Cantatrix sopranica L.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cantatrix sopranica L. est un recueil posthume de textes de Georges Perec, paru en 1991 aux éditions du Seuil.

Il rassemble cinq pseudo-études scientifiques ou littéraires, dont la première en anglais : Experimental demonstration of the tomatotopic organisation in the Soprano (Cantatrix sopranica L.). La deuxième se présente comme un article d'entomologie, la troisième est un hommage à l'humoriste Marcel Gotlib. La quatrième est une courte présentation d'un ouvrage fictif sur la cathédrale de Chartres. La dernière étude, rédigée avec Harry Mathews en 1975-1976, est consacrée à l'écrivain Raymond Roussel.

Georges Perec a également écrit une version française de la Mise en évidence expérimentale d'une organisation tomatotopique chez la soprano (Cantatrix sopranica L.)[1] à l'occasion du jubilé de madame Bonvallé, directrice de recherche à l'INSERM du laboratoire où il travaillait.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cantatrix sopranica L. et autres écrits scientifiques (Éditions du Seuil, collection Librairie du XXe siècle, 1991), (ISBN 2-02-013650-3), préface de Marcel Bénabou, 128 p.
  • Mise en évidence expérimentale d'une organisation tomatotopique chez la soprano (Cantatrix sopranica L.)[1] Jim (Journal International de Médecine) n° 103, rubrique "Pitres et Travaux" dans le milieu des années 1980.

Références[modifier | modifier le code]