Ars-les-Favets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ars.

Ars-les-Favets
Ars-les-Favets
Blason de Ars-les-Favets
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Riom
Canton Saint-Éloy-les-Mines
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Saint-Éloy
Maire
Mandat
Serge Bodeau
2014-2020
Code postal 63700
Code commune 63011
Démographie
Population
municipale
228 hab. (2015 en diminution de 2,98 % par rapport à 2010)
Densité 16 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 11′ 40″ nord, 2° 45′ 22″ est
Altitude Min. 486 m
Max. 597 m
Superficie 14,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte administrative du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Ars-les-Favets

Géolocalisation sur la carte : Puy-de-Dôme

Voir sur la carte topographique du Puy-de-Dôme
City locator 14.svg
Ars-les-Favets

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Ars-les-Favets

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Ars-les-Favets

Ars-les-Favets est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne-Rhône-Alpes.

Géographie[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant 1789, bien que située dans le département du Puy-de-Dôme, la commune faisait partie de l'ancienne province du Bourbonnais[1].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Ars-les-Favets faisait partie du canton de Montaigut. À la suite du redécoupage cantonal appliqué en 2015, la commune est rattachée au canton de Saint-Éloy-les-Mines[2].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2008 en cours
(au 9 avril 2014)
Serge Bodeau[3]   Contremaitre

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune d’Ars-les-Favets comptait 228 habitants. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres chiffres sont des estimations.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
613410538582511596636692690
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
558645601611658627609577560
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
559586585503492451423364379
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
349322283247214218237235228
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

Ars-les-Favets dépend de l'académie de Clermont-Ferrand. Aucune école n'est implantée dans la commune.

Les collégiens vont au collège Alexandre-Varenne de Saint-Éloy-les-Mines[6] et les lycéens au lycée Virlogeux de Riom pour les filières générales et STMG, ou au lycée Pierre-Joël-Bonté, à Riom, pour la filière STI2D[7]. Ces derniers bénéficient d'une double sectorisation dans la commune : ils peuvent aussi fréquenter les lycées du bassin de Montluçon[8].

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Marcel du XIXe siècle.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Robert de Vaugondy, Gouvernemens généraux de la Marche, du Limousin, et de l'Auvergne, 1753.
  2. Décret no 2014-210 du 21 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Puy-de-Dôme.
  3. « Liste des Maires du Puy-de-Dôme » [PDF], Préfecture du Puy-de-Dôme, (consulté le 12 juillet 2014).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014 et 2015.
  6. « Sectorisation », sur puy-de-dome.fr, Conseil départemental du Puy-de-Dôme (consulté le 18 mars 2018) ; taper « BUXIERES-SOUS-MONTAIGUT » dans le formulaire de saisie.
  7. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 18 mars 2018).
  8. « Sectorisation des lycées - Département du Puy-de-Dôme - Communes limitrophes de l'Allier bénéficiant d'une double sectorisation pour le lycée » [PDF], Direction des services départementaux de l'Éducation nationale du Puy-de-Dôme, (consulté le 18 mars 2018).