Bruno Marie-Rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bruno Marie-Rose Portail athlétisme
Informations
Disciplines 60 m, 100 m, 200 m
Nationalité Française
Naissance 20 mai 1965
Lieu Bordeaux
Club Racing Club de France
Records
4 x 100 et 200 m (i)
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 0 2 0
Championnats d'Europe 2 0 1

Bruno Marie-Rose, né le 20 mai 1965 à Bordeaux, est un ancien athlète français, pratiquant le sprint. Il a détenu deux record du monde, le 4 x 100 m et le 200 mètres en salle. Président de la Ligue nationale d'athlétisme en 2009.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses parents, étudiants martiniquais, se rencontrent à la fac de Bordeaux. Bruno Marie-Rose a été élève du lycée Faidherbe[1] de Lille, et est diplômé de l'INSA Lyon promotion 1988.

Il était licencié au Racing club de France.

Il joue d'abord au basket puis à 16 ans il bascule progressivement vers le sprint et remporte le titre national sur 100m en cadets puis il devient champion de France alors qu'il est encore junior.

Il participe aux Jeux de 1984 au 100 m et 4x100m où il atteint la finale.

En 1987 il devient recordman du monde du 200m en salle.

Aux jeux de 1988 il gagne avec ses coéquipiers la médaille de bronze du 4x100.

Le , aux Championnats d'Europe à Split, il s'impose dans le relais 4 × 100 m en 37 s 79 (nouveau record du monde). Le relais était composé de Max Morinière, Daniel Sangouma et Jean-Charles Trouabal. Leur record fut battu le 7 août 1991.

En avril 1992, opéré au tendon, il réalise les minima olympiques du 100 mètres et 200 mètres à quelques jours de la clôture des inscriptions. Sélectionné il part pour les Jeux de Barcelone, sur place le Directeur technique national lui annonce la veille de sa course qu'il ne figurera pas sur la liste des inscrits[2]. Il ne peut alors que s'aligner pour le 4x100, mais toute l'équipe est déstabilisé et finit 5ème des demi-finales[3]. À la suite de cet incident et des conflits avec la fédération qui en découleront, il arrête sa carrière à 28 ans.[2].

Il a été le premier vice-président de la Ligue nationale d'athlétisme lorsqu'elle a été créée en 2006.

Stéphane Diagana ne sollicitant pas de nouveau mandat de président de la Ligue nationale d'athlétisme (LNA), Bruno Marie-Rose lui succède le 25 avril 2009. L'ancien sprinteur occupait le poste de vice-président depuis le lancement de la LNA, en 2007[4].

Records[modifier | modifier le code]

  • Recordman du monde du 200 m en salle en 1987, en 20 s 36
  • Recordman du monde sur relais 4 × 100 m en 1990 en 37 s 79
  • Recordman de France du 60 m en salle en 1987, en 6 s 56
  • Recordman de France junior du 100 m en 1984, en 10 s 39, puis 10 s 29

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • médaille d'or Champion d'Europe en salle sur 200 m en 1987
  • médaille d'or Champion d'Europe sur relais 4 × 100 m en 1990
  • médaille d'or Médaille d'or au relais 4 × 100 m aux Jeux de la Francophonie en 1989
  • médaille d'or Champion de France sur 100 m en 1984 et 1989
  • médaille d'or Champion de France sur 200 m en 1986 et 1987
  • médaille d'or Champion de France en salle sur 60 m en 1989 et 1990
  • médaille d'or Champion de France en salle sur 200 m en 1986 et 1987
  • médaille d'argent Vice-champion du monde en salle du 200 m en 1987
  • médaille d'argent Vice-champion du monde sur relais 4 × 100 m en 1991
  • médaille d'argent Médaille d'argent aux Jeux de la Francophonie sur 100 m en 1989
  • médaille d'argent Médaille d'argent aux Jeux de la Francophonie sur 200 m en 1989
  • médaille de bronze Médaille de bronze aux championnats d'Europe sur 100 m en 1986
  • médaille de bronze Médaille de bronze aux Jeux olympiques de 1988 au relais 4 × 100 m

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Où sont passés les personnages célèbres anciens élèves du Lycée Faidherbe ? », sur la page de l'Association des anciens élèves de Faidherbe
  2. (en) : www.independent.co.uk : french disaster.
  3. (en) : www.sports-reference.com : Bruno Marie-Rose.
  4. (fr) [1], www.athletesmondiaux.com, consulté le 14 septembre 2010

Lien externe[modifier | modifier le code]