-sur-Chéran
- Président de la Communauté de Communes
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
5 055 5 086 5 261 6 163 7 668 9 943 11 921 12 714 12 985
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[8] puis population municipale à partir de 2006[9])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 215-218, « Le canton d'Alby-sur-Chéran ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  2. a et b Notice communale d'Alby-sur-Chéran sur le site de l'EHESS.
  3. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 99-101, « II- Le district d'Annecy ».
  4. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 109-114.
  5. a, b et c Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 117- 147.
  6. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.
  7. a, b, c, d, e et f Danièle Nicoud, sous la direction d'Elisabeht Rabut, directeur des Archives départementales de la Haute-Savoie, « Inventaire des archives de la préfecture relatives aux plébiscites et élections », sur site des Archives départementales de la Haute-Savoie - archives.cg74.fr, (consulté le 15 mars 2015).
  8. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  9. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012