Buxières-sous-Montaigut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Buxières-sous-Montaigut
Buxières-sous-Montaigut
Chevet de l'église Saint-Pardoux.
Blason de Buxières-sous-Montaigut
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Riom
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Saint-Éloy
Maire
Mandat
Roger Ollier
2020-2026
Code postal 63700
Code commune 63062
Démographie
Population
municipale
237 hab. (2017 en augmentation de 3,04 % par rapport à 2012)
Densité 22 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 12′ 14″ nord, 2° 50′ 55″ est
Altitude Min. 491 m
Max. 631 m
Superficie 10,88 km2
Élections
Départementales Canton de Saint-Éloy-les-Mines
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Buxières-sous-Montaigut
Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme
Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Buxières-sous-Montaigut
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Buxières-sous-Montaigut
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Buxières-sous-Montaigut

Buxières-sous-Montaigut (Bussièras de Montagut en occitan) est une commune française située dans le département du Puy-de-Dôme, en région d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Buxières-sous-Montaigut est située au nord-ouest du département du Puy-de-Dôme.

Cinq communes sont limitrophes, dont une dans le département limitrophe de l'Allier[1] :

Communes limitrophes de Buxières-sous-Montaigut
La Celle (Allier) Lapeyrouse
Buxières-sous-Montaigut Durmignat
Montaigut Saint-Éloy-les-Mines

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

La commune est traversée par les routes départementales 13 (reliant Lapeyrouse à Montaigut), 92 (vers Les Quatre Routes et Le Monteix, commune de Lapeyrouse, et Saint-Éloy-les-Mines) et 518 (vers Durmignat)[1].

À l'est du territoire communal, il existait une halte sur la ligne de Lapeyrouse à Volvic, à Lannet. Tout trafic ferroviaire est suspendu sur cette ligne ; la gare la plus proche ouverte au trafic voyageurs est située à Lapeyrouse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1789, bien que située dans le département du Puy-de-Dôme, la commune faisait partie de l'ancienne province du Bourbonnais[2].

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Buxières-sous-Montaigut Blason
Coupé : au 1er d'or à la branche de buis de sinople posée en fasce, au 2e de gueules à la croix potencée d'argent cantonnée de quatre croisettes du même.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2014 En cours
(au )
Roger Ollier   Réélu le [3]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5].

En 2017, la commune comptait 237 habitants[Note 1], en augmentation de 3,04 % par rapport à 2012 (Puy-de-Dôme : +2,45 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
440409365409425486514482535
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
422378401454429486501485518
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
507494463411399405371370355
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
376329288261243243246239238
2017 - - - - - - - -
237--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Buxières-sous-Montaigut dépend de l'académie de Clermont-Ferrand.

Les élèves de la commune commencent leur scolarité à l'école élémentaire publique de la commune[8]. Ils poursuivent au collège Alexandre-Varenne de Saint-Éloy-les-Mines[9] puis au lycée Virlogeux de Riom pour les filières générales et STMG, ou au lycée Pierre-Joël-Bonté, à Riom, pour la filière STI2D[10]. Ces derniers bénéficient d'une double sectorisation dans la commune : ils peuvent aussi fréquenter les lycées du bassin de Montluçon[11].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Buxières sous Montaigut possède un château datant du XIVe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Géoportail (consulté le 20 avril 2017).
  2. Didier Robert de Vaugondy (cartographe) et Elisabeth Haussard (graveur), Gouvernemens généraux de la Marche, du Limousin, et de l'Auvergne (carte), Paris, Robert de Vaugondy fils, (lire en ligne).
  3. « Roger Ollier a été réélu maire de Buxières-sous-Montaigut (Puy-de-Dôme) », La Montagne, (consulté le 2 juin 2020).
  4. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  8. « Annuaire : Résultats de recherche », sur education.gouv.fr, Ministère de l'Éducation nationale (consulté le 18 mars 2018).
  9. « Sectorisation », sur puy-de-dome.fr, Conseil départemental du Puy-de-Dôme (consulté le 18 mars 2018) ; taper « BUXIERES-SOUS-MONTAIGUT » dans le formulaire de saisie.
  10. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 18 mars 2018).
  11. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme - Communes limitrophes de l'Allier bénéficiant d'une double sectorisation pour le lycée » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 18 mars 2018).