Canton de Rumilly

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Canton de Rumilly
Situation du canton de Rumilly dans le département de Haute-Savoie.
Situation du canton de Rumilly dans le département de Haute-Savoie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
Arrondissement(s) Annecy
Bureau centralisateur Rumilly
Conseillers
départementaux
Fabienne Duliege
Christian Heison
2015-2021
Code canton 74 12
Histoire de la division
Création 1793, 1860
Modification(s) 1801, 22 mars 2015
Disparition 1815
Démographie
Population 43 622 hab. (2014)
Densité 163 hab./km2
Géographie
Superficie 267,79 km2
Subdivisions
Communes 29

Le canton de Rumilly est un canton français, situé dans le département de la Haute-Savoie. Le chef-lieu de canton se trouve à Rumilly. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 18 à 29[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Le canton est structuré autour du val de Fier et de la vallée du Chéran avec :

  • à l'est, le bassin de l'agglomération annécienne,
  • au sud, le pays de l'Albanais.
  • à l'ouest la montagne du Gros Foug, importante dorsale barrant l'accès à la vallée du Rhône, sur 18 km de long et 4 à 5 km de large, altitude de 500 à 1 057 m.

Le un canton possède une prédominance rurale, situé à 12 km à l'ouest de l'agglomération d'Annecy, avec une petite ville industrielle comme pôle structurant.

  • Accès (distance à partir du chef-lieu) :
    • RD 908 (Albens - Frangy) - RD 14 et RD 16 (en provenance d'Annecy)
    • Autoroute A41, sortie « Alby-sur-Chéran » (8 km)
    • Gares : Rumilly, Annecy (17 km), Culoz (31 km)
    • Aéroport régional d'Annecy-Metz-Tessy (16 km) et aéroport international de Genève-Cointrin (60 km).

Histoire administrative[modifier | modifier le code]

Lors de l'annexion du duché de Savoie à la France révolutionnaire en 1792, une partie de l'Albanais qui forme la plaine de Rumilly est organisée en canton avec Rumilly pour chef-lieu, en 1793, au sein du département du Mont-Blanc, dans le district d'Annecy[2],[3]. Ce nouveau canton comptait quatorze communes : Bloye-Salagine ; Boussy ; Hauteville ; Lornay ; Marcellaz ; Massingy ; Moye ; Rumilly ; Saint-André ; Saint-Marcel ; Sales ; Syon ; Vallières et Versonnex, avec 8 594 habitants[2]. Avec la réforme de 1800, le canton est maintenu dans le département du Mont-Blanc[4]. Il est toutefois agrandi et compte désormais en 1801 douze communes — issues des cantons de Clermont, de Sillingy — supplémentaires : Bonneguette ; Chilly ; Clermont ; Crempigny ; Desingy ; Droisy ; Marigny ; Menthonex ; Saint-Eusèbe ; Saint-Félix ; Thusy ; et Veaux, avec 13 585 habitants[4].

En 1814, puis 1815, le duché de Savoie retourne dans le giron de la maison de Savoie. Le canton français de Rumilly devient dans la nouvelle organisation de 1816 un mandement sarde comprenant vingt-trois communes : Alby ; Ansigny ; Bloye ; Bonneguette ; Boussy ; Étercy ; Hauteville ; Héry-sur-Alby ; Marcellaz ; Marigny ; Massingy ; Moye ; Rumilly ; Saint-André ; Saint-Eusèbe ; Saint-Félix ; Saint-Marcel ; Sales ; Syon ; Thusy ; Vallières ; Veaux et Versonnex, au sein de la nouvelle province de Rumilly[5]. Une nouvelle réforme de 1818 fait passer le mandement à vingt-et-une communes qui perd Alby ; Ansigny ; Héry-sur-Alby ; Saint-Félix qui passe au mandement d'Albens mais récupère Crempigny ; Lornay[5]. La province de Rumilly est également fusionnée dans celle du Genevois[5]. En 1837, le mandement de Rumilly perd une commune après la fusion de Marigny et Saint-Marcel[5].

Au lendemain de l'Annexion de 1860, le duché de Savoie est réunis à la France et retrouve une organisation cantonale, au sein du nouveau département de la Haute-Savoie (créé par décret impérial le 15 juin 1860)[6]. Le canton de Rumilly est à nouveau créé autour de la ville de Rumilly[3].

Par décret du 13 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Rumilly est conservé et s'agrandit. Il passe de 18 à 29 communes[1].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition depuis 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Rumilly regroupe les 29 communes[1]. suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Rumilly
(bureau centralisateur)
74225 CC du Canton de Rumilly 14 836 (2014)
Alby-sur-Chéran 74002 CC du Pays d'Alby 2 460 (2014)
Allèves 74004 CC du Pays d'Alby 392 (2014)
Bloye 74035 CC du Canton de Rumilly 599 (2014)
Boussy 74046 CC du Canton de Rumilly 494 (2014)
Chainaz-les-Frasses 74054 CC du Pays d'Alby 645 (2014)
Chapeiry 74061 CC du Pays d'Alby 779 (2014)
Crempigny-Bonneguête 74095 CC du Canton de Rumilly 298 (2014)
Cusy 74097 CC du Pays d'Alby 1 828 (2014)
Étercy 74117 CC du Canton de Rumilly 771 (2014)
Gruffy 74138 CC du Pays d'Alby 1 573 (2014)
Hauteville-sur-Fier 74141 CC du Canton de Rumilly 898 (2014)
Héry-sur-Alby 74142 CC du Pays d'Alby 893 (2014)
Lornay 74151 CC du Canton de Rumilly 529 (2014)
Marcellaz-Albanais 74161 CC du Canton de Rumilly 1 838 (2014)
Marigny-Saint-Marcel 74165 CC du Canton de Rumilly 680 (2014)
Massingy 74170 CC du Canton de Rumilly 833 (2014)
Moye 74192 CC du Canton de Rumilly 1 028 (2014)
Mûres 74194 CC du Pays d'Alby 682 (2014)


Saint-Eusèbe 74231 CC du Canton de Rumilly 508 (2014)
Saint-Félix 74233 CC du Pays d'Alby 2 407 (2014)
Saint-Sylvestre 74254 CC du Pays d'Alby 591 (2014)
Sales 74255 CC du Canton de Rumilly 1 833 (2014)
Thusy 74283 CC du Canton de Rumilly 1 041 (2014)
Val-de-Fier 74274 CC du Canton de Rumilly 666 (2014)
Vallières 74289 CC du Canton de Rumilly 1 654 (2014)
Vaulx 74292 CC du Canton de Rumilly 921 (2014)
Versonnex 74297 CC du Canton de Rumilly 605 (2014)
Viuz-la-Chiésaz 74310 CC du Pays d'Alby 1 340 (2014)

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Rumilly regroupait les 18 communes suivantes :


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Rumilly
(chef-lieu)
74225 CC du Canton de Rumilly 16,89 14 836 (2014) 878
Bloye 74035 CC du Canton de Rumilly 4,40 599 (2014) 136
Boussy 74046 CC du Canton de Rumilly 5,23 494 (2014) 94
Crempigny-Bonneguête 74095 CC du Canton de Rumilly 5,82 298 (2014) 51
Étercy 74117 CC du Canton de Rumilly 4,55 771 (2014) 169
Hauteville-sur-Fier 74141 CC du Canton de Rumilly 4,90 898 (2014) 183
Lornay 74151 CC du Canton de Rumilly 9,65 529 (2014) 55
Marcellaz-Albanais 74161 CC du Canton de Rumilly 14,54 1 838 (2014) 126
Marigny-Saint-Marcel 74165 CC du Canton de Rumilly 7,35 680 (2014) 93
Massingy 74170 CC du Canton de Rumilly 12,34 833 (2014) 68
Moye 74192 CC du Canton de Rumilly 23,80 1 028 (2014) 43
Sales 74255 CC du Canton de Rumilly 9,21 1 833 (2014) 199
Saint-Eusèbe 74231 CC du Canton de Rumilly 6,88 508 (2014) 74
Thusy 74283 CC du Canton de Rumilly 10,74 1 041 (2014) 97
Val-de-Fier 74274 CC du Canton de Rumilly 10,11 666 (2014) 66
Vallières 74289 CC du Canton de Rumilly 9,03 1 654 (2014) 183
Vaulx 74292 CC du Canton de Rumilly 11,19 921 (2014) 82
Versonnex 74297 CC du Canton de Rumilly 4,18 605 (2014) 145

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1868
(décès)
Barthélemy Magnin   Propriétaire et rentier au hameau de Madrid
1868 1871 Frédéric Girod Majorité
dynastique
Médecin
Maire de Rumilly (1860-1870)
1871 1877 François Pétellat Républicain Banquier
Maire de Rumilly
1877 1890
(décès)[7]
Félix Gantin Républicain Notaire
Commandant de la Garde mobilisée
Maire de Rumilly
1890 1895 François Mugnier Républicain Magistrat
1895 1904
(décès)[8]
François Comoz Républicain Médecin - Maire de Rumilly
1904[9] 1925 Louis Charvin Rad. Médecin interne des hôpitaux d'Alger puis à Rumilly
Maire de Rumilly (1908-1919)
1925 1937 Edouard André Rad. Enseignant (directeur d'école)
Maire de Rumilly
1937 1940 Jean-Claude Laravoire Modéré - Vétérinaire
- Conseiller municipal de Rumilly (1925-1929 et 1935-1944)
1945 1951 Félix Prunier JR Comptable agréé
1951 1958 François de Menthon MRP Maire de Menthon-Saint-Bernard
Député (1945-1958)
Ministre (1944-1945 et 1946)
1958 1976 René Darmet DVD puis CD Maire de Rumilly (1955-1971)
1976 1989 Louis Dagand UDR puis RPR Maire de Rumilly (1971-1989)
1989 2008 Camille Beauquier RPR puis UMP Vice-Président du Conseil Général
Conseiller municipal de Rumilly
2008 2015 Christian Heison DVD Maire de Moye depuis 2001

Représentation après 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Fabienne Duliège   DVD Première adjointe au Maire de Saint-Félix
2015 en cours Christian Heison   DVD Maire de Moye

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Fabienne Duliege et Christian Heison (DVD[10]) est élu au premier tour avec 63,60% des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Marie Favre et Denis Lemaitre (FN) (36,40%). Le taux de participation est de 48,1 % (14 356 votants sur 29 849 inscrits)[10] contre 45,4 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
12 370 12 795 13 880 16 807 19 637 22 799 25 778 27 881 28 396
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 43 622 habitants[15].

Économie[modifier | modifier le code]

  • Agriculture : élevage, fromages, forêts, céréales.
  • Commerces sur Rumilly
  • Industries sur Rumilly : électroménager Tefal, industrie laitière (CPF), agro-alimentaire Nestlé, matériel de sports Salomon.
  • Services : Rumilly est un important centre régional de logistique et de transports
  • De nombreuses personnes travaillent sur Annecy.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Baud, Jean-Yves Mariotte, Jean-Bernard Challamel, Alain Guerrier, Histoire des communes savoyardes. Le Genevois et Lac d'Annecy (Tome III), Roanne, Éditions Horvath, , 422 p. (ISBN 2-7171-0200-0), p. 367-376, « Le canton de Rumilly ».

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Décret no 2014-153 du 13 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de la Haute-Savoie.
  2. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 99-101, « II- Le district d'Annecy ».
  3. a et b Notice communale de Rumilly sur le site de l'EHESS.
  4. a et b Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 109-114.
  5. a, b, c et d Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 117- 147.
  6. Jules-Joseph Vernier, Étude historique et géographique sur la Savoie, Le Livre d'Histoire - Res Universis (réimpr. 1993) (1re éd. 1896), 185 p. (ISBN 2-7428-0039-5, ISSN 0993-7129), p. 147-154.
  7. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k64544643/f2.item.r=canton.zoom
  8. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62766528/f2.item.r=canton.zoom
  9. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6447740c/f5.item.r=canton.zoom
  10. a et b « Résultats du premier tour pour le canton de Rumilly », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  11. « Résultats du premier tour pour le département de la Haute-Savoie », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 27 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  14. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  15. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee